Volontairement passée sous silence le temps de la séquence électorale, la crise migratoire fait son retour dans les grands médias.