Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Il y aura seize ans demain je faisais le plus gros bras d'honneur de mon existence puisque je démissionnais deux ans plus tard sans avoir jamais remis les pieds au service.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Sus A Macron !
Sus A Macron !
avatar

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 14531
Age : 86
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Il y aura seize ans demain je faisais le plus gros bras d'honneur de mon existence puisque je démissionnais deux ans plus tard sans avoir jamais remis les pieds au service.   Lun 29 Mai - 12:10

Anniversaire.

Il y aura seize ans demain je faisais le plus gros bras d'honneur de mon existence puisque je démissionnais deux ans plus tard sans avoir
jamais remis les pieds au service.

Je peux pas dire que cela a été simple tous les jours depuis cette date, mais j'ai vécu plusieurs vies, professionnelles et personnelles, j'ai
eu la chance durant des années de beaucoup pouvoir voyager, et loin, j'ai rencontré des tas de gens que je n'aurais sans doute pas croisé
autrement, et vécu un paquet de moments difficiles à imaginer en étant resté dans la police. Et puis c'est aussi ce chemin tortueux qui a
fini par me mener, très heureux, là où j'en suis actuellement.

Pourtant, je ne regrette pas les presque 17 années passées dans cette institution, bien au contraire. J'ai eu la chance d'y faire ou participer
à exactement tout ce que j'imaginais en m'y engageant. J'étais rentré Inspecteur de police avec un cadre de missions exclusivement judiciaires
qui était clair, j'étais devenu une sorte d'officier de paix-OPJ-comptable-manager à deux balles. Pour moi le contrat moral et professionnel
avec "la boite" était rompu et le "nouveau" mode d'encadrement me sortait par les yeux.

Il était simplement temps de partir.

Que la barbe soit avec le souvenir du défunt et regretté corps des Inspecteurs, dans lequel nous nous sommes pour la plupart vraiment
bien éclatés en allant au boulot chaque jour avec plaisir et le plus souvent solidarité (sauf en ce temps-là au Ciat Quimper) malgré les
moments parfois très durs liés de tous temps aux missions ou procédures de police.

Marc Louboutin 29/05/2017

_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il y aura seize ans demain je faisais le plus gros bras d'honneur de mon existence puisque je démissionnais deux ans plus tard sans avoir jamais remis les pieds au service.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Les Petits Mondes des Nota Bénistes :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -