Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Shortbus - John Cameron Mitchell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 14:43

Tournant autour de trois groupes de personnages - Sofia, la conseillère conjugale/sexologue qui n'a jamais connu l'orgasme, James et Jamie, couple homosexuel arrivé à un point où l'inclusion d'un troisième partenaire devient tentante pour ranimer la flamme, Severin, dominatrice SM - et du lieu où ils se retrouvent, le Shortbus, sorte de club dirigé par le travesti Justin Bond, où les passions peuvent se déchaîner, Shortbus visite avec sensibilité et une bonne dose d'humour - je ne pourrai jamais plus entendre l'hymne américain de la même manière - les questions de sexe, bien sûr, mais surtout de couple et d'équilibre, de place dans la société.

Les personnages sont très attachants - sauf peut-être le mari de Sofia, Rob - et JC Mitchell sait filmer ! La progression dramatique est très bien orchestrée, et la conclusion est assez réjouissante.

Un très bon film donc, à ne pas regarder cependant si l'on est choqué par les scènes érotiques homosexuelles.

Carla, nous partageons donc ton opinion !

La version "coffret" propose, en guise de bonus, outre un making of, les bandes annonces et des scènes coupées, un court reportage (que nous n'avons pas encore visionné) intitulé "Comment filmer le sexe" et des extraits du concert "Shortbus" donné à l'occasion de la présentation du film au Festival de Cannes 2006.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite


Dernière édition par le Sam 10 Nov - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 14:49

Ah, je suis contente que ce film vous ait plu !
Je l'ai trouvé très beau, très émouvant.
J'ai bcp aimé la longue scène inaugurale, portée par la voix d'Anita O'Day (il faut que je me trouve cette BO), et les espèces de petits montages en dessin ou en pate à modeler (?) lorsque la caméra se promène de fenêtres en fenêtres dans la Grosse Pomme.
Moi, c'est Jackson Pollock dont je ne regarderais plus les oeuvres tout à fait comme avant ;-)) !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 14:59

Nous avons beaucoup aimé la "maquette" de New York nous aussi. Et le tout est effectivement très émouvant. Les deux Jamie, notamment...

Tu as raison pour Pollock ! Wink
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:01

Thomas a écrit:

Un très bon film donc, à ne pas regarder cependant si l'on est choqué par les scènes érotiques homosexuelles.

.






Femme-Femme ou Homme-Homme?
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:03

Ah oui, les deux Jamie, ils sont mignons tout plein ! ... en ce qui concerne celui qui tente de se suicider, la notion de depression est extrèmement bien rendue, sans qu'il en soit pourtant jamais réellement question.

J'ai également été touchée par l'ancien maire de New York qu'on voit au Shortbus.

(au fait, modifie le titre de ton post Thomas, c'est pas Superbus "butterfly, butterfly ..." !)
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:08

Morgane la fée a écrit:
Thomas a écrit:

Un très bon film donc, à ne pas regarder cependant si l'on est choqué par les scènes érotiques homosexuelles.

.






Femme-Femme ou Homme-Homme?

Les deux, mais beaucoup plus homme/homme(s). Pourquoi cet éclat de rire, au fait, Morgane ? Il y a des gens qui n'aiment pas du tout voir ce type de scènes...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:24

Il y a en effet beaucoup de gens qui ont du mal à voir ce genre de scènes , moi j'ai beaucoup de mal avec les scènes femme-femme.

Mais je ris parce que c'est rare de voir des gens assez francs pour l'admettre.
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:31

Ah bon ? J'avais plutôt l'impression que les gens se sentaient gênés d'admettre que ça ne les dérangeait pas, justement ! avec comme peur sous-jacente que si l'on dit qu'on n'est pas gêné par les scènes homosexuelles "les autres" vont peut-être penser que c'est parce qu'on l'est...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:39

Thomas a écrit:
Ah bon ? J'avais plutôt l'impression que les gens se sentaient gênés d'admettre que ça ne les dérangeait pas, justement ! avec comme peur sous-jacente que si l'on dit qu'on n'est pas gêné par les scènes homosexuelles "les autres" vont peut-être penser que c'est parce qu'on l'est...

C'est une façon de voir les choses certes...

Mais autour de moi j'ai vu plus de gens qui considèrent que ceux qui sont gênés par les scènes érotiques homosexuelles le sont par homophobie. C'est aussi un mauvais raisonnement. Sans être homophobe du tout, quand je vois deux femmes s'embrasser dans un film j'ai parfois du mal à extérioriser la scène.
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 15:41

La plupart des gens qui n'ont aucune attirance pour l'homosexualité trouvent dégoûtantes les scènes sexuelles mettant en jeu les personnes les personnes de leur propre sexe. C'est tout à fait normal car si des relations homos entre des personnes de l'autre sexe peuvent éveiller des fantasmes ou de l'excitation, celles entre des personnes de son propre sexe ne le peuvent en aucun cas ( par définition, puisqu'on parle ici des personnes n'ayant aucune attirance pour l'homosexualité ).

Mais on vit dans une société où l'autocensure est tellement puissante que tous les vrais non homos n'osent pas dire qu'ils font des différences entre les scènes homos femme-femme et homme-homme.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 19:29

Ben en fait, personnellement, j'irai plus loin : je n'ai aucune envie d'avoir une expérience homosexuelle, si je m'imagine dans la situation j'ai un mouvement de recul, mais je ne suis pas dégoûté par les scènes entre hommes dans les films... C'est normal, docteur ? Wink

Bien sûr, je peux comprendre qu'on le soit, hein ! Very Happy
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
avatar

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 29
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 19:41

Thomas a écrit:
Ben en fait, personnellement, j'irai plus loin : je n'ai aucune envie d'avoir une expérience homosexuelle, si je m'imagine dans la situation j'ai un mouvement de recul, mais je ne suis pas dégoûté par les scènes entre hommes dans les films... C'est normal, docteur ? Wink


Peut-être que ça dépend de la façon dont on regarde le film, de notre investissement. Depuis que je suis toute petite quand je regarde un film je me mets TOUJOURS à la place des personnages. Peut-être que ton regard à toi est plus objectif et que par conséquent tu extériorises mieux la scène...
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 19:54

Oui, je pense que c'est ce que je fais - dans ce cas-là, parce que dans d'autres, je suis exactement dans le même cas que toi : je SUIS le personnage. Peut-ête que dans le cas des homosexuels, comme ça n'est pas moi du tout, je ne m'identifie pas.

Cela dit, je m'étais identifié aux deux personnages principaux de Brokeback Mountain - qui continue à me faire pleurer quand je le regarde, d'ailleurs - alors je ne sais pas trop...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Sam 10 Nov - 20:50

Moi aussi je m'identifie toujours aux personnages - hommes, femmes, homos, hétéros, bons ou mauvais. J'essaie de m'imaginer ce que c'est de ressentir une attirance que je ne ressens pas, d'appartenir à un sexe auquel je n'appartiens pas (je vais peut-être passer pour une cinglée totale mais j'adore imaginer ce que ça peut être d'être un homme). Après tout, on ne fait que ça quand on regarde un film où on s'identifie à un personnage qui n'est pas nous, qui n'a pas notre âge, qui n'est pas de notre sexe, qui ne partage pas nos opinions, qui ne parle pas notre langue, qui évolue dans un autre milieu que nous.

Il y a une chose que je n'ai jamais comprise, c'est que je suis toujours profondément émue par les histoires d'amour entre hommes dans les films ; peut-être parce que j'ai deux fois plus d'hommes à regarder !

Mais dites-moi, le procédé d'identification est différent pour vous quand il y a simplement une histoire qui se déroule dans le film (sans scènes de sexe) et quand il y a des scènes de sexe, et que ces scènes-là ne correspondent pas à votre orientation à vous ? Ca m'intéresse.


Pour en revenir à Shortbus, j'ai beaucoup aimé ce film aussi et je le reverrai. J'ai beaucoup aimé l'histoire entre les deux James, loin de tout cliché "cage-aux-follesque", le personnage de la sexologue et celui de la dominatrice m'ont émue (le mari m'a d'ailleurs énervée en proportion), et aussi le personnage de Justin. Pour une fois, on n'était pas dans le carnavalesque irréaliste (Je pense à l'arrivée et au séjour du troisième larron dans leur couple, traité avec réalisme et pas mal de finesse psychologique), et ça faisait plaisir. Je trouve que les critiques qui en ont parlé comme uniquement d'un "film de cul" (il n'y a pas d'autre mot quand on voit les âneries extatiques écrites dans Les Inrockuptibles and co, sur le thème "On voit des gens faire l'amour c'est formidable") ont vraiment desservi et amoindri un film qui parle de sexualité et de son impact sur nos vies certes mais ne fait pas défiler des scènes porno au kilomètre (il y a des scènes chaudes, mais pas que ça, et jamais mal à propos). Comme toi, Carla, j'ai été (curieux, le mot "touchée" ne me vient pas ! ) émue par l'ancien maire.

En bref, si vous pensez ne pas être choqué ou gêné par les scènes homosexuelles ou "collectives", vous aimerez peut-être ce bon film !
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
avatar

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Dim 11 Nov - 1:22

Julie a écrit:
Mais dites-moi, le procédé d'identification est différent pour vous quand il y a simplement une histoire qui se déroule dans le film (sans scènes de sexe) et quand il y a des scènes de sexe, et que ces scènes-là ne correspondent pas à votre orientation à vous ? Ca m'intéresse.

Ma culture cinématographique est très limitée et le dernier film plus ou moins homo que j'ai vu c'est Les Nuits Fauves ( ça date ! ), film que j'avais apprécié.

Pour en revenir à ta question, en fait, dans les films je ne m'identifie pas ou alors partiellement mais par contre je projette quand même beaucoup de moi-même par le biais d'indignation, d'admiration, de honte etc devant les faits et gestes des personnages.

Je ne m'identifie que partiellement ou plutôt provisoirement parce que dès qu'il y a un choix que je n'aurais pas fait, terminé, le personnage retourne à sa place dans le film, il redevient un autre.
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Dim 11 Nov - 14:08

Merci pour ton post, André, car depuis hier j'était en train de me triturer l'esprit pour savoir si je m'identifie aux personnages des films ou non. En fait je fonctionne comme toi, je ne m'identifie pas à eux mais éprouve les sentiments mis en scène.

Julie : à propos de Shortbus, je n'ai lu qu'une critique, celle de l'unique ciné sur Bordeaux qui le diffusait, une salle d'art et d'essai, et cette critique insistait sur le fait que le sexe était tourné avec bcp de naturel et qu'il était avant tout question de sentiments, une fois passé la première scène. De fait, persuadés que le film était vraiment bon, ils l'ont programmé plusieurs semaines, à deux reprises dans l'année ! L'ayant loupé la première fois, je l'ai vu la seconde, et la salle était pleine. Il semble avoir eu bcp de succès.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Lun 12 Nov - 11:23

Ca me fait plaisir, ce que tu dis, Carla. Les quelques critiques que j'avais vues étaient beaucoup plus restrictives que ça. D'ailleurs, quand j'en ai parlé au boulot, les collègues à qui j'en ai parlé (qui ne l'avaient pas vu) étaient toutes gênées et rougissantes, et tout ce qu'elles m'ont dit c'est : "Ah bon, tu as regardé ça ?" Crying or Very sad
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   Lun 12 Nov - 11:34

J'ai réfléchi un peu sur la manière dont je m'identifie - ou pas - aux personnages des films, et j'en viens à la conclusion que plutôt que m'identifier aux personnages, je ressens les sentiments présents à l'écran.

S'il y a de l'amour, du désir, je le ressens, et peu m'importe dans ce cas-là que la relation soit hétéro- ou homosexuelle. Je pense que dans ce dernier cas, je transpose vers ce que je connais...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shortbus - John Cameron Mitchell   

Revenir en haut Aller en bas

Shortbus - John Cameron Mitchell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -