Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Minette Walters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
rotko
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMar 12 Juil - 7:01

Minette Walters, La muselière, Stock.
2234044839
"Pas un pour racheter l'autre !"
Quand la vieille Mathilda est découverte morte dans sa baignoire, avec des fleurs fichées sur la tête, on se demande qui a réalisé cette mise en scène. Elle-même, dans un geste macabre ou dénonciateur ? ou un(e) proche, avide de vengeance ?
On fait donc le tour des personnes concernées, et on va de surprises en surprises, bonnes et mauvaises, car héritage il y a...
Minette Walters entrecoupe le récit de pages de carnets de la defunte. La famille Cavendish est un noeud de vipères. Le livre est dense, les révélations nombreuses, l'intrigue habilement exposée, avec des rebondissements, mais fallait-il sortir tout cet arsenal ? A mes yeux, Minette Walters en fait trop. Ainsi ces fleurs sur la tête, renvoient-elles à Hamlet, au roi Lear ou à Othello ? Quelle importance ? le livre fait 386 pages....
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMar 12 Juil - 9:15

Selon Gerard Maudal dans lemonde des livres 24 /6/05 p.X, Minette Walters
donnerait à ses romans - une douzaine déja parus, une teinte sociale, prise
aux faubourgs ouvriers de Bournemouth et aux états d'âme des chômeurs.(1)
Ancienne visiteuse de prisons, elle y aurait découvert l'illettrisme de 3/4
des détenus, et aurait écrit pour eux des nouvelles specifiques (2).

voici le site officiel (en anglais) de cette dame
http://www.minettewalters.co.uk/
remarques

(1) Il y a effectivement un chômeur dans "la muselière". Je vous déconseille de l'employer si vous avez une fille mineure "at home" !

(2) bonne initiative ! et c'est bien d'en témoigner. Car ce n'est pas à coups de karshers qu'on fera disparaître les misères intellectuelles et sociales !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMar 12 Juil - 9:17

Autres avis, autres parutions.
d'après des sources sûres, et selon d'autres avis :

"La muselière", un des premiers polars de Minette Walters serait un des meilleurs.
" la disparue de Collington park" ["disordered minds"] serait à éviter - ce que ne dit pas le site commercial de l'auteur confié à son admirateur de mari :-)

http://www.minettewalters.co.uk/books/disordered_minds.htm


Quant au prochain livre, " the devil 's feather " il paraitra en automne.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeJeu 14 Juil - 6:45

rotko a écrit:
" la disparue de Collington park" ["disordered minds"] serait à éviter -.

Si vous le lisez, faites comme les lecteurs pourtant avertis de fr.rec.arts.polar, n'hesitez pas à confronter vos hesitations sur la resolution de l'enigme ! (rire)

Comme dit ma grand mère, "Avec ces livres emberlificotés on ne sait pas qui est le coupable et on se demande même qui est la victime !"

reponse : le lecteur
Revenir en haut Aller en bas
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeJeu 14 Juil - 11:31

"Cuisine Sanglante" est à mon sens son meilleur ouvrage. La fin est on ne peut plus ambiguë ... Nyarknyarknyark
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Provence
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 15:09

Trouvé cet été au hasard d'un vide grenier : Le sang du Renard. Je n'y aurais pas prêté attention si je n'avais pas lu ce sujet auparavant, car je ne connaissais pas l'auteur. Et la couverture est d'une telle laideur, on se demande comment les éditeurs pensent attirer des lecteurs avec des couvertures pareilles...
Donc acheté, lu, beaucoup aimé !
Des personnages bien consistants, une intrigue suffisament complexe, des références à l'époque, à la société, un bon suspense. Seul bémol : le dénouement qui arrive sans qu'on n'y prenne garde, tout un pan de l'enquête qui n'est pas écrit et dont on nous donne seulement le résultat... cela fait peut-être partie du style, mais pour moi cela m'a plutôt donné l'impression d'une coupure dans un livre trop long, ou d'une fin un peu baclée...
Revenir en haut Aller en bas
Maïa
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeJeu 25 Aoû - 15:56

Moi, je n'ai pas du tout aimé Le Sang du renard, alors que j'ai lu avec grand plaisir tous les précédents de Madame Walters. J'ai trouvé les personnages et les situations complètement "clichés", dès le début, à tel point que j'ai carrément zappé le milieu et juste lu le début et la fin. Fin qui d'ailleurs, comme tu le dis, laisse sur sa ...faim ! :det:
Je lui reproche, comme je le fais pour les derniers Rendell, par exemple, d'exploiter d'une manière artificielle - voire grand-guignolesque - des thèmes de société à la mode. Je préfère l'originalité, l'inventivité des premiers ( des deux auteures citées ) avec des intrigues originales et bien ficelées.
Revenir en haut Aller en bas
Aristarq
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeLun 29 Aoû - 22:55

Lame de Fond par Minette Walters Pocket éditeur.
J'ai retrouvé ce livre de Minette Walters au fond de ma bibliothèque. A sa lecture, je ne lui ai rien trouvé de vraiment particulier, si ce n'est des outrances dans le plus pur style du roman dit noir :
<<Le meurtrier a commencé par la droguer, puis l'a violée. Il lui a ensuite brisé les doigts et l'a jetée par dessus bord >> nous dit le texte de présentation.
Viennent ensuite 450 pages de parlottes, de scènes frisant le porno, avec des sado-masochistes, des homos, des marginaux désaxé et en point d'orgue une fillette de trois ans, muette et perturbée qui se "tripote" devant les hommes.
Les enquêteurs ne présentent rien de particulier si ce n'est des méthodes interrogatoires minutieuses et fastidieuses malgré leur courtoisie toute britannique. Seul le sergent Ingram, constable rural dans le petit port de mer où le corps supplicié a été découvert, émerge un peu du lot par sa prestance et son flair.
A mon humble avis, rien de bien passionnant dans tout çà. Notre romancière n'a rien d'une "Minette" dans son style littéraire d'une verdeur outrancière pour une énigme policière tout à fait banale.
Elle a forcé sur les épices....Pour aider à la vente.?....
J'ai renvoyé le livre aux oubliettes!....
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMar 30 Aoû - 20:20

Aristarque a écrit:
des sado-masochistes, des homos, des marginaux désaxé et en point d'orgue une fillette de trois ans, muette et perturbée qui se "tripote" devant les hommes.
.

C'est en effet le risque de certains romans noirs, même actuels, de faire defiler devant nous des specimens d'humanité ou plutôt d'inhumanité : les sadiques, les tueurs pathologiques etc...

on active l'inventaire du musée des " moeurs speciales", la détective est un(e) travesti(e) qui frequente les "cabarets olé olé", glisse son pétard dans sa jarretière (elle ne porte plus de wonderbra depuis longtemps etc .)

J'avoue que la lecture de ces passages ne m'emeut guère, ou me fit rire et poser le livre. D'après mes souvenirs, Dominique Sylvain qui a certainement par ailleurs d'autres merites, aurait tendance à tomber dans le panneau...
Revenir en haut Aller en bas
michoko
Livresquement Vôtre.
michoko

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/09/2005

Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMar 4 Oct - 19:21

Les Minette Walters sont en effet très inégaux. Impossible de retrouver à présent l'écrivain de :
- la muselière
- cuisine sanglante
- chambre froide

que j'ai trouvés comme étant jusqu'à présent les seuls "bons".

Ruth Rendell semble se maintenir mieux. Mais je suis une inconditionnelle d'E. George.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rotko
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMar 4 Oct - 21:03

michoko a écrit:
je suis une inconditionnelle d'E. George.

tu n'es pas la seule sur ce forum à aimer cet(te) auteur(e). Mais je suis encore réticent devant ses gros pavés....
Revenir en haut Aller en bas
michoko
Livresquement Vôtre.
michoko

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 23/09/2005

Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeMer 5 Oct - 16:14

C'est pourtant un régal, tant dans la lecture que dans l'intrigue (parfois moins importante) que dans les despriptions de la société à laquelle elle s'attache.
Le petit moins serait à mon avis les personnages récurrents dont la vie alourdit le roman.
D'autant plus que dans le dernier elle a poussé très loin. Cela ne lui ressemble pas. J'ai peur qu'elle ne glisse vers un lectorat plus en demande de romans noirs que de vrais policiers.

Prenons l'exemple de P. Cornwell qui n'a jamais su se maintenir au niveau de ses premiers écrits. A préféré glisser dans la facilité et l'horreur. Il y a très longtemps que j'ai abandonné.

Un autre auteur à ne pas négliger Martha Grimes. Comme E. George, d'une enquête à l'autre existent des personnages récurrents. Mais là tout est traité avec humour. Une bonne dose d'humour anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeJeu 6 Oct - 11:53

Oui, Cornwell s'est égarée sur une voie trop noire et on a l'impression qu'elle se fige de plus en plus dans ses certitudes personnelles comme dans son écriture.

Tu aimes aussi Martha Grimes ? Elle est spéciale tout de même, j'entends par là qu'elle a une façon bien à elle de mener l'intrigue mais je sais que, dès le premier ouvrage d'elle que j'ai lu, "Le Vilain Canard" (ou "Le Canard Boiteux" ? scratch), j'avais beaucoup apprécié Melrose Plant et, bien sûr, la tante Agatha !!!! drunken

Quant à Elisabeth George, j'avoue qu'elle est devenue pour moi la meilleure. (Mais j'aime les gros pavés ... :amrev: ) Depuis "Enquête dans le Brouillard", elle n'a pas faibli.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Maïa
Invité



Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitimeJeu 6 Oct - 18:24

Elizabeth Georges ? Bof... J'ai tout dévoré au début, mais pas du tout aimé les trois derniers... Je trouve justement chez toutes ces dames qui pondent un oeuf tous les ans au grand plaisir de leur éditeur que talent, originalité, enthousiasme finissent par se tarir. Même constat pour Minette Walters ou Ruth Rendell...
Désolée :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Minette Walters Vide
MessageSujet: Re: Minette Walters   Minette Walters Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Minette Walters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: UNE LARME D'EMOTION POUR NOS PREMIERES ARCHIVES :: Le Grenier -