Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

W.H.AUDEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



W.H.AUDEN Vide
MessageSujet: W.H.AUDEN   W.H.AUDEN Icon_minitimeLun 11 Juil - 22:31

Wystan Hugh AUDEN (1907-1973)

Il est l'un des plus grands poètes de tous les temps, avec beaucoup d'autres bien sûr, mais lui, personne n'en parle ou presque. Si vous avez vu le merveilleux film "4 mariages, un enterrement", vous avez entendu un poème d'Auden sans même le savoir:

En français:
Arrêtez toutes les pendules, coupez le téléphone,
Avec un os à moelle empêchez le chien d'aboyer,
Faites taire les pianos et au son du tambour voilé
Sortez le cercueil, laissez passer le cortège funèbre.

Que les avions vrombissent au-dessus de nos têtes,
Inscrivent dans le ciel la nouvelle : Il Est Mort,
Mettez des noeuds de crêpe au cou blanc des pigeons des places,
Que les agents de police portent des gants de coton noir.

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail et mon repos du dimanche,
Mon midi, mon minuit, ma conversation, ma chanson,
Je pensais que cet amour-là allait durer toujours : j'avais tort.

Les étoiles sont de trop désormais ; ôtez-les toutes ;
Remballez la lune et démantelez le soleil ;
Videz l'océan et balayez la forêt ;
Car plus rien maintenant ne peut arriver d'heureux.

Funeral Blues (VO)
Stop all the clocks, cut off the telephone,
Prevent from barking with a juicy bone,
Silence the pianos and with muffled drum
Bring out the coffin, let the mourners come.

Let aeroplanes circle moaning overhead
Sribbling on the sky the message He Is Dead,
Put crêpe bows round the white necks of the public doves,
Let the traffic policemen wear black cotton gloves.

He was my North, my South, my East and West,
My working week and my Sunday rest,
My noon, my midnight, my talk, my song ;
I thought that love would last for ever : I was wrong.

The stars are not wanted now ; put out every one ;
Pack up the moon and dismantle the sun ;
Pour away the ocean and sweep up the wood ;
For nothing now can ever come to any good.



Guy Goffette a écrit un livre superbe sur Auden chez Gallimard, collection L'un et l'autre : "Auden ou l'oeil de la baleine". Entre une biographie et une histoire qu'on vous raconte à une veillée, Goffette, un admirateur effréné et traducteur d'Auden, joue avec les mots, insère avec à propos des extraits de poèmes. C'est beau, beau, beau !

Chez Gallimard, vous pouvez aussi trouver un livre sur les poésies de Auden : "Poésies choisies". C'est le seul qui existe actuellement en version française, hélas. Christian Bourgois ayant arrêté l'impression des quelques rares en circulation...

Lisez Auden, découvrez ce poète afin qu'il ne tombe pas dans l'oubli, il ne mérite pas l'amnésie. Non, surtout pas !
Revenir en haut Aller en bas

W.H.AUDEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: UNE LARME D'EMOTION POUR NOS PREMIERES ARCHIVES :: Le Paradis -