Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le Grand Silence - Philippe Gronning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Lun 29 Oct - 13:17

Ce soir sur Arte

http://www.dailymotion.com/video/xtvk5_le-grand-silence_shortfilms

Ce n'est pas un film, ce n'est pas non plus pour autant un documentaire, et ça m'a parfois fait penser aux vidéos de Bill Viola.
Bref, Philippe Gronning a planté sa caméra au sein du monastère de la Grande Chartreuse pdt plusieurs mois, et nous restitue ce qu'il a vu et vécu, sans commentaire, sans autres bruits que les bruits environnants (prières, chants d'oiseaux, pas, etc...).
Expérience unique, à découvrir.
Personnellement je n'ai pas aimé certains aspects purement techniques (certains plans flous), mais j'ai vraiment apprécié ces trois heures de "grand silence".

Pour la petite histoire, j'ai vu ce film ds une salle d'art et d'essai qui est une ancienne église, longtemps abandonnée (reconvertie en garage un certain temps), très bien remise en état. Le film était projeté dans la grande salle, sous la charpente en bois du toit, et sous l'oeil bienveillant d'une statue grandeur nature d'un saint...
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 8:07

Alors, personne n'a tenté l'immersion parmi les Chartreux ? Very Happy
Je l'ai revu hier avec bcp de plaisir. C'est vraiment une expérience à part.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 11:25

Je vais faire une remarque d'éléphant dans un magasin de porcelaine, mais les cloîtres et autres monastères, ça me met tellement le bourdon que je passe totalement à côté de l'aspect spirituel - qui d'ailleurs ne m'attire pas plus que ça.

Autant dire que je suis avide de connaître ton point de vue là-dessus, Carla ! Au-delà du documentaire télé, c'est une expérience qui te tenterait ?
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 12:49

Absolument. La vie monastique m'a toujours fascinée, et ce très tôt, sans que je sache vraiment pourquoi à l'époque, et ce, tant pour les formes "dans le monde" si l'on peux dire (ex Mère Térésa) que recluses.
Ado, j'ai eu l'occasion de faire des retraites de qq jours, en groupe, dans un monastère, j'ai bcp apprécié.
Aujourd'hui, je suis d'autant plus admirative que, pour des raisons personnelles, je sais que je serais incapable d'une telle vie, j'ai trop besoin de contacts et d'échanges.
Même maintenant que j'ai largement perdu tout sentiment religieux, je ne peux m'empecher de penser en voyant ces gens que, qq part, Dieu existe.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 13:07

De mon côté, quand j'étais adolescente j'ai eu une espèce de crise mystique et le côté hors du monde de la vie monastique m'intéressait, vu le chaos émotionnel que je vivais. En même temps je savais que ce n'était vraiment pas pour moi, puisque je ne n'étais pas religieuse (même pendant cette "crise") et que, comme toi, j'avais besoin de rencontrer des gens et de ne pas brider les impressions que je ressentais.

Aujourd'hui je vois l'expérience monastique comme un refus du monde et même de la vie - mais je suis devenue très anticléricale et très anti-religions quelles qu'elles soient. Ca ne m'empêche pas de comprendre ton point de vue ; c'est peut-être le fait que la vie monastique est entièrement tournée vers quelque chose de spirituel qui t'attire ? Il est vrai que quand on voit le matérialisme outrancier de certains, on a envie d'autre chose, qu'on soit religieux ou pas !
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 13:14

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un refus du monde. Cela doit bien arriver, mais je pense que ds ce cas là la personne ne doit même pas tenir le temps du noviciat.
Je prends ça au contraire comme un véritable engagement, le choix d'une vie totalement tournée vers l'idée de Dieu. Je pense que ce qui me fascine c'est l'idée de vie "hors" (de la société, du temps, du corps...).
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 13:28

Ca fait vraiment réfléchir, ce que tu dis là...


En même temps, je me demande quand même quel est l'intérêt de mener une vie en-dehors de tout.

Tu avais vu le film Samsara ? C'était sur ce thème-là, version bouddhiste. Ca m'avait interrogée. Bon, c'était vraiment différent dans la mesure où le personnage s'engageait dans la vie monacale après être tombé amoureux d'une femme et avoir eu un enfant avec elle, il apparaissait donc assez inhumain. Il se prenait un peu pour Bouddha, on sentait quelque chose d'assez mégalo chez lui. Il y avait une scène affreuse où il partait pour le monastère et sa femme et son enfant en pleurs essayaient de le retenir, elle se pendait à son manteau et il la traînait par terre en marchant. Une de mes amies, qui est bouddhiste, avait été profondément gênée par le film. Elle disait que ça montrait le regard occidental là-dessus et que souvent, de toute façon, les moines bouddhistes le deviennent dès leur plus jeune âge.

En écrivant, je me rends compte que finalement, ça n'est peut-être pas très pertinent, la référence à ce film. Il était trop biaisé.

Mais je continue à me demander à quoi sert une vie vécue hors de tout. Cette discussion me passionne !
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 13:55

Non, je n'ai pas vu Samsara.

Justement, il n'y a pas d'intérêt. La question ne se pose pas en terme d'intérêt ou non. Nous, nous vivons dans la société, et la question de l'intérêt est omni-présente.
La vie monacale est une vie "donnée" à Dieu, toute notion d'intérêt, d'échange est donc absente de la démarche.
C'est bien ce qui me fascine dans cette démarche, c'est ce choix de qq chose de si différent de notre vie.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 36
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 14:18

Je commence à comprendre.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 14:58

Je crois que j'ai vraiment trop besoin du monde, des stimuli extérieurs, d'utiliser mon corps et tous ses sens pour supporter de devenir un pur esprit, puisque c'est ainsi que je perçois la vie des moines, en tout cas ceux d'un ordre tel que celui des Chartreux.

Une retraite de quelques jours, je ne dis pas... mais alors avec plein de bouquins ! Wink et pas question de me faire prier ! Edit : et puis si on mange bien, aussi !

Le fait que leur vie soit dévouée à quelque chose en quoi je ne crois absolument pas ne me permet pas, je crois, d'apprécier (au sens d'évaluer) leur sacrifice. A l'extrême, et si je n'avais pas peur d'être totalement irrespectueux, je dirais qu'il est totalement inutile. Evidemment, sur le plan intellectuel, ça m'interroge forcément, je perçois bien l'effort que ça représente, puisque ça n'est pas du tout naturel pour un humain de se forcer au silence, à la chasteté, à l'isolement... et en voir des images m'impressionne (d'ailleurs, à l'inverse de Julie, j'aime beaucoup me retrouver dans les couvents, leurs cloîtres notamment ) ; j'aime l'impression de calme, de paix qui s'en dégage, mais je ne me cloîtrerais pour rien au monde !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 17:55

Carla a écrit:
Même maintenant que j'ai largement perdu tout sentiment religieux, je ne peux m'empecher de penser en voyant ces gens que, qq part, Dieu existe.

Je comprends ce sentiment Carla . Je suis 100% athée (je nie l'existence d'un dieu) et pourtant je suis toujours emplie d'émotion et d'admiration lorsque je suis dans une Eglise.

Mais dans mon cas cela vient plus de la grandeur des hommes qui ont créé et participé au christianisme (pas tous...) que de ce Dieu auquel je ne crois pas.
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 44
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 18:16

J'ai vu ce document aussi. J'ai trouvé ça grisant..oui oui, grisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 47
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mar 30 Oct - 19:28

J'ai toujours songé que je finirai ma vie dans la contemplation la plus totale.
Je ne crois pas en Dieu.
Ce n'est pas cela.

Mais je crois que nous n'arrivons pas à cerner la profondeur (infinie) de notre intériorité et que pour le faire, le silence, le détachement des contingences terrestres sont indispensables.

On ne se trouve pas dans le vacarme.

A l'heure actuelle, comme Thomas par exemple, je ne suis pas prête à renoncer aux expériences charnelles, intellectuelles...

Mais plus tard, tenter le grand plongeon en soi, en solitaire...

Se poser en spectatrice de cette humanité infirme, de ce monde si prévisible...


Si Dieu existe :

-1. Il est EN NOUS
-2. Il est NOUS (ou nous sommes lui)

Mais l'erreur fondamentale, notamment dans les grands monothéismes, consiste à en faire une "entité" extérieure à nous...


Bon, n'entrons pas là-dedans, car on y passe la nuit.

Promis, je prierai pour vous. Laughing
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 1:21

Comme Julie je n'aime pas du tout les églises. Et indépendemment de mes avis lapidaires sur ce qu'elles représentent je les trouve terriblement sinistres et ennuyeuses.

Pour en revenir à l'idée de retraite, je pense que ce qui est fondamental dans la démarche c'est la démarche elle-même et non son objet. Cette démarche consiste à se dévêtir de tous ses attributs dérivés du pathos humain. Lorsqu'on fait sincérement une démarche on ne sait pas ce qu'au bout du chemin on va trouver et pour cause puisqu'il n'y a " rien ", cette démarche étant à elle sa propre fin. Certains y trouvent Dieu, grand bien leur fasse même s'il est risible de remarquer que c'est ce qu'ils voulaient y trouver.

En toute sincérité je pense qu'on peut au plus éprouver le sentiment d'exister dans toute sa simplicité. Le lieu idéal pour une retraite me semble être la nature, surtout pas les églises.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 1:30

Julie a écrit:
Mais je continue à me demander à quoi sert une vie vécue hors de tout. Cette discussion me passionne !

Je pense que dans l'absolu ça ne sert à rien. Mais dans l'absolu même l'amour ça ne sert à rien puisqu'il disparaît avec nous.

Cela pour dire que ce n'est bien grave une vie qui ne sert à rien !
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 8:28

Argh André ! mais une église, ça peut être magnifique ! Dentelles de pierres, festons de peintures moyenâgeuses encore visibles mille ans plus tard... quelle émotion à la pensée des mains anonymes dont on voit encore le travail !
Ceci dit, je te l'accorde bien volontiers, après les fastes du Gothique (j'ai du mal avec le Baroque), ya plus rien à voir !

Pour en revenir au film/documentaire de Groning, j'ai trouvé la démarche très intéressante. En effet, sans aucun commentaire, il suscite forcément un questionnement sur ce qu'on voit et parvient donc à éviter le parti-pris (du moins me semble-t-il) sur un sujet qui pourrait être "casse-gueule".



Séraphine : :loveheart:

Au passage, en surfant, j'ai trouvé ceci : La Légende Dorée de Jacques de Voragine, dont j'avais bcp entendu parler à la fac.
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/index.htm
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 18:04

Il existe, éparpillés par ci par là, des gens qui de nos jours vivent en marge de la frénésie. Sans raison religieuse.
Au plus profond de la campagne, perchés dans une montagne ou face à un bout de côté sauvage.
Des ermites modernes. Qui ont choisi une vie avec le moins possible de besoins inutiles, sans consommation à outrance ou media influant, en exerçant une activité qui ne rentre pas toujours dans les petites cases normatives des recensements.
J'en ai croisés, ça force l'admiration. Parce qu'on se regarde et qu'on se dit qu'on serait incapable de faire pareil. Moi, avant de ne plus regarder la télé, j'avais l'impression que ce serait un sevrage terrible. Alors qu'en fait ... pipi de chat !
Dur de résister au modèle de vie que notre société nous vend.
Je me faisais la réflexion en lisant la bio de Joplin.
Y'a un passage ou Reuzeau raconte ces jeunes, ex beatniks nouveaux hippies, antimilitaristes, pré-écolos, écoeurés par le conformisme des adultes, leur plan de consommation maison-voiture, leur modèle familial et leur passivité.
Et je me disais, sans passéisme aucun, est ce que c'est un portrait idyllique de cette jeunesse là ? Et est ce que la jeunesse actuelle ne s'est pas faite rattraper par ce modèle combattu ? Serait-elle capable aujourd'hui d'un grand mouvement de révolte ?
Je crois que je suis pessimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 20:02

gemini a écrit:

Des ermites modernes. Qui ont choisi une vie avec le moins possible de besoins inutiles, sans consommation à outrance ou media influant, en exerçant une activité qui ne rentre pas toujours dans les petites cases normatives des recensements.
J'en ai croisés, ça force l'admiration. Parce qu'on se regarde et qu'on se dit qu'on serait incapable de faire pareil.

Je ne suis pas d'accord, ce n'est pas parce que nous ne sommes pas capables de faire pareil qu'il faut les admirer. En ce qui me concerne j'ai plus d'admiration pour les gens qui a petite ou a grande échelle se battent tous les jours pour leur bonheur au milieu de la société que pour ceux qui renoncent. Non je ne serais pas capable de faire pareil, et c'est tant mieux!

Citation :
Dur de résister au modèle de vie que notre société nous vend.
Si ces modèles de vie (je dis "ces" car il n'y en a pas qu'un seul comme tu sembles le prétendre) et cette société existent c'est parce que nous le voulons, elles sont le reflet de ce qu'il y a de plus humain en nous. Bien sûr il faut toujours essayer de s'améliorer et d'améliorer la société en même temps mais vouloir y renoncer totalement n'a pas grand sens et je le vois comme une forme de lâcheté.


Citation :
Serait-elle capable aujourd'hui d'un grand mouvement de révolte ?
Le vrai problème est: a-t-elle besoin d'un grand mouvement de révolte pour le moment? Se révolter simplement pour dire "je me révolte" témoigne plutôt d'un manque d'objectif dans la vie (et c'est à mon sens ce dont souffre la jeunesse).
Si un jour il y a besoin de se révolter, que ce soit demain ou dans un siècle elle sera là je n'en doute pas.


Citation :
Je crois que je suis pessimiste.

Je trouve aussi. N'es-tu pas sur un forum à la gloire de ce que l'être humain est capable de produire. Comment être aussi pessimiste dans ces conditions?
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 20:54

Vivre différement n'est pas renoncer ! Qui renonce ? Celui qui vit en marge ou celui qui suit le monde "moderne" ?
Non, j'admire la différence et l'alternative.
Et comme toi, je respecte ceux qui, au sein du système, se battent aussi avec leurs moyens.
Je ne voulais pas faire un quelconque classement supérieur.

Par contre, sur cette société qui est celle que nous voulons, là, je diverge un peu ... Il n'y a qu'à essayer de vivre légèrement hors du cadre pour s'en rendre compte.
A ce sujet, lire "Sur le contrôle de nos vies" de Noam Chomsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 21:05

gemini a écrit:
celui qui suit le monde "moderne" ?
.

Qu'entends-tu par suivre le monde moderne? As-tu des exemples?
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 23:05

J'entends par là vivre en plein dans et avec la société actuelle.
En oubliant petit à petit qu'il peut être autrement (en partie parce que d'ailleurs tout est fait pour qu'on ne puisse faire autrement, ou qu'on en ai l'impression).
Tiens, un jour je me suis dit que les banques ça suffit comme ça et le système monnétaire avec. Salaire en liquide et compte en banque en fonctionnement minimum, sans carte avec forfait mensuel et découvert impensable.
Dialoguer avec les gens, aller parler au banquier plutôt qu'au guichet automatique. Payer ta facture directement dans un bureau plutôt qu'en transitant par la Poste. Connaître ton propriétaire plutôt qu'un syndic.
Isolement des gens, moyen de désolidariser le tout.
S'autoriser le frisson de la déconnexion du monde uniquement pendant quinze jours de vacances, mais en consultant quand même fébrilement le téléphone portable tous les deux jours.

Euh ... je suis claire là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 44
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 23:13

Ce que tu souhaites demande beaucoup plus de déplacement donc de circulation, donc d'embouteillages et donc de pollution.

Je vous l'ai déjà dit. Perso, le système me va. Et d'ailleurs, ceux qui sont contre le système me vont aussi. Tout le monde est dans son rôle.

Concernant les moines, je suis admiratif..ce dénuement total, ce silence..c'est tellement contraire au monde d'aujourd'hui..Ces hommes sont sûrs d'être dans le vrai et ne font pas de prosélytisme.
et dire qu'ils se trompent puisqu'à mon sens...non bref..

Question : qui finance les monastères ? Je suppose qu'ils ne vivent pas en totale autarcie..Dans le document, on a aperçu un moine le nez dans les factures. le Vatican ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Mer 31 Oct - 23:48

Merdouille, on a pas encore inventé le vélo et la marche à pied ?
Je ne souhaite pas, je donne un exemple. Bah, c'était pas le bon on dirait.

Moi aussi le système me va, je suis très contente des progrès de la médecine, de ne pas devoir m'éclairer à la bougie, de pouvoir me déplacer loin facilement, d'avoir la sécurité sociale, les congés payés et le droit de vote.

Oui, le système me va. Si l'on reste dans l'ensemble et qu'on ne creuse pas plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Ven 2 Nov - 9:28

Je suis d'accord avec toi, gemini.

Je trouve très intéressant qu'on en vienne à parler de notre modèle actuel de société à partir d'une discussion sur le mode de vie de certains religieux. J'ai parfois l'impression, et j'ai d'ailleurs été dans cette situation à des moments où je me sentais seul, où je m'ennuyais, que le fait d'acheter comble un vide chez beaucoup d'entre nous, comme si cela pouvait suffire pour construire sa vie, la faire évoluer... C'est devenu une vraie religion, sur laquelle peu de gens (en proportion !) réfléchissent, qu'ils suivent aveuglément.

Evidemment, on ne peut pas vivre sans acheter, on a construit petit à petit un système où chacun est spécialisé dans la production d'un bien ou d'un service, personne ne peut vivre en autarcie, et le principe du troc n'est plus envisageable. On achète donc ce dont on a besoin et qu'on ne sait pas produire soi-même.

Le problème, c'est que j'ai parfois (souvent !) l'impression qu'on n'achète plus ce dont on a besoin, mais qu'on achète pour acheter. Je ne nous place pas, Julie et moi, en-dehors de ça, d'ailleurs : nous achetons beaucoup de livres et de DVD, et tous les mois - en-dehors du loyer, de notre nourriture, de quelques vêtements de temps en temps et de nos déplacements, c'est de très loin notre première dépense. Ca me met d'ailleurs parfois mal à l'aise, parce qu'il y a encore tant de choses que je n'ai pas lues dans notre bibliothèque que j'ai parfois l'impression de perdre le fil de ce que j'ai lu et pas lu...

La petite différence que je fais, c'est qu'on ne parle pas de ce qu'on a acheté pour montrer qu'on l'a acheté ; ça m'énerve franchement, les discussions autour de la machine à café : "J'ai acheté ci, je vais acheter ça..." J'ai envie de leur demander : "Vous n'êtes pas allés vous balader aussi, vous n'avez rien lu, vous n'avez rien vu, vous n'avez fait qu'acheter ce week-end ?" C'est ça qui m'attriste... Parce que le pire, c'est que ça rend les gens malheureux, parce que bien sûr ils ne peuvent pas acheter tout ce qu'ils veulent ; je comprends qu'on se plaigne de la baisse du pouvoir d'achat (il est tout à fait légitime de vouloir vivre mieux), mais si on savait aussi se contenter de choses plus simples... A-t-on absolument besoin d'un écran plasma et de la PS3 ? Wink
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   Ven 2 Nov - 14:56

Ah Thomas c'est un débat vieux comme le monde! Quand on commence avec les "a-t-on véritablement besoin de ceci" et les "a-t-on véritablement besoin de cela" on peut aller très loin!
Si je te comprends bien Thomas tu trouves que nos désires (tellement forts qu'on les ressent comme des besoins) sont trop souvent superficiels. Moi je crois que le côté intellectuel et le côté superficiel de notre vie sont vitaux.
Il y a surement un grand nombre de gens qui en me voyant courir après une joli paire de chaussures "qu'il me faut absolument" ou choisir la couleur de mon rouge à lèvre avec le sérieux d'un juge pourrait penser que je n'ai aucune activité intellectuelle. Ce n'est pas le cas . Je m'accroche aussi bien à mes désirs superficiels qu'à ma soif de connaissance et en ces termes la société moderne me convient.




Et puis pourquoi les Hommes se contenteraient-ils de "choses simples" quand eux-même ne sont pas simples du tout?!
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Silence - Philippe Gronning   

Revenir en haut Aller en bas

Le Grand Silence - Philippe Gronning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -