Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Into the Wild-Sean Penn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Deck
Gourou Suprême & Anarchiste de Nota Bene
Gourou Suprême & Anarchiste de Nota Bene
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Into the Wild-Sean Penn   Lun 21 Jan - 19:49

Ceci est le dernier film du furtur président du festival de Cannes 2008 Sean Penn!

J'ai adoré!!!!Vous l'avez vu?Ou bien je vous raconte un peu ?
_________________
As if you could kill time without injuring eternity...--H.D Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Lun 21 Jan - 20:32

Dis-moi ce que tu en as pensé, je voudrais aller le voir.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mar 22 Jan - 9:29

Oui, nous aussi il nous intéresse.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mar 29 Jan - 15:13

Ce film est magnifique ! Je suis allé le voir hier soir, et je n'en reviens toujours pas. C'est beau (les images sont splendides), c'est fort, avec quelques couplets bien sentis sur nos manières occidentales, c'est émaillé de citations de Tolstoï, de Thoreau et bien d'autres encore, les acteurs sont tout à fait à la hauteur, la musique est très belle (j'ai oublié de l'acheter ce midi en même temps que l'album de Moriarty mais je vais réparer cette erreur dès ce soir, je pense !), bref c'est une vraie réussite tout à fait digne de Sean Penn et de ce qu'on sait de son engagement. Ce que j'ai le plus apprécié, je crois, c'est que ce n'est pas seulement une longue diatribe contre la société, mais aussi un hymne à la nature et à sa force, ainsi qu'aux relations entre les êtres, au fait que l'Homme est un animal social et qu'il ne peut, au final, vivre seul. Beaucoup de leçons à retenir, qui me reviendront probablement petit à petit, tant il y en a...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 62
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 31 Jan - 22:17

Je ne sais pas pourquoi je résiste. Sans doute la personnalité de Sean Penn, son engagement politique qui me laisse à penser combien le film sera sans surprises. Et puis cet enthousiasme des jeunes autour de Sean Penn, non pas l'auteur mais la personne, sanctifiée par la présidence du jury au festival de cannes pour que ce festival soit paillettes mais reconnaissance d'un cinéma de résistance. A gerber. Et puis ces films d'acteurs qui n'ont à dire que leurs bons sentiments, dont on ne fait pas plus de bons films que de bons romans. Non cet Into the Wild ne me dit rien qui vaille ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Ven 1 Fév - 9:27

Je crois justement que tu sais très bien pourquoi tu résistes. Je trouve ça un peu dommage parce que, à mon sens, ça te fait manquer un bon film, mais c'est tout à fait ton droit, et, tant que ça n'est pas qu'une posture mais que tu penses vraiment ce que tu dis, c'est tout à fait respectable.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 62
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Sam 2 Fév - 11:32

Non, tu sais ce qui me retient, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 44
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Sam 2 Fév - 17:43

En même temps, Camille, être anti-Bush et contre la guerre en Irak, c'est quand même pas le pire des engagements ?
Ceci dit, je confirme qu'on s'emmerde rarement autant qu'en regardant un film de propagande, de quel bord qu'il soit. (je pense à Michael Moore et comparses..)
_________________
http://doelan.blogspirit.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 62
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Sam 2 Fév - 18:57

Je suis d'accord avec toi Loïc. Thomas m'avait presque convaincu d'aller voir le film mais voila que ce soir passe Panique à needle parc et demain Lettre d'une inconnue . Voila donc quel va être mon programme sans culpabiliser sur le cinéma de gauche ou de contestation de l'ami américain, l'ami Sean ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Deck
Gourou Suprême & Anarchiste de Nota Bene
Gourou Suprême & Anarchiste de Nota Bene
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Sam 2 Fév - 19:36

Je l'ai dit avant, je l'ai trouvé magnifique.Thomas a très bien résumé, je ne vois donc pas l'intérêt de le refaire.

Je suis allé le revoir deux fois, pour bien m'imprégner, et j'en suis ressorti à chaque fois fasciné et transcendé par le spectacle offert, et la réflexion qui guide cette histoire vraie.

A ne pas manquer, même si certaines réticences sont là!Au pire des cas, ce ne serait que quelques euros de gachés...
_________________
As if you could kill time without injuring eternity...--H.D Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Lun 4 Fév - 9:32

Camille a écrit:
Non, tu sais ce qui me retient, toi ?

J'avais l'impression que tu en faisais une espèce de question de principe ; c'est pour ça que je trouvais ça dommage, on manque parfois des choses surprenantes (ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas, dans l'absolu, avoir de principes, bien sûr !).
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 13 Fév - 11:00

(Attention SPOILERS pour ceux qui voudraient voir le film)


Into the Wild dure 2h30 et je peux dire que je ne me suis pas ennuyée. En partie grâce aux superbes images, je pense. Désert, montagne, champs de blé, chevaux crinière dans le vent... Certes la carte postale pointe son nez, mais c’est beau.

De bons moments en compagnie de ce jeune de 21 ans fraîchement diplômé qui, déstabilisé par une histoire de famille comme il en arrive parfois et une rage intérieure, brûle ses papiers, coupe sa carte de crédit et part. Il part en quête d’identité et de sens.
Ses rencontres sont chouettes, un couple hippie, un vieux monsieur solitaire, un patron agricole filou au grand coeur, des touristes déjantés... Des passages sont drôles (je mange une pomme bio et je découvre les saveurs) et bien vus (la transition vie en plein nature, libre, et le retour à la ville).

Le périple dure deux ans. Vivotant de petits boulots, se suffisant de peu, Alex Supertramp de son nouveau nom pour cette nouvelle vie, avance sur la route.

Le tout est quand même bien gentillet, pour plusieurs raisons.

Ce gosse de riche, quelles que soient les bonnes raisons de son malaise, semble habité d’une rage un peu artificielle, qui au final ressemble plus à de l’orgueil. A un seul moment le réalisateur pose un oeil critique sur son héros. Dans sa période agricole, il boit des coups avec son patron, dans un bar avec blonde pulpeuse derrière le comptoir. Ivre, il hurle « Société société société », repris en choeur mais de manière ironique par son patron-pote, qui en rajoute une petite couche en lui disant que quand même le Alex, il est un peu jeune. Sinon, le parti pris de réalisation c’est quand même la glorification de cet acte de rupture.

L’ensemble est entaché par des ralentis innombrables qui donnent un effet publicité Hollywood chewing-gum que je ne supporte pas (je fais des pompes et j’escalade la montagne, je me mets au défi de faire du rafting et vas-y que je descends une rivière en furie à grands coups de rames professionnels, au ralenti bien sûr ...).

Autre point sérieux qui pêche : voilà un jeune homme qui survit en pleine nature pendant l’hiver en chassant à la carabine et mangeant du riz. Au printemps ses réserves s’épuisent et il se rabat sur les plantes grâce à son petit livre de survie. Un truc m’échappe, mais comment survit-il en plein hiver et peut-il peiner à se nourrir au printemps quand tout le gibier sort de son trou ??
De plus il passe deux ans sur la route et le plus sérieux problème qui lui arrive c’est de se faire tabasser par un chasseur de clandestins dans un wagon de marchandises. Pas un bobo, pas un pépin... Même moi en une semaine à la montagne il m’arrive plus de bugs qu’à lui !

Ajouté à ça son côté moralisateur à grands coups de citations livresques, pour finir par comprendre que la vie c’est le partage (certes, chacun son chemin pour arriver à comprendre ça)...

Et je passe sur la fin légèrement religieuse.

Dommage. Y’avait matière, mais c’est trop évident. Oui la nature c’est beau, la société c’est plein de défauts, oui nous surconsommons et nous créons des besoins artificiels, je suis bien d’accord avec le postulat. Mais quel manque de sobriété pour le démontrer.

Je comprends que ça plaise, quand on a 18 ans ça fait comme une révélation, un peu façon « Carpediem » du « Cercle des Poètes Disparus » que j’ai adoré quand j’étais au lycée. Tout dépend peut être du vécu que l’on a. Mais d’un point de vue cinématographique, ça me paraît très insuffisant, outré (je suis sur le point de tuer un élan, oups y’a le petit qui arrive derrière, je soupire et je rabaisse mon fusil...). On sent que Sean Penn se fait une crise-prise de conscience. Plus sobre n’aurait pas été moins fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 13 Fév - 17:41

gemini a écrit:

L’ensemble est entaché par des ralentis innombrables qui donnent un effet publicité Hollywood chewing-gum que je ne supporte pas (je fais des pompes et j’escalade la montagne, je me mets au défi de faire du rafting et vas-y que je descends une rivière en furie à grands coups de rames professionnels, au ralenti bien sûr ...).


Ah, c'est sûr que les ralentis, comme le zoom, sont des effets du plus mauvais goût en général... Je cherche des contre-exemples mais en vain (une des raisons de ma détestation pour Wong Kar Wai vient de son utilisation des ralentis). Il paraît que Rosellini utilisait les zooms dans les années 60...
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 13 Fév - 18:48

J'aime beaucoup le Wong Kar Wai des débuts, ses ralentis ne m'ont pas gênée comme ceux de Sean Penn. Pour moi la maîtrise n'est pas la même, le choix esthétique non plus, la justification pas plus. Le joli minois d'Alex qui s'ébroue sous une douche de fortune, ça me fait vraiment pousser des gros soupirs...
Je me dis qu'en fait, ce genre de film, c'est un sérieux baromètre de vie. Quand il t'a bouleversé à ce point, comme le sont certains d'après leurs réactions sur le net, c'est qu'il est grand temps de réflechir deux minutes et de commencer à vivre un peu autrement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 62
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 13 Fév - 18:51

toujours pas vu ce film ; j'attends qu'il quitte l'affiche pour regretter ; c'est bête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 13 Fév - 19:25

Allez plutôt voir Telepolis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 27 Fév - 21:06

Télépolis, il sort ce mois-ci ds le ciné art et essai de Bordeaux, mais il ne me branche pas, il faudra que tu m'en dises plus !

Into The Wild : oui, bon, c'est joli. Mais bon, c'est Hollywood, ça se sent et je commence à avoir un peu de mal avec cette atmosphère. Visiblement, j'ai (largement) passé l'âge de m'enthousiasmer sur ce genre de choses (je parle des aventures de ce jeune homme), et finalement ça me soulage un peu. J'ai eu plus de bonheur avec, zut, je ne me souviens plus du titre, The Long Journey ou qq chose comme ça, vous savez, l'histoire (vraie également) de ce vieux monsieur qui traverse une partie des USA en tondeuse à gazon.
Même Seul au Monde (Tom Hanks perdu sur une île déserte) m'avait plus ému (et j'assume tout à fait, ce film m'émeut profondément).
Finalement, de Into The Wild, que je viens juste de voir cette fin d'après-midi, je dirais : aussitôt vu, aussitôt oublié... La seule image que j'en retiendrai est celle, la seule qui m'ait vraiment troublée, de l'autoportrait du jeune homme, adossé à son bus, car finalement, malgré tout ce film, je ne saurais vraiment rien de ce qu'il pouvait éprouver réellement...
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson


Dernière édition par Carla le Mer 27 Fév - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 27 Fév - 21:10

J'ai fait quelques lignes sur Telepolis Carla, y'a un sujet quelque part dans la page. Ce film est incroyable, je ne saurais dire s'il va te plaire mais franchement je te le recommande.
Pour Into the Wild, on est bien d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Mer 27 Fév - 21:22

Merci Gémini !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 8:14

Carla a écrit:
The Long Journey ou qq chose comme ça, vous savez, l'histoire (vraie également) de ce vieux monsieur qui traverse une partie des USA en tondeuse à gazon.

Il s'agit de The Straight Story de David Lynch.

Carla a écrit:
Même Seul au Monde (Tom Hanks perdu sur une île déserte) m'avait plus ému (et j'assume tout à fait, ce film m'émeut profondément).

Je n'avais personnellement pas aimé du tout ce film (alors que je suis plutôt admiratif de ce ce que fait Hanks, en général) : j'avais trouvé qu'il y avait beaucoup trop de références publicitaires (je me souviens surtout d'UPS, mais il y en avait d'autres) et j'avais au final eu l'impression que le reste était là pour "rendre mon esprit disponible" Wink

Carla a écrit:
Finalement, de Into The Wild, que je viens juste de voir cette fin d'après-midi, je dirais : aussitôt vu, aussitôt oublié...

C'est vrai que je n'en retiens pas grand-chose non plus, sauf l'idée de départ, la volonté de ce gars de s'affranchir d'une société qu'il refuse, et le fait qu'il aille jusqu'au bout de cette volonté (à son corps défendant au bout d'un moment, mais ça, ce sont les risques d'une telle aventure).

Que les préceptes énoncés soient un peu politiquement corrects (c'est rigolo, d'ailleurs, l'inversion qu'on a vu ces dernières années entre ce qui est politiquement correct et ce qui ne l'est pas : le refus de la société telle qu'elle est est presque une posture "in"...), mais j'y souscris quand même, y compris le fait que l'homme, au final, n'est pas fait pour vivre totalement séparé de ses congénères, qu'il a besoin de contacts avec ses "frères humains"...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 8:49

Ce n'est pas le postulat de départ qui me dérange Thomas, c'est la présentation bien jolie, bien lisse, qui en est faite ! Pour moi, justement, c'est trop lisse. C'est un beau film, belles images, beaux personnages, belle musique. Trop beau justement. Je ne me satisfait plus de ça. J'ai besoin de personnages qui ont une gueule ordinaire, dont on voit les fêlures.
Même les paysages m'ont paru aseptisés !
Peut-être est-ce de ma faute, comme je disais, j'ai passé l'âge de me sentir concernée par un ptit gars qui dit merde à la société et prend la route, et je n'arrive pas à me projetter sur ce genre de chose.

(Pour en revenir à Seul au Monde, j'ai eu l'occasion de voir (sur Arte bien sûr), il y a déjà qq années, un "petit" film australien un peu sur le même thème, mais avec un couple, et c'était très bien et aussi très drôle, mais manque de chance je ne me souviens plus du titre !)


(bon sang, ce film de Lynch je bloque complètement sur le titre , merci Thomas.)
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 9:31

Oui, d'accord, c'est un peu trop léché sur la partie alaskienne (on dit ça comme ça ?), mais qu'eût-il fallu qu'il fît ? Un DV crade pour montrer comme la vie est difficile là-haut ?

J'exagère bien sûr, je comprends que l'objection n'est pas que sur la qualité de l'image, mais il me semble que même de belles images peuvent montrer la rudesse (c'est vrai que le coup de la douche, c'était de trop) et franchement, je n'ai pas trouvé que l'épisode de l'empoisonnement par les plantes était beau.

Montrer que la nature est belle, c'était une bonne idée pour moi, puisque c'est vrai : c'est très beau... mais c'est très dangereux.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 9:57

Sans aller jusqu'à comparer les choix de scénar effectués par Sean Penn (qui s'est conformé au livre qui lui même a simplifié la réalité du personnage), je trouve que ce jeune est assez insupportable. Et que c'est un sacré caprice que de se laisser crever en pleine nature après avoir ignoré ce que les autres ont essayé de lui communiquer alors que lui s'est contenté de leur asséner ses grandes phrases. Son parcours quasi christique avec ses apôtres pour finir par cette élévation spirituelle finale, ça ne m'a pas non plus franchement emballée.
Le personnage tel que restiué manque cruellement de profondeur, ce qui fait que pour moi on ne croit pas du tout à sa souffrance ni à ses choix.
Quand on sait qu'il est mort à quelques kilomètres d'un pont et pas loin d'un refuge plein de nourritures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 10:13

Comme quoi, tout comme la valeur, la connerie n'attend point le nombre des années !

Moi non plus je ne me suis pas du tout attaché au personnage, et je l'ai trouvé bien imbu de lui-même, je pense que je me suis justement détaché de l'incarnation du principe qu'il voulait démontrer et que c'est le principe lui-même qui m'a plu (je ne suis pas sûr d'être très clair, là... scratch ).

Je vais relire Thoreau, peut-être...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 11:01

Ah mais oui le principe se défend !
Mais l'ensemble s'arrête à une jolie présentation, pas très bien incarnée.
J'ai un peu de mal avec ce genre de chose. J'ai envie de demander à Sean Penn concrètement ce que LUI il FAIT tous les jours pour adhérer à son idée, ou si ça reste de l'ordre de la théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   

Revenir en haut Aller en bas

Into the Wild-Sean Penn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -