Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La Prime - Janet Evanovich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: La Prime - Janet Evanovich   Jeu 13 Avr - 15:34



One For The Money

Traduction : Philippe Loubat-Delranc


ISBN : 978266148900

Notre Opinion

Personnages



Citation :
[...] ... Une heure plus tard, j'étais attablée face à Ranger Mañoso dans un café en ville. Ses cheveux bruns et raides étaient tirés en arrière et maintenus par un catogan. Ses biceps donnaient l'impression d'avoir été sculptés dans le granite et polis au Mirror. Il mesurait plus d'un mètre quatre-vingts, avait un cou de taureau et un corps vaut-mieux-ne-pas-me-chercher-des-noises. Je lui donnais la trentaine.

Il se pencha en arrière, tout sourire.

- "Alors, comme çaaaaaa, Connie m'a dit que j'étais censé faire de toi un agent préposé pour l'arrestation des fugitifs sans foi ni loi. Elle m'a dit que t'avais besoin d'une formation accélérée. Qu'est-ce qui urge ?

- Tu vois la Nova marron garée au bord du trottoir ?"

Ses yeux pivotèrent vers la vitrine.

- "Hm hm.

- C'est ma voiture."


Il fit un signe de tête presque imperceptible.

- "Donc, t'as besoin de fric. Autre chose ?

- Des raisons personnelles.

- Ce boulot est dangereux. Tes raisons personnelles ont intérêt à être vachement bonnes.

- Et toi, quelles sont les raisons pour lesquelles tu fais ça ?"

Il tourna les paumes de ses mains vers le ciel.

- "C'est ce que je fais de mieux."

Bonne réponse, songeai-je. Plus convaincante que la mienne.

- "Peut-être qu'un jour je serai douée pour ça moi aussi. Pour l'heure, ma motivation est d'avoir un emploi stable.

- Vinnie t'a refilé une affaire ?

- Joseph Morelli."

Il renversa sa tête en arrière et éclata de rire,
faisant vibrer les murs de la petite sandwicherie.

- "Oh, c'est pas vrai ! Tu déconnes ? Tu le coinceras jamais, ce mec-là. C'est pas un petit zonard que tu recherches. Ce type-là est un malin. Et un as. Tu comprends ce que je te dis ?

- Connie m'a dit que tu étais un as.

- Toi et moi, c'est pas la même chose, et tu m'arriveras jamais à la cheville, mon petit chou."

Dans mes bons jours, je manquais de patience, et je n'étais pas dans un bon jour.

- "Laisse-moi t'expliquer clairement mon point de vue," dis-je, me penchant en avant. "Je suis au chômage. On a saisi ma voiture, mon frigo est vide, je vais me faire expulser de mon appart et mes chaussures sont trop petites. Je n'ai pas beaucoup d'énergie pour faire la conversation. Tu comptes m'aider ou pas ?"

Mañoso
fit un grand sourire.

- "Ca va être marrant. Ca va être comme le professeur Higgins et Eliza Doolittle à la conquête de Trenton. ..." [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Prime - Janet Evanovich   Jeu 13 Avr - 15:58

Citation :
[...] ... Le téléphone sonna et j'entendis le répondeur qui s'enclenchait. Je me redressai, tout ouïe. Le correspondant me parla d'une voix de crooner, mi-chanson, mi-murmure.

- "Stephanie,"
fredonnait-il. "Ste-pha-niiiie ..."

Je portai instinctivement une main à ma bouche. Un réflexe destiné à étouffer un cri primitif, mais crier n'était plus dans mes cordes. Je ne fis qu'inhaler un peu d'air. Mi-suffocation, mi-sanglot.

- "T'as eu tort de raccrocher, salope,"
dit-il. "T'as raté le meilleur. Faut que tu saches de quoi le Champion est capable, pour que t'en redemandes, toi aussi."

Je courus à la cuisine, mais avant que j'aie eu le temps de débrancher le répondeur, la voix de la femme résonna sur la bande. Jeune, apparemment. Ses paroles étaient à peine audibles, entrecoupées de sanglots. Sa voix tremblait dans l'effort qu'elle faisait pour parler.

- "C'était b-b-b-bon," dit-elle.

Sa voix se brisa.

- "Oh, mon Dieu, aidez-moi, j'ai mal. J'ai jamais eu aussi mal."


La communication fut coupée et j'appelai immédiatement la police. Je leur expliquai le message que je venais de recevoir, précisant qu'il émanait de Ramirez, ainsi que mon numéro de téléphone s'ils souhaitaient mettre ma ligne sur écoute. Je raccrochai et fis les cent pas dans mon appartement, vérifiant trois fois de suite la fermeture des portes et des fenêtres, soulagé d'avoir fait installer un verrou supplémentaire.

Le téléphone sonna et le répondeur se mit en marche. Personne ne parla, mais je pouvais entendre le mal et la folie qui faisaient vibrer le silence. Il était là, à l'écoute, se délectant à ce contact, se concentrant sur ma peur. En fond sonore, presque inaudible, j'entendais une femme qui sanglotait doucement. J'arrachai la prise du téléphone du mur, fendant le boîtier en plastique, puis j'allai vomir dans l'évier. Longue vie aux broyeurs d'ordures ! ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

La Prime - Janet Evanovich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -