Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Lire le texte original d'une oeuvre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65605
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 13:00

... quels avantages cela vous apporte-t-il ? Y trouvez-vous également des inconvénients et lesquels ?
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 13:22

Faisant des études d'espagnol, j'ai, forcément, dû lire des oeuvres en VO. Quelle galère ! Je ne suis, tout simplement, pas capable de lire dans une autre langue que le français. Déchiffrer la phrase, la mémoriser, passer à la phrase suivante, qu'il faut redéchiffrer, mémoriser, raccrocher la nouvelle phrase à la précédente... Je dois avoir une case qui me manque, là en haut !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 48
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 13:59

J'ai aussi un bon niveau dans 2 langues, mais j'arrive pas à me concentrer en dehors du Français !
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 14:05

Ouf, je ne suis pas un cas isolé !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 16:43

Masques de Venise a écrit:
... quels avantages cela vous apporte-t-il ? Y trouvez-vous également des inconvénients et lesquels ?

La raison principale est l'amour de la langue. L'Anglais (au sens large) est pour moi la plus belle langue du monde, j'aime l'entendre, j'aime la parler et bien sûr j'aime...la lire. Je ne vois donc aucun inconvénient.

J'espère qu'un jour je serai capable de lire aussi bien d'autres langues car parler une langue étrangère donne un impression de liberté que j'adore.
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 45
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 17:22

Pour ma part, le probème ne se pose pas, je suis incapable de lire dans une autre langue que le français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 18:12

J'ai lu un roman en espagnol (Isabel Allende), et la moitié d'un en anglais (Nick Hornby). C'était il y a quelques années.
Mais vous me donnez de plus en plus envie de m'y remettre.
Je trouve que c'est être au contact direct de l'auteur.
Comme pour les films et séries que je ne veux plus voir qu'en VO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 20:35

Ah ça, par contre, les films en VO, j'adore !!!!
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 6 Nov - 21:19

Il faut dire qu'il y a des voix de doublage qui sont tellement niaises ! Au début, je trouvais que les gens qui disaient "Oh, moi je ne regarde les films qu'en VO" étaient d'affreux snobs. Et puis en fac d'anglais j'ai commencé à regarder des films anglais ou américains en VO pour baigner un peu plus dans la langue. Et, ma foi, quand j'ai revu des films en VF...affraid j'ai trouvé les voix tellement niaises, tellement stéréotypées et pour finir tellement gênantes que j'ai préféré lutter avec les sous-titres. C'est une habitude qu'on prend vite et ça finit par ne plus trop être handicapant. Mais les gens qui continuent à regarder la VF ne perdent pas grand-chose.

Pour la lecture en langue originale, d'abord ça m'émeut toujours de pouvoir voir un texte tel qu'il a été écrit par l'auteur. Ses mots à lui, ses tournures, qui ne peuvent pas toujours être conservés dans une traduction qui contient toujours, à mon avis, une part d'interprétation et un ensemble de parti-pris choisis par le traducteur. Ca demande un effort, c'est sûr. Au début, je ne lisais que les oeuvres au programme. Je n'y comprenais pas grand-chose, et j'avais l'impression qu'avec une traduction j'aurais mieux compris. J'ai fini par réaliser que d'une il fallait s'entraîner un peu et que de deux que ça m'aiderait à écrire mes disserts en anglais et à faire mes versions. Et aussi que je ne ressentais pas la même chose en lisant dans chaque langue, et ça m'a fait découvrir très sommairement ce que les grammairiens anciens appellent "l'esprit de la langue". Un jour où je me sentais plutôt en confiance (j'avais à peu près compris le gros de l'histoire d'un des bouquins qu'on étudiait - non non, ça n'était pas Shakespeare... ), je suis entrée dans une librairie anglaise et je me suis achetée un Philip Roth que j'avais déjà lu en français et que j'aimais bien. J'ai essayé, je me suis découragée, j'ai repris, etc., j'ai listé certains mots que je ne connaissais pas et je les ai cherchés dans le dico, et j'ai fini par le lire laborieusement. Ca m'a fait tout drôle quand j'ai tourné la dernière page. Et puis j'en ai acheté un autre, et un autre, et au fur et à mesure je notais de moins en moins de mots : je n'avais pas le temps, j'étais prise par l'histoire. J'ai fini par me rendre compte que comprendre tout n'est pas nécessaire, sauf peut-être pour la poésie, et encore. Et depuis je lis autant que possible en anglais, et je suis toujours émue de pouvoir me dire que j'ai devant les yeux le texte tel qu'il s'est déroulé dans la tête de l'auteur.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mer 7 Nov - 0:38

Je n'ai jamais rien lu dans une langue étrangère. Mes deux seuls bouquins bilingues c'est le Zarathoustra se Nietsche et les Lettres à un jeune poète de Rilke. Mais je n'allais voir le texte original ( sur la page de droite ) que par curiosité.

En fait cela m'a permis d'apprécier la qualité de la traduction. Le Zarathoustra, je l'avais lu en plusieurs traductions et à la comparaison avec le texte original je me suis dit que la meilleure traduction était sans doûte celle que j'avais préférée !

Mais lire directement le texte original je n'en suis pas capable.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mer 7 Nov - 9:57

Je lis en anglais depuis très longtemps (une quinzaine d'années, au bas mot ; j'ai commencé, en troisième ou en seconde, par Endless Night d'Agatha Christie), parce qu'il me semble que la langue dans laquelle on écrit (la langue qu'on parle, en fait !) conditionne un peu la manière de penser, et qu'il y a forcément un décalage quand on lit la traduction d'un texte : soit il paraît pompeux, soit il paraît creux si on veut rester proche de l'original, soit il trahit l'original si on veut l'adapter à la structure de la langue "d'arrivée".

C'est donc pour réconcilier le contenu et la forme que j'aime lire en anglais.

J'aimerais beaucoup lire dans d'autres langues, mais je n'en maîtrise aucune suffisamment. Sniffsniff

Ainsi, j'ai lu des bilingues en italien, je les ai compris sans trop de difficultés, mais il s'agissait souvent plus de devinette que d'une compréhension "construite"... Quant à l'allemand, autant je pense que j'aurais été capable d'en lire quand j'étais au lycée - avec un bon dictionnaire ! - autant je m'en sens totalement incapable maintenant : j'ai trop perdu...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65605
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Jeu 8 Nov - 0:08

Je peux lire assez bien en anglais - mais pas encore Shakespeare en admettant que j'en sois un jour capable Wink - ainsi qu'en espagnol. L'étude des langues n'a jamais cessé de me passionner, ce qui fait que, jusqu'à ce que nous réemménagions à Paris - vers 2002, donc - j'ai continué à faire de l'anglais et de l'espagnol pour mon plaisir. (Du latin aussi mais le latin, il me faut un dictionnaire et beaucoup de patience même si j'apprécie cette langue.)

Depuis peu, grâce essentiellement à vous, sur ce forum , l'envie me titillait de me remettre à la lecture, au moins en anglais. Après tout, quand je vais sur des sites anglophones qui m'intéressent, je n'ai pas de difficulté majeure à comprendre ce que je lis - même si j'ai parfois recours au dictionnaire Lexigolos, qui est bien pratique, soit-dit en passant. Pourquoi donc - me suis-je dit dans un fulgurant éclair d'intelligence - cela serait-il différent avec un livre ? A condition bien sûr de choisir de m'y remettre par des textes au langage simple.

Pour moi, c'est comme se retrouver dans l'eau d'une piscine bien chauffée. On se sent léger et parfaitement en forme. Il y a un plaisir authentique à lire à voix haute les syllabes anglaises : on prend une autre voix, plus chantante, dirai-je. (Je confesse néanmoins un accent fortement américanisé : moi aussi, j'aime les films en V.O. et ce sont eux qui ont formé ma prononciation plus que mes professeurs. Wink)

Et puis, il y a des choses qui, bien évidemment, rendent mieux dans le texte original. Ainsi, au moment où Alice tombe dans le puits mais très lentement, ce qui fait qu'elle s'endort à moitié en se demandant si "les chats mangent les chauve-souris ou si les chauve-souris mangent les chats."

Avec Carroll, cela donne : "Do cats eat bats ? Do bats eat cats ?" et cela sonne évidemment mieux que la phrase française.

Ou encore lorsque le Chapelier et Alice évoquent le Temps. En anglais, Alice utilise le pronom neutre pour le désigner. Mais pour le Chapelier, bien entendu, c'est le pronom masculin qu'on doit employer. Certes, en français, le traducteur s'est bien débrouillé mais dans le texte original, cela coule plus naturellement ...

De même, toujours chez le Chapelier, le Loir évoque bien un puits de mélasse. Mais le terme "treacle" peut aussi évoquer ... la mièvrerie.

Ce sont toutes ces petits plaisirs qui, mis bout à bout, font beaucoup, que je retrouve avec une grande joie.

Je pense aussi me remettre au breton, tiens ... Mais procédons posément.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 13 Nov - 17:43

Julie a écrit:

Ca demande un effort, c'est sûr. Au début, je ne lisais que les oeuvres au programme. Je n'y comprenais pas grand-chose, et j'avais l'impression qu'avec une traduction j'aurais mieux compris. J'ai fini par réaliser que d'une il fallait s'entraîner un peu et que de deux que ça m'aiderait à écrire mes disserts en anglais et à faire mes versions.

[...]et j'ai fini par le lire laborieusement. [...]

J'ai fini par me rendre compte que comprendre tout n'est pas nécessaire, sauf peut-être pour la poésie, et encore. Et depuis je lis autant que possible en anglais, et je suis toujours émue de pouvoir me dire que j'ai devant les yeux le texte tel qu'il s'est déroulé dans la tête de l'auteur.

Oui, cela demande un effort et du temps... Mais il est vrai qu'en le prenant, on améliore sa capacité à lire dans une autre langue et que l'on accélère la vitesse de lecture. Pour ma part, il n'y a qu'en anglais que je lis un peu (mais trop peu pour que ce soit réellement bénéfique à ma maîtrise de l'anglais...). Il est vrai que quand on n'a pas le temps que l'on souhaiterait avoir pour beaucoup lire, il est difficile de se dire que l'on ne va lire qu'un livre (parce que dans une langue étrangère) plutôt que cinq en français... Bref, ce n'est pas un choix évident.

Cependant, comme toi, Julie, j'ai aussi fini par comprendre qu'il n'est pas nécessaire de tout comprendre, tout de suite. Moi aussi, j'ai fait des lectures (partielles) laborieuse avec vérification dans le dictionnaire, etc. Mais, dans un premier temps, c'est effectivement trop lourd et cela ralentit encore la vitesse de lecture. Il faut savoir accepter de ne pas vouloir tout maîtriser (d'autant plus que la parfaite maîtrise est une illusion) J'ai beau avoir pris conscience de cela, je n'arrive pas encore à me départir totalement de ce défaut... Du coup, malgré une envie de lire dans d'autres langues, je lis toujours en français avec parfois des versions bilingues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mar 13 Nov - 17:52

Il y a aussi quelque chose de plus qui me bloque : c'est la délicate question du choix des livres. Les livres que je lirais volontiers, sont hors de ma portée d'un point de vue linguistique. Les autres, à ma portée d'un point de vue linguistique, ne m'intéressent pas toujours et je manque donc de motivation. Il faudrait en fait que je prenne le temps (toujours ce fameux temps) de chercher et de sélectionner des titres qui réunissent les deux contraintes. Là, je pense que je m'y remettrais avec plaisir (et nul doute que ce serait, à la longue, bénéfique !)

Pour l'instant, je pallie un peu tout ça en lisant quelques livres de littérature jeunesse (il y en a de vraiment bons et bien construits, alors, je leur trouve un intérêt ! Et puis, je double cet intérêt en lisant pour pouvoir offrir ces livres aux quelques enfants bilingues de mon entourage !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vv



Féminin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 3
Age : 32
Localisation : dublin
Emploi : Etudiante
Loisirs : voyages
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   Mer 2 Avr - 1:03

j'ai commencer a lire en Anglais assez jeune, et du coup maintenant j'ai vraiment du mal a lire des traductions. D'une certaine facon, je peux pas m'empecher de penser a ce que la version originale voulait dire, et comme parfois c'est traduit tres maladroitement. et j'ai l'impression qu'il y a quelque chose de pas naturel quand je lis une traduction. parce que chaque langue foncionne differement. Je me suis posé beaucoup de questions depuis que j'etudie la traduction francais-anglais, et que je pratique. pour moi il y a quelque chose de magique quand on peut parler plusieurs langues, pouvoir retranscrire des textes, des idées d'un systeme a l'autre.
L'original reste toujours superieur, c'est comme un film, toujours meilleurs en VO!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lire le texte original d'une oeuvre ...   

Revenir en haut Aller en bas

Lire le texte original d'une oeuvre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -