Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Bellefleur - Joyce Carol Oates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Bellefleur - Joyce Carol Oates    Dim 30 Juil - 13:42





Etoiles Notabénistes : ******

Bellefleur
Traduction : Anne Rabinovitch


ISBN : 9782253183008

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Il disparut pendant trois, puis quatre jours ; lorsqu'ils forcèrent la porte de la Chambre turquoise, ils ne le trouvèrent nulle part. Mais il descendit le soir même, et se montra encore surpris d'avoir été si longtemps absent. D'après ses calculs, il était monté lire les journaux et n'avait passé que deux jours là-haut, mais selon leurs calculs il était parti pendant quatre jours.

- "Je pense que je comprends," dit-il lentement, toujours avec ce sourire terne, relâché. "Le temps est une horloge, pas des horloges. Pas votre horloge. Vous pouvez seulement essayer de le retenir, comme l'eau que vous transportez dans une passoire ..."

Ainsi disparut-il finalement dans la Chambre turquoise. Il y entra un soir, après le dîner, et n'en ressortit jamais ; il disparut, simplement.
Les fenêtres étaient non seulement fermées mais verrouillées de l'intérieur. Il existait des passages secrets permettant de sortir de deux ou trois autres chambres du château (dont l'un était le bureau de Raphaël) mais aucun couloir de ce genre ne partait de la Chambre turquoise. Le garçon avait simplement disparu. Il n'existait plus. Il n'y avait aucune trace, aucun message d'adieu, aucune remarque finale, lourde de signification n'avait été prononcée : Samuel Bellefleur avait simplement cessé d'exister. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Bellefleur - Joyce Carol Oates    Dim 30 Juil - 14:09

Citation :
[...] ... Leah était en colère mais fatiguée ; elle était très en colère, ou elle l'eût été, si elle n'avait été aussi fatiguée ; ainsi passèrent les semaines. Les mâchoires dévorent, les mâchoires sont dévorées ... A travers un demi-sommeil distrait, elle entendait, au loin, les clarinettes, les tambours et les hurlements isolés, et elle se demandait paresseusement qui étaient ces invités d'Ewan, possédés d'une telle gaieté, d'un tel entrain ... Cela l'épuisait même de les écouter.

Vernon.

Et Cristabel.

Et Bromwell.

Et Gideon.

Et ce bébé de Garnet. Leah avait tourné le dos un instant  à peine et l'énorme oiseau s'était approché à grands battements d'ailes pour l'attaquer : et après, sur les dalles,, il y avait eu des taches grosses comme des pièces de monnaie. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Bellefleur - Joyce Carol Oates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -