Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le film de l'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Sam 13 Déc - 13:40

Il vient juste de sortir, non ? je ne sais si j'irais le voir, j'ai peur de qq chose sans surprise. Peut-être pdt les vacances.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Mar 23 Déc - 9:54

Je pensais pouvoir rattraper mon retard à Bordeaux (car j'en ai raté des films, cette année: les Dardenne, Guédiguian, Depardon, Claire Simon et compagnie) mais rien ne me tente vraiment...
Alors voilà:
le film de l'année, sans partage, le truc de ouf, c'est Opera Jawa dont j'avais dit quelques mots ici.
Toutefois, sur les 19 films (de l'année!) vus, peu de déceptions (l'intolérable Bela Tarr, et Pedro Costa, peut être)
Si je devais mettre un deuze, ce serait sûrement le film de Guy Maddin, dont le titre m'échappe déjà...
De vieux habitués qui remplissent leur contrat (sans plus, mais c'est déjà beuacoup): Oliveira, Garrel.
De bonnes surprises chez des gens que j'avais un peu perdu de vue (à moins que ce ne soient eux qui se fussent perdus?): les Coen (pour No Country) et Loach en tout début d'année...
Voilou un peu mon panorama de l'année :loveheart:

(je relis ce qui précède et je vois que j'oublie le très chouette Rumba, qui serait peut être numéro 3!!)
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com
novi
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Masculin
Capricorne Singe
Nombre de messages : 14
Age : 61
Localisation : nantes
Emploi : gangster moderne
Loisirs : l'ecriture
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Mar 23 Déc - 9:59

Indéniablement pour moi ; ""it"s a free world "" .....de Ken Loach.

Parce que ce n'est point un film , une banale pellicule; mais une vision, une prédiction .....qui comme toujours historiquement, passe inaperçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.novibox.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Mar 23 Déc - 11:00

Ptit Marcel, essaie d'aller voir Les Inséparables actuellement au Vigo. Il mérite qu'on s'y arrête.

(au passage, bienvenue Novi !)
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
June
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 84
Age : 23
Localisation : nantes
Emploi : lycéenne
Loisirs : cinéma, musique, et littérature.
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Dim 11 Juil - 17:49

Pour 2009, en film français je nommerais Un Prophète d'Audiard.
Mais en international je dirai Tétro de Coppola, un chef d'oeuvre en noir et blanc.
Cet année pour le moment je dirai Tournée de Mathieu Amalric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swer.skyblog.com
Ghost Writer
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Masculin
Bélier Chien
Nombre de messages : 254
Age : 48
Localisation : Angoulème
Emploi : maître nageur
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Lun 12 Juil - 0:18

pourquoi ce choix consensuel ? pour n'avoir que des amis ? non. il faut avoir de bons ennemis ... revois ta copie ! lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostwriter@voila.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ghost Writer
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Masculin
Bélier Chien
Nombre de messages : 254
Age : 48
Localisation : Angoulème
Emploi : maître nageur
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Jeu 15 Juil - 0:48

j'ai été déçu par Tournée que j'ai trouvé vulgaire et lourdaud.

( dans ce que j'ai vu, 1 heure de film, j'ai aimé deux petits bouts de scène et demi : 3 minutes. c'est pas beaucoup de rapport intensité/rendu. le même rapport avec les mêmes moyens appliqués je ne sais pas, a un vol transatlantique conduit à une catastrophe juste après le décollage. ça pollue moins mais c'est quand même beaucoup d'argent de foutu, quand on pense aux retraites, au dénuement et à la détresse affective de Liliane Bettencourt..).

Plus sérieusement il faudra bien un jour procéder à un audit de la création. question polémique et épouvantablement compliquée : ce qui est sûr est que le film d'Amalric va rentrer dans ses fonds, son nom, son prix à Cannes. mais la recette va être encore plus inégalement répartie que dans n'importe quelle autre activité privée.

Amalric va se tailler la part du lion, soit de l'enrichissement personnel. bien sûr il prétextera investir dans son prochain film mais il n'a pas la carrure d'être un cinéaste indépendant à l'instar de son modèle qu'il pille en long et en large, John Cassavettes ( et surtout Meutre d'un bookmaker chinois, après s'être composé de façon grotesque et ridicule la physionomie de Seymour Cassel un acteur fétiche et ami de Cassavetes ) : chez Cassavetes la durée du film débouchait sur des moments de vérité des personnages. c'est ce qu'il voulait capter. Almaric s'en fout il emprunte ici et là, par exemple à Fellini les grosses bonnes femmes, à Tati pour un certain comique d'observation et il entrecoupe tout ça de scènettes incongrues comme celle de la drague dans la station service, gratuite, inutile qui ne sert pas son propos. on a bien compris qu'il est seul dans la vie : pourquoi nous l'asséner. Amalric sait mettre en scène, c'est vrai il y a de jolies choses, éparses du reste mais il ne sait pas diriger au sens ou son film n'a pas de direction. un exemple : dans le charme discret de la bourgeoisie, un plan revient régulièrement : on voit les protagonistes bourgeois marcher sur une route sans but en parlant de la pluie et du beau temps, la direction était là, pour Bunuel, dans cette espèce de désoeuvrement de la bourgeoisie.


pour montrer le décalage il y a une scène un peu comme ça au Havre je crois, ou la petite troupe new-burlesque parcourt le port mais bien vite en lettre rouge apparait le but de la déambulation : le dérisoire Hotel Mercure. Voila résumé le propos du film : tourner un certain marasme, l'enfermer dans une esthétique dont les cloisons sur le vivant, la beauté, la grâce restent hermétiquement closes.

il est beaucoup fait recours aux portes, dans la film, aux baie vitrées, à tout ce qui sépare, isole bref au ressort du pathétique au final uniforme ; aucune ligne de fuite par une trouée, au détour d'un plan, ne vient donc l'oxygéner. et ça n'est pas le côté noir qui pèse d'ailleurs, car c'est parfois drôle mais la glu dans laquelle Amalric s'est pris les pieds et dont il n'arrive pas à s'extraire. voila : il marche sans arrêt sur des chewing-gums et on est triste pour lui. son personnage est sans consistance.
livré à lui même il joue pour jouer sans direction.

comique à son insu ( comme toutes les sucreries qu'il vole un peu partout, dans les hotels, les restaurants et dont il emplit ses poches : il a une double vie ? il dresse des animaux ? vulgaire et lourdaud ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostwriter@voila.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ghost Writer
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Masculin
Bélier Chien
Nombre de messages : 254
Age : 48
Localisation : Angoulème
Emploi : maître nageur
Loisirs : Sport
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Jeu 15 Juil - 23:10

je laisse Twilight aux jeunes filles en fleurs, les djeunes .....

une interview d' Amalric, à mon avis bidonnée en tout, re-fabriquée, je ne sais même par trop ce qu'il pense être juste parce que cela l'est ou ce qu'il croit encore être juste bien que cela soit faux et sonne faux.
l'ami Amalric me semble de plus en plus louche, mytho et sans aucun doute défoncé à autre chose que le désir de cinéma.

http://www.evene.fr/cinema/actualite/interview-mathieu-amalric-tournee-new-burlesque-2792.php


son histoire avec les producteurs laisse perplexe. un faux naïf cet Amalric, mais il a les dents longues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostwriter@voila.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Jeu 15 Juil - 23:21

Ghost Writer a écrit:
je laisse Twilight aux jeunes filles en fleurs, les djeunes .....


Moi aussi. J'ai envie de leur dire ! "Mais réveillez vous, c'est nul !"

Ghost Writer a écrit:
il entrecoupe tout ça de scènettes incongrues comme celle de la drague dans la station service, gratuite, inutile qui ne sert pas son propos.

C'est vrai que des fois, on ne sait pas où il va.
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
June
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 84
Age : 23
Localisation : nantes
Emploi : lycéenne
Loisirs : cinéma, musique, et littérature.
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Mar 26 Oct - 17:21

Le Ka-Boom a l'air bon, j'aimerais aller le voir, mais dans mon bled il ne passe dans aucun cinéma. Des avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swer.skyblog.com
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Mar 26 Oct - 20:52

J'ai envie de le voir aussi, mais je ne me prends pas le temps d'aller au ciné ces derniers temps..
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Le film de l'année   Mar 26 Oct - 21:41

millie a écrit:
Sans trop d'hésitations (même si j'ai vu quelques autres bons films) : Control, d'Antojn Corbin. Magnifique noir et blanc sur la vie de Ian Curtis, chanteur de Joy Division.
Par contre, je ne sais pas si c'était une nouveauté quand il est passé au ciné (ce n'est donc peut-être pas un film de cette année... ! Mais moi, je l'ai vu en février me semble-t-il.

Fan de Joy Division? moi aussi, j'en joue beaucoup quand je fais le dj en soirée. Mais le film, je me le réserve, j'en matte quelques petits bouts par ci par là, comme une tarte qu'on fait durer... Sourire
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le film de l'année   

Revenir en haut Aller en bas

Le film de l'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -