Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La Nuit Indochinoise - Tome II : Soleil Au Ventre - Jean Hougron (TM 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: La Nuit Indochinoise - Tome II : Soleil Au Ventre - Jean Hougron (TM 2017)   Ven 9 Juin - 14:54



Etoiles Notabénistes : *****

Préface : Jean Hougron

ISBN : 9782221101902


Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... Lorsque la troupe arriva, il faisait presque nuit. Des sentinelles à demi-dissimulées dans l'herbe à éléphants regardèrent passer les soldats et leurs prisonniers. Ils débouchèrent bientôt dans une sorte de clairière qui semblait être le centre du camp, et les militaires se dirigèrent vers un long bâtiment bas dont la porte et les deux fenêtres étaient faiblement éclairées. Les gardes, poussant les prisonniers devant eux, les enfermèrent un par un dans les minuscules cabanes de bambou tressé, qui bordaient la clairière. Une porte se rabattit sur Lastin, un cadenas claqua dans sa gâche. Il se retrouva seul et tâta les parois de sa prison. En se redressant, il heurta le toit et jura sourdement. Il eut vite fait le tour de ses quatre mètres carrés et s'allongea sur la terre battue.

Il se rassit pour ôter ses sandales et chercher les sangsues agglutinées en bourrelets épais sur ses orteils et autour de ses chevilles. Il les effleurait à tâtons, saisissait leurs grappes molles entre ses doigts et les arrachait d'une secousse. Il les écrasait ensuite en pressant vigoureusement la semelle de l'une de ses sandales contre le sol. Quand la dernière sangsue qu'il avait découverte agrippée au gras de sa cuisse eut éclaté, il se recoucha.

On bougeait de l'autre côté de la cloison. Il appela :

- "Qui êtes-vous ?

- Ronsac.

- Qui ça, Ronsac ?


- Nous avons été capturés ensemble.

- Votre femme est avec vous ?

- Non. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue. Nous avons été séparés.

- Il n'y a pas de paillote à côté de la vôtre ?

- Je ne crois pas." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Nuit Indochinoise - Tome II : Soleil Au Ventre - Jean Hougron (TM 2017)   Ven 9 Juin - 15:27

Citation :
[...] ... "Deux jours plus tard, je débutais comme taxi-girl dans un grand dancing de Cholon. Je n'avais même pas eu à faire la démarche pour obtenir la place. Tout avait été arrangé d'avance par le comité viêt-minh de Saigon. Le patron du dancing chinois où j'entrais payait de grosses sommes à notre parti, afin que l'on ne jetât pas de grenades dans son établissement qui était surtout fréquenté par des Blancs ...

... A cette époque-là, en 1945, je ne savais pas beaucoup danser, mais les Français m'invitaient quand même à leurs tables. Nous parlions. Ils me posaient des questions. Le genre de question que l'on pose aux taxi-girls. Je répondais en essayant de deviner la réponse qu'ils attendaient de moi. J'avais toujours peur qu'ils ne s'aperçoivent que je les haïssais et je leur présentais mon visage le plus aimable. La plupart d'entre eux étaient des militaires, des officiers, car le dancing était l'un des plus luxueux de la ville. Ils m'apprenaient à danser et je voyais qu'ils étaient heureux de ma maladresse même. Ils buvaient beaucoup. Certains devenaient ivres avant la fin de la soirée et faisaient du scandale, insultant les boys et les femmes indigènes qui se trouvaient là. Le patron finissait toujours par leur donner raison et j'étais satisfaite de les voir si semblables à l'image que je me faisais d'eux ...

... Mais tous n'étaient pas ainsi. Parfois, ils se mettaient à parler de la guerre et ils avaient la même voix et les mêmes gestes que mes deux frères au retour d'une attaque. Eux non plus d'ailleurs n'aimaient pas tellement parler de la guerre et de leurs ennemis et j'étais un peu irritée de leur découvrir les mêmes réactions et les mêmes attitudes que celles des hommes de ma race. ..." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

La Nuit Indochinoise - Tome II : Soleil Au Ventre - Jean Hougron (TM 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -