Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les réseaux sociaux et leurs abonnés dans la campagne présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7210
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Les réseaux sociaux et leurs abonnés dans la campagne présidentielle   Sam 1 Avr - 15:32

... Bien plus que les sondages ou que les enquêtes d'opinion, bien plus que tout ce que l'on peut lire sur les journaux, écouter à la télévision et à la radio, notamment à la radio dans les émissions invitant les auditeurs à s'exprimer... Ce qui est un meilleur "baromètre" (et de surcroît plus fiable), ce qui donne le ton, ce qui est déterminant en portée, en influence,  dans une campagne présidentielle, et tout particulièrement dans la campagne présidentielle de 2017... Ce sont les principaux réseaux sociaux Facebook, Twitter et You Tube...
Selon ce tableau (Facebook et Twitter pour les candidats présents) il apparaît nettement que Marine Le Pen (en 1er) et Jean Luc Mélenchon (en 2ème) font chacun d'eux la Une, et de loin ; distançant ainsi Emmanuel Macron, en 3ème...

https://fr.statista.com/infographie/8702/quel-candidat-regne-sur-les-reseaux-sociaux/

... Si l'on considère en plus de Facebook et de Twitter, You Tube, on peut voir que Jean Luc Mélenchon avec plus de 142000 abonnés à la chaîne You Tube qu'il a ouverte, égale presque en audience et en suivi, Marine Le Pen qui elle, a beaucoup moins d'abonnés sur You Tube...
Loin, assez loin derrière on trouve Emmanuel Macron, et encore plus loin, François Fillon, Benoît Hamon et les autres...
Toute la question est là : au soir du 23 avril 2017, ce ne sont pas les sondages qui sont publiés une fois par semaine depuis un mois, qui vont correspondre au vote réel pour chacun des candidats (la seule certitude étant celle des pourçentages annoncés pour les six candidats  en dessous de 3%)...
Nous aurons très probablement quatre pourcentages  dont trois seront assez proches les uns des autres de telle sorte que personne ne peut dire lequel de ces trois sera le plus important (par exemple de l'ordre de 0,2 à 0,5%)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7210
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Les réseaux sociaux et leurs abonnés dans la campagne présidentielle   Sam 1 Avr - 15:46

... Une petite remarque cependant :

Philippe Poutou qui bien évidemment ne suscite guère trop d'adhésion, a tout de même plus de "followers" sur Twitter que d' "amis" sur Facebook... Il faut dire (c'est ce que je pense et qui me fait un peu rire) que Philippe Poutou, question "discours" (ou "messe") semble beaucoup plus à l'aise dans le "court" (et l'incisif) que dans le "long" (et "messeux") ! Donc, c'est normal qu'avec des phrases de 140 caractères il ait finalement un certain nombre de "followers" (il ferait moins un tabac sur Facebook à moins de pas être trop long)... Dommage qu'il mette pas le paquet sur You Tube, parce que... sa pomme plus son propos incisif ça "payerait" ! (rire)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7210
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Les réseaux sociaux et leurs abonnés dans la campagne présidentielle   Sam 15 Avr - 8:39

... Je m'interroge, tout de même, à une semaine du premier tour, sur l'impact "à grande échelle" (c'est dire un impact portant sur 30 à 35 millions d'électeurs) des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et YouTube principalement)...
Si l'on regarde (le tableau ci dessus, voir le lien) le nombre d'abonnés pour chacun des candidats (Facebook, twitter et YouTube) on s'aperçoit qu'en réalité les candidats principaux (3 en particulier) ont au maximum entre 2 et 3 millions d'abonnés...
On ne peut pas (première remarque) être "simple visiteur qui lit et s'il le souhaite, poster un commentaire" : il faut s'inscrire pour pouvoir poster, commenter. Donc, se déclarer "abonné"...
Le nombre d'abonnés (deuxième remarque) même à 3 millions s'il y a, est, reste largement inférieur aux 30/35 millions d'électeurs.
Or il y a aussi une autre réalité, incompatible avec le fait que Marine Le Pen ou que Jean Luc Mélenchon aient entre 2 et 2,5 millions d'abonnés : cette réalité c'est que plus de 30 millions de Français (on va dire 55 millions entre 16 et 99 ans) ont tous internet chez eux (ordinateur fixe, ordinateur portable, tablette, smartphone, i-phone, livebox, 3G/4G et ou ADSL), et que tous, quasiment tous autant que nous sommes, d'adolescent à très vieux, on est sur Facebook, sur Twitter, on va sur YouTube (enfin peut-être pas tous, bien sûr, mais beaucoup/beaucoup)...
En conséquence, tout ce que l'on peut lire sur internet durant la campagne présidentielle, chacun peut le voir, on est bien au moins 30/35 millions à le voir (c'est donc bien plus que 2 à 3 millions)...
Avec tout ce qu'on peut voir et lire, je comprends pas les "indécis" (les ceu's zé celles qui vont bien voter, du moins au 1 er tour, mais qui hésitent encore par exemple entre Macron et Fillon alors qu'ils seraient plus ou moins tentés par Le Pen ou Mélenchon)...
Moi ces "indécis" "ils me font chier" pour parler poliment ! J'ai peur qu'ils nous fassent sortir ce que je veux absolument pas voir!
Les "ceu's zé celles" qui vont s'abstenir (vraiment s'abstenir) ceux là je les comprends, ceux là ils "m'emmerdent pas trop"...
Les "ceu's zé celles" qui savent à coup sûr pour qui ils vont voter, je les comprends aussi (mais, soit dit en passant, quand ils ne sont que 17/18% à être pour Fillon, ça me dérange pas trop -20/21/22 m'emmerderait davantage)...
En somme pour conclure, les "indécis" j'aimerais bien que le dimanche 23 avril ils mettent pas dans l'urne un bulletin Macron et si possible, pas trop un bulletin Fillon non plus...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les réseaux sociaux et leurs abonnés dans la campagne présidentielle   

Revenir en haut Aller en bas

Les réseaux sociaux et leurs abonnés dans la campagne présidentielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -