L’Union européenne continue à imposer ses dogmes sans rencontrer aucune résistance de la part du gouvernement ou du président de la République.
Nous voulons que la France retrouve la maîtrise de son secteur énergétique et investisse pour les générations à venir de façon responsable et intelligente,
en privilégiant le bien commun et le service public.