Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le festival du film d'Histoire de Pessac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Dim 11 Nov - 19:15

C'est chez moi que ça se passe !

http://www.cinema-histoire-pessac.com/

L'an dernier, avaient été primés, entre autres : La Faute à Fidel, La Vie des Autres.

Plusieurs jours consacrés au cinéma, avec des avant-premières, des films de toutes les époques, des documentaires, des débats...
Bref, que du bon !

Cette année, j'espère voir Potempkine, Octobre, assister à un débat sur la Résistance en Allemagne. Peut-être en profiterai-je pour voir Sophie Scholl, que j'ai loupé lors de sa sortie, ainsi que d'autres films aussi.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Lun 12 Nov - 9:09

C'est très tentant... surtout s'il y a du Pessac-Léognan à la buvette ! Wink

Sans blague, c'est bien que ça existe, un festival comme celui-ci ; ce sont des films qui n'ont pas toujours les honneurs qu'ils méritent à leur sortie, mais qui, quand ils sont bons, permettent de comprendre un peu mieux le monde qui nous entoure par le biais de l'Histoire.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Jeu 22 Nov - 7:58

Pas de Pessac-Léognan à la buvette, et un monde pas possible Crying or Very sad faut dire que je suis plutôt habituée aux horaires tranquilles (style séance de 17 h) et là j'ai un peu de mal avec tout ce monde, et puis les files d'attente aussi... Mad

Pillage au Royaume de Saba Documentaire de 2006, diffusé sur Arte ou la 3, qui raconte le pillage des sites archéologiques du Nord Yemen par les tribus locales. Intéressant, qualité numérique des images appréciable.

Blind Moutain, film chinois produit en 2006 et qui n'a pas encore trouvé de distributeur en France, c'est bien regrettable. Le sujet est très, très moche : Dans les années 90 (1990 hélas) Xuemei, une jeune citadine, est enlevée et vendue ds un village de montagne pour servir d'épouse à un fermier, car bien sûr, ces crétins continuent à noyer leurs filles... Donc viol, violences, pour autant Xuemei conserve la volonté de s'échapper.
C'est un film dur, mais bien filmé (à noter de très belles images de la nature environnante) et dénonce le sort fait aux femmes en Chine. Regrettable donc qu'il n'y ait pour l'instant aucune diffusion de prévue, hormis celles des festivals (Cannes, Pessac...).

A suivre... (j ai encore pas mal de docs et de films prévus...)
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: i   Jeu 22 Nov - 8:30

J'espère que cette projection en festival permettra à Blind Mountain de trouver un distributeur ! Comme tu dis, c'est regrettable que ça n'ait pas encore été le cas...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Jeu 22 Nov - 21:49

Et puis les Touristes... film allemand de cette année, présenté à Cannes dans la catégorie Un Certain Regard (comme Blind Moutain).
Sven, un jeune allemand, vient à Auschwitz accomplir son service civil. Entre autres tâches, il aide un vieil homme, M. Krzeminski, pour certaines choses de la vie quotidienne, transport, courses, etc... Krzeminski est un rescapé d'Auchwitz, mais, depuis la libération du camp, vit à côté. Dans l'Auchwitz d'aujourd'hui, a-t-il encore sa place ? "Montrez-donc leur La Liste de Schindler" répond-il à Sven lorsque celui-ci lui parle du devoir de mémoire...
Un sujet très original, et un film qui m'a beaucoup intéressée.


Et toujours autant de monde. Plus que les années précédentes, m'a confirmé un membre de l'équipe du cinéma, qui se trouve d'ailleurs un peu débordée par une affluence inattendue !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Sam 24 Nov - 12:14

Les Faussaires, film allemand de cette année encore, présenté en avant première au festival du film d'Histoire, et inspiré d'un fait réel.
Berlin, 1936. "Perdre du temps à faire de l'Art ? autant le perdre à gagner del'argent", c'est que dit Sally, faussaire notoire, lorsqu'on lui demande pourquoi il n'est pas devenu artiste. Et si Salomon, son prénom, pose problème à certaines personnes, ça ne le dérange pas outre mesure, il connait le pouvoir de l'argent. Pas de chance cependant, il est arrêté, condamné et expédié dans un camp. 1939, il en est extrait : les nazis se sont souvenus de son talent, et il est expédié dans une unité spéciale au sein d'un camp de concentration, où il est enfermé avec d'autres prisonniers tous spécialisés dans l'imprimerie. C'est l'opération Bernhart, les nazis ont l'intention de créer une crise économique chez les Alliés en inondant leurs pays de fausse monnaie, la livre d'abord, le dollar ensuite.
Là, Sally croise le chemin de Burger, bien décidé lui à ne pas laisser faire les nazis, et, au sein de ce microcosme enfermé, les personnalités s'affrontent.

J'ai beaucoup aimé ce film. D'abord, pour la personnalité de Sally, individualiste et pourtant sympathique, et puis pour l'intrigue bien sûr. De plus, la réalisation du film est particulièrement réussie, dynamique de l'action, belle photographie, c'est vraiment agréable. Impossible de voir tous les films concourant pour le prix du film d'Histoire, mais j'aimerai bien que ce soit Les Faussaires qui remporte le prix. (Ceci dit, je reconnais que Blind Moutain, mériterait aussi de remporter ce prix, car cela lui faciliterait peut-être la recherche d'un distributeur).
Il devrait sortir officiellement vers février prochain, ne le loupez pas !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson


Dernière édition par le Sam 24 Nov - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Sam 24 Nov - 12:31

Les deux films que je viens de voir provoquent chez moi qq réflexions...

Et puis les Touristes tout d'abord. Le camp de concentration est très présent dans le film, bien qu'on n'en voit que peu l'intérieur. Il s'agit surtout d'une présence, par les miradors présents dans le champ de la caméra par exemple, oui simplement par une route sur laquelle circule Sven, et qui autrefois traversait un des camps annexes. Présence forte, mais en même temps relativement virtuelle, comme une sorte d'effacement progressif de la signification du camp.
Par ailleurs, deux images impressionnantes : la première, en début du film. A côté du camp, une aire de stationnement prévue pour les bus, "Auchswitz parking". Deuxième image : Sven à l'entrée du camp, en train de regarder les... cartes postales-souvenirs... C'est bien entendu un ressenti tout à fait personnel, mais j'ai eu l'impression qu'on n'était pas très loin d'un Disneyland... Dans ce contexte, Kzreminski fait figure de relique (encombrante), j'irais même jsq dire, de dinosaure...

Par ailleurs, et surtout : on ne sait pas pourquoi Kzreminski a été interné en camp de concentration. Cela n'est jamais évoqué. Juif, communiste, homosexuel ?
Cela m'avait interpelé. Dans Les Faussaires, Salomon Sorowitsch est avant tout un faussaire, condamné de droit commun (et cela est d'ailleurs souligné dans une scène par un autre déporté juif). Le fait qu'il soit juif est tt à fait accessoire.

Faut-il y voir une coïncidence ? Où les allemands digèrent-ils d'une bien étrange façon cet épisode de l'Histoire ?
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Sam 24 Nov - 21:17

Les Maeght, une histoire de famille, documentaire de 2007, qui sera diffusé vendredi prochain sur Arte.
Ce documentaire raconte l'histoire de la famille Maeght et des relations privilégiées que les membres de cette famille vont entretenir avec Bonnard, Braque, Miro, etc... Un bon documentaire, illustré par des extraits de films amateurs tournés par le fils, qui nous permettent de voir Bonnard, Matisse, Calder également, j'ai trouvé ça très émouvant (en particulier Bonnard, ce petit homme si discret qui a peint de si belles choses).

Cuba, Une Odyssée africaine. Diffusé sur Arte en octobre dernier. Ce documentaire retrace l'histoire de l'intervention cubaine sur le continent africain, depuis le premier voyage du Che Guevara en 65 jsq l'indépendance de la Namibie en 99, marquant le retrait des troupes cubaines du sol africain.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Lun 26 Nov - 22:00

Le Cuirassé Potemkine, suivi de Octobre, de Serguei Eisenstein.
Deux chefs d'oeuvre du ciné muet soviétique, que j'ai été contente de voir sur grand écran. J'ai particulièrement apprécié la beauté du N/B, vraiment très soigné ds ces deux films, et le traitement particulier réservé aux objets.



Sinon, c'est finalement Et Puis les Touristes... qui a été primé. Je regrette que ce ne soit pas Blind Mountain, le message qu'il porte le méritait.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Mer 28 Nov - 8:37

J'ai vu quant à moi California Dreamin le film roumain inachevé car l'auteur Cristian Nemescu est mort accidentellement au cous du montage. C'est au début une histoire absurde : un train US de l'Otan en direction du Kosovo ( on est en 99 ) est bloqué par le chef de gare d'une petite ville car les américains n'ont pas les documents pour traverser la Roumanie. S'ensuit une cascade de situations loufoques, une confrontation très belle entre le chef de gare et le capitaine américain, un rapprochement entre les jeunes recrues américaines et les roumaines avec d'irrésistibles problèmes de communication. Le film glisse ensuite sur le terrain du social mais perd de sa belle efficacité du début.
Sortie début 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Jeu 7 Aoû - 21:21

Le thème du prochain festival (nov 2008) est 1914-1919 La Guerre et la Paix.

Au programme, entre autres : Le Pantalon (Y Boisset), Les Sentiers de la Gloire (S Kubrick), La Grande Illusion (J Renoir), My Boy Jack (B Kirk, que je viens de louper à la télé), Charlot Soldat, Les Gosses de la Butte (Anonyme) et bien d'autres encore, sans parler des avant-premières pour l'instant encore non connues, et des documentaires.
Vivement novembre !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Jeu 13 Nov - 13:51

C'est reparti !

J'ai sélectionné qq reportages (dont un sur les infirmières bulgares retenues en Lybie), un film proposé en avant première (en espérant qu'il y ait encore des places disponibles, pas évident) et un "vieux" De Broca (Le Roi de Coeur).
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Jeu 13 Nov - 17:04

Je garde un souvenir terrible du Pantalon...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 8:47

Et je ne vais pas aller le voir. Les Sentiers de la Gloire, vu l'an dernier sur Arte, m'avait déjà assez impressionnée.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 12:03

La France, Serge Bozon, 2007

François, le mari de Camille, est parti au front. Ils s'écrivent régulièrement. Mais un jour, Camille reçoit une lettre, très courte : François ne lui écrira plus. Déguisée en homme, elle va tenter de retrouver son mari. En chemin, elle croise une patrouille. Ce sont en fait des déserteurs.

Projection hier soir, en présence du réalisateur qui a tenu à préciser que les sons du film étaient des sons pris en direct, sans aucune post-synchro. Concernant le titre du film, il laissait aux spectateurs qui ne partiraient pas en cours de projection (sic - et là j'avoue que ça ne m'a pas rassurée) de découvrir le pourquoi du titre. La France, disait-il, c'est ce que rencontre Camille au cours de son périple.

Les sons : oui, c'est vrai, le crissement des bottes sur les fougères mortes, les chants des oiseaux, ça le fait bien. L'écho des dialogues dans une chambre quasiment sans meubles, ça le fait moins, surtout quand ça se rajoute à un jeu trop théatral des acteurs.
Quand à ce que rencontre Camille au cours de son périple... le scénario est indigent et bourré de clichés (évidemment, Camille n'échappera pas à une tentative de viol), voire de non-sens.
Le pire : les scènes chantées. Et oui, à plusieurs reprises, sans qu'on comprenne trop ce que ça vient faire là, ces braves soldats dégainent instruments fait de bric et de broc et entonnent une chanson, au mieux inaudible, incompréhensible, au pire totalement inepte. Et là j'ai, en plus, des doutes sur le fameux son direct...
Sylvie Testud (Camille) a beau faire son possible (quitte à exhiber ses seins os), elle ne parvient pas à sauver ce film dont la pompeuse médiocrité m'a franchement agacée.
Le cinéma dans ce qu'il peut produire de pire...
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 12:33

Carla a écrit:
Sylvie Testud (Camille) a beau faire son possible (quitte à exhiber ses seins os), elle ne parvient pas à sauver ce film dont la pompeuse médiocrité m'a franchement agacée.



Il est vrai qu'on fait plus pulpeuse que Sylvie Testud ! Wink

Bon, encore un que je ne chercherai pas à voir ! Merci Carla !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 13:49

D'un autre côté, pour que le travestissement en homme soit crédible, il fallait une actrice plutôt maigre.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 13:55

C'est sûr !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 18:53

Après le pire du cinéma, le pire du documentaire... Mad

Sous les drapeaux, documentaire d'Henri Colomer, 2008

Citation :
Sous les drapeaux" qui symbolisaient la nationalisation des masses, des millions d'hommes se sont massacrés pendant la guerre de 14-18.
Drapeaux, vêtements liturgiques, uniformes, costumes, langes, draps, pansements, linceuls...
À partir d'archives, le film se propose de revisiter les premières décennies du XX siècle, en montrant des hommes et des femmes en relation avec les étoffes qui ont tissé la trame de leurs jours et de leurs nuits, matérialisé leurs valeurs et leurs croyances.

Ca paraissait intéressant. J'en suis sortie exaspérée, et c'est peu dire. Ce prétendu documentaire est en fait un assemblage d'images d'archives cinématographiques, du début du XXème siècle à la montée du fascisme en Europe. Aucun commentaire, mais une musique composée pour l'occasion et donc accompagnant les images.
Ca commence par de gentilles bretonnes en coiffe bigouden traditionnelle, en train de faire de la dentelle, puis on a des enfants qui jouent, des femmes qui filent la laine... Puis tout un coup, la guerre éclate. Cuivres discordants, cymbales... Et là, tout ce que vous savez sur la guerre de14-18 vous passe devant les yeux, je veux dire par là tout ce que vous avez pu lire ds vos bouquins d'Histoire, voir dans les reportages tv, dans les films historiques... Musique guillerette pour accompagner les femmes dans les usines d'armement, violons quand les gueules cassées apparaissent sur l'écran... Rien ne nous est épargné, du poncif musical au plus-que-revu documentaire. La guerre se termine (on ne le savait pas), jazz pour annoncer le retour de la gaitée, violons angoissants sur les images de Mussolini et d'Hitler, et on termine sur des cuivres et des zeppelins...

Concernant le thème du vêtement, ou plus largement du tissu, ne rien attendre de cet assemblage d'images, si ce n'est qq images intermédiaires (au sens d'intermède) d'usines de filatures, d'armées en uniforme, de toiles de zeppelin assemblées à la main. Du reste, que je sache, nous ne portions pas de peaux de bêtes avant 1914, et n'en n'avons pas plus porté ensuite...

Bref, de la malhonnêteté intellectuelle pur jus. Je suis méchamment vénère...
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 19:04

En plus... mon cinoche habituellement plutôt tranquille (mais pas désert pour autant) est envahi par une foule d'énergumènes quinquagénaires (au minimum) en pardessus Burberry, vestes en tweed, casquettes, badges autour du cou... Ca s'interpelle, ça se congratule, ça se tape dans le dos, ça vous bouscule sans s'excuser... Les femmes sont du même acabit, vieilles peaux mal sapées, impers Burberry marines, mines hautaines... Je ne sais pas d'où ils surgissent, chaque année c'est le même phénomène, une génération spontanée de troisième âge à casquette, calvitie, lunettes et badge. J'ignore ce qu'ils sont, monde du ciné pour la plupart vraisemblablement, et universitaires aussi probablement pour certains, du reste je ne cherche pas à m'en approcher, ils me sont profondémment antipathiques...

(j'vous l'avais dit, jchuis vénère ce soir)
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 20:00

ça s'appelle des universitaires
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 20:29

Mais je les connais ces gens ! Ce sont les plus exaspérants à la librairie !

Quand même, voir un film à Pessac et aller acheter un livre à Paris, ça fait cher la sortie culturelle, ma chère...
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 20:42

Tu parles, ils sont invités... :bof:

Mais comment fais-tu pour les supporter toute l'année ? tu as trouvé un vaccin ?
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Ven 14 Nov - 21:59

qu'est ce que je viens faire avec Sylvie Testud ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   Sam 15 Nov - 17:01

Tu fais ce que tu veux avec Testud !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le festival du film d'Histoire de Pessac   

Revenir en haut Aller en bas

Le festival du film d'Histoire de Pessac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -