Sa politique va surtout favoriser les 0,2 % les plus riches du pays…