Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Into the Wild-Sean Penn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 11:13

Je vois, et je comprends très bien ce que tu veux dire. Peut-être la lecture de Paul Auster m'a-t-elle habitué, dans cas-là, à ne pas me formaliser de l'inexistence des personnages et à me laisser mener ma propre réflexion sur le sujet proposé ?
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 11:27

Je vois ce que tu veux dire. Juger un film non pas sur ce qu'il montre mais sur les réflexions auxquelles il te renvoie. Je comprends, mais j'ai du mal à réagir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 11:33

Le fait est que je n'ai quasiment aucun souvenir du film lui-même ; par contre, il m'a beaucoup fait réfléchir sur son sujet !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 13:00

Thomas a écrit:
Oui, d'accord, c'est un peu trop léché sur la partie alaskienne (on dit ça comme ça ?), mais qu'eût-il fallu qu'il fît ? Un DV crade pour montrer comme la vie est difficile là-haut ?

J'exagère bien sûr, je comprends que l'objection n'est pas que sur la qualité de l'image, mais il me semble que même de belles images peuvent montrer la rudesse (c'est vrai que le coup de la douche, c'était de trop) et franchement, je n'ai pas trouvé que l'épisode de l'empoisonnement par les plantes était beau.

DV crade : je ne comprends pas ? scratch

Non, figure-toi que le coup de la douche, je ne trouve pas ça trop. (j'ai précisemment tiqué lundi soir sur le fait que les personnages du Bannissement semblaient ne jamais se laver !). Je ne sais comment t'expliquer. Je ne reproche pas au film un manque, je lui reproche un trop.

Ca y est, je crois que je commence à réaliser : je n'ai pas senti le mec souffrir, or je ne peux croire que ces deux ans, il les ai passé avec le sourire béat que l'acteur affiche tout au long du film. J'aurai aimé voir les moments où ce type a douté, a chialé en crevant ses ampoules quand la route était trop dure au début, s'est cramé sous le soleil, s'est pelé sous la pluie froide de l'hiver.

C'est ce que j'ai aimé ds la pure fiction qu'est Seul au Monde : on peut s'identifier au mec paumé sur une île avec rien à bouffer et qui essaie de se dépatouiller pour pas crever de faim et qui a deux alternatives : ou devenir bon à la pêche au crabe ou crever.

Non que je veuille voir du sang, de la sueur et des larmes à tout prix - je demande de la cohérence, de la crédibilité, et, en ce qui concerne cette histoire en particulier puisque qu'elle est vrai, des tripes, oui bon sang des tripes car une histoire comme ça en nécessite forcément !

Dans le film de Penn on voit, paradoxalement, le mec souffrir plus à la fin qu'au début. Et pour tout te dire, ne connaissant pas du tout l'histoire, vu le déroulement du film je m'attendais à une happy end et non pas cette fin dramatique (sur le côté mystique de laquelle je suis d'accord avec Gémini).

Pour résumer mon sentiment : Sean Penn nous fait du Walt Disney. Et c'est foutrement bien mal rendre hommage à ce jeune garçon qui méritait certainement autre chose.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 13:07

Eh - j'espère que tu ne te vexeras pas de mon acharnement Wink c'est avant tout pour moi une bonne façon d'arriver à clarifier ma pensée et l'expression de celle-ci.

Je te dis ça car ce matin on vient (encore) de me reprocher ma communication un peu hard.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 13:33

J'ai l'impression que parler "vrai" aux gens les met mal à l'aise. Il faut prendre des pincettes, le conflit c'est pas bien... Alors quand quelqu'un secoue le cocotier, peu de personnes ont assez de recul pour simplement se demander si le propos est juste, préférant contester la forme.
Change rien, Carla !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 14:00

Carla a écrit:
Eh - j'espère que tu ne te vexeras pas de mon acharnement Wink c'est avant tout pour moi une bonne façon d'arriver à clarifier ma pensée et l'expression de celle-ci.

Je te dis ça car ce matin on vient (encore) de me reprocher ma communication un peu hard.

Very Happy Pas question que je m'en vexe : en fait, tu me fais mieux comprendre comment j'ai ressenti le film. Et je suis, maintenant, tout à fait d'accord avec toi. C'est juste qu'en ce moment, je n'ai pas tous mes moyens pour vraiment dire ce que j'ai pensé d'un film.

Je crois vraiment que, comme je le disais précédemment, j'ai vu le film sans le voir et que je me suis fait mon propre film à partir de son seul argument.

"DV crade" : image numérique à grain énorme, parasites etc. Wink
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 14:03

gemini a écrit:

Je comprends que ça plaise, quand on a 18 ans ça fait comme une révélation, un peu façon « Carpediem » du « Cercle des Poètes Disparus » que j’ai adoré quand j’étais au lycée. Tout dépend peut être du vécu que l’on a.

Oui, je viens de voir ce film, malgré sa durée, je ne l'ai pas trouvé trop long, c'est donc qu'il y a quelque chose ! Au final, j'ai quand même aussi pensé que c'était un film que l'on devait plus apprécier quand on a à peu près l'âge du héros (enfin, si l'on est un tant soit peu dans cette optique-là). Ceci dit, cela ne m'a pas empêché de passer un moment agréable (pour ce que tu en dis d'ailleurs ) mais j'ai gardé quelques distances, je n'ai pas été "aspirée" par le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 14:18

Thomas a écrit:
la volonté de ce gars de s'affranchir d'une société qu'il refuse, et le fait qu'il aille jusqu'au bout de cette volonté (à son corps défendant au bout d'un moment, mais ça, ce sont les risques d'une telle aventure).

Oui, cela est un mélange, me semble-t-il. Pour moi, il y a un personnage qui a bien compris, c'est le grand-père : plus qu'un refus de la société, le personnage fuit quelque chose et cette fuite passe par le refus de la société. Les hippies qu'il rencontre semblent aussi le percevoir mais le disent autrement.

Surtout, ils semblent avoir compris qu'il doit vraiment faire son parcours tout seul, sa propre expérience car il ne peut pas voir ce que eux voient (en partie la relativité des choses).

Je parle du film et de ses personnages : je ne connais pas le livre, ni la réalité, je ne cherche donc pas à faire des liens avec. Je raisonne en circuit "fermé" si on peut dire : ce que me laisse percevoir le film, ce qu'il me semble en percevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 14:42

Carla a écrit:

Ca y est, je crois que je commence à réaliser : je n'ai pas senti le mec souffrir, or je ne peux croire que ces deux ans, il les ai passé avec le sourire béat que l'acteur affiche tout au long du film. J'aurai aimé voir les moments où ce type a douté, a chialé en crevant ses ampoules quand la route était trop dure au début, s'est cramé sous le soleil, s'est pelé sous la pluie froide de l'hiver.

Et s'il avait fait ça, on lui aurait peut-être reproché de faire du pathos...

Carla a écrit:
Dans le film de Penn on voit, paradoxalement, le mec souffrir plus à la fin qu'au début.


En quoi est-ce un paradoxe ? Pour ma part, il me semble qu'au contraire c'est un parti pris assez significatif : au fur et à mesure qu'il comprend, qu'il voit, il souffre. Au départ, même si ce n'est pas forcément évident, il est plutôt indifférent parce qu'il ne doute pas, parce qu'il est porté par son choix et oui, il y a, je pense, une forme d'orgueil car il croit avoir trouvé sa vérité, son idéal et il se sent sans doute invincible.

[/quote] Et pour tout te dire, ne connaissant pas du tout l'histoire, vu le déroulement du film je m'attendais à une happy end et non pas cette fin dramatique (sur le côté mystique de laquelle je suis d'accord avec Gémini). [/quote]

Et, sans tenir compte de l'histoire dont le film est inspiré, quelle happy end possible ? On peut en trouver mais seraient-ce de véritables happy ends ? Elles exigeraient probablement toutes une forme de renoncement plus ou moins important et/ou une impossibilité.
Quand au côté mystique (d'accord avec vous mais on peut aussi le distancier un peu et le renvoyer, c'est plus prosaïque mais pas frocément faux, au physiologique...), il fait aussi figure de happy end, qu'en pensez-vous ? C'est une forme de réconciliation... Peut-être l'a-t-il vraiment vécu, peut-être pas, qu'en savons-nous ?
Pour la famille, c'est sans doute une espérance.

Pour finir, même si j'ai également ressenti ce côté que vous appelez "lisse", "aseptisé", j'ai l'impression qu'il y avait une bonne distance avec le personnage et que cela contribuait un peu à l'isoler dans sa démarche, sans le juger, sans s'enthousiasmer non plus pour ce qu'il entreprend... Idée que renforce les attitudes des autres personnages. Et sur ce point, je trouve ça plutôt réussi.

Bref, c'est un film sympathique mais rien de transcendant - pour moi en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 14:49

Perso, j'aurais trouvé beaucoup plus courageux et profond que ce personnage qui vient de faire sa crise et sa quête revienne vers le monde (et ne choisisse pas l'au-delà...) pour communiquer son expérience et remonter ses manches en essayant de mettre en pratique ce qu'il dénonce. J'aime pas les martyrs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 14:51

J'ai pour ma part compris qu'il était pris à son propre piège, à son corps défendant, pas qu'il choisissait sciemment de se laisser mourir là...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:00

Tu dis ça parce qu'il est affaibli par la plante vénéneuse qu'il a mangée ?
Moi je trouve qu'il a renoncé à partir du moment où il a fait demi-tour face à la rivière en crue. Franchement, n'importe qui se taperait quelques kilomètres en plus pour chercher un endroit où passer ! Donc, soit il est neuneu de ne pas y penser, soit il abandonne volontairement. Pour quelqu'un qui était tout content de retourner vers le monde parce qu'il avait compris qu'il pouvait y vivre et qu'il avait besoin des autres, j'ai trouvé que son enthousiasme retombait bien vite. Un peu aventurier du dimanche quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:05

gemini a écrit:
Perso, j'aurais trouvé beaucoup plus courageux et profond que ce personnage qui vient de faire sa crise et sa quête revienne vers le monde (et ne choisisse pas l'au-delà...) pour communiquer son expérience et remonter ses manches en essayant de mettre en pratique ce qu'il dénonce. J'aime pas les martyrs.

Je comprends cependant, il y a deux choses qui rendaient cela difficile voire impossible : impossible au regard de l'histoire de référence ; difficile, même indépendamment de l'histoire, parce que le risque de tomber dans le côté "donneur de leçon" est présent et pas anodin.

Quant au film tel qu'il est, je ne ressens pas le personnage comme un martyr mais, si tu le perçois tel quel, je comprends tout à fait que cela ne te plaise pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:10

Thomas a écrit:
J'ai pour ma part compris qu'il était pris à son propre piège, à son corps défendant, pas qu'il choisissait sciemment de se laisser mourir là...

Oui, pour moi aussi il s'est fait piégé : piégé par son inexpérience, piégé par son côté "je fonce tête baissé", par son côté "je suis sûr de moi", piégé par la nature, certes mais plus encore par la société qui l'a rendu incapable de vivre dans la nature et aussi piégé par des auteurs qui lui ont fait partager un rêve, qui ont nourri le sien mais qui ne lui sont d'aucun secours, piégé par son absence de recul, par sa vision et compréhension partielle de ses lectures et du monde qui l'entoure... Bref, piégé ! On l'avait compris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:12

gemini a écrit:
Tu dis ça parce qu'il est affaibli par la plante vénéneuse qu'il a mangée ?
Moi je trouve qu'il a renoncé à partir du moment où il a fait demi-tour face à la rivière en crue. Franchement, n'importe qui se taperait quelques kilomètres en plus pour chercher un endroit où passer ! Donc, soit il est neuneu de ne pas y penser, soit il abandonne volontairement. Pour quelqu'un qui était tout content de retourner vers le monde parce qu'il avait compris qu'il pouvait y vivre et qu'il avait besoin des autres, j'ai trouvé que son enthousiasme retombait bien vite. Un peu aventurier du dimanche quoi.

Je crois qu'il est un peu neuneu. Laughing et moi aussi d'ailleurs parce que je t'avoue qu'il ne m'est jamais venu à l'idée qu'il aurait pu passer ailleurs : pour moi, il était passé par là à l'aller parce que c'était le seul endroit où il pouvait, donc si même cet endroit était bloqué, il n'avait pas d'itinéraire bis possible.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:14

Je crois que j'ai aussi pris ce film comme un hymne à la nature toute-puissante...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:19

gemini a écrit:
Moi je trouve qu'il a renoncé à partir du moment où il a fait demi-tour face à la rivière en crue. Franchement, n'importe qui se taperait quelques kilomètres en plus pour chercher un endroit où passer ! Donc, soit il est neuneu de ne pas y penser, soit il abandonne volontairement.

Là, je te trouve un peu dure... Par ailleurs, je pense que l'on ne peut pas savoir exactement comment on aurait agi, ni ce qui s'est passé pour lui à ce moment-là. Il faut d'ailleurs garder à l'esprit que ce que le film propose c'est seulement une interprétation et j'apprécie que cette interprétation ne soit pas trop fermée, qu'elle reste souple et un peu distendue (ça se dit, ça... ?!), cela respecte mieux, me semble-t-il, le véritable personnage, cela ne l'enferme pas (et cela aurait été un comble, pour un petit jeune qui a souhaité fuir ce qui l'enfermait et l'étouffait... ! L'enfermer dans une interprétation figée... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:26

Thomas a écrit:

Je crois qu'il est un peu neuneu. Laughing et moi aussi d'ailleurs parce que je t'avoue qu'il ne m'est jamais venu à l'idée qu'il aurait pu passer ailleurs

Peut-être aussi a-t-il tout simplement perdu le sens d'une réalité telle que nous la voyons. On ne doit pas percevoir les choses de la même façon après avoir vécu ainsi. Il y a aussi le fait qu'il est sans doute physiquement affaibli (et cela a des répercussions sur l'esprit, même type d'effets que la drogue par exemple) et que plein de choses que l'on peut supposer. Le film ne montre pas qu'il a cherché ailleurs (choix du film) mais peut-être l'a-t-il fait ; possible aussi, qu'il ait préféré différer parce qu'au contraire il retrouvait confiance en lui, bref, je ne sais pas.

Ceci dit, cet échange est amusant car on dirait que je suis une inconditionnelle du film... ! Ce n'est pas le cas mais je ne l'ai pas vraiment perçu de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:29

Thomas a écrit:
Je crois que j'ai aussi pris ce film comme un hymne à la nature toute-puissante...

L'est-elle ? Ou bien formons-nous avec elle un couple qui croit se connaître car se côtoie depuis longtemps mais ne se comprend plus depuis longtemps aussi...
(Là, j'extrapole... !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:33

Il y a une telle différence de puissance entre un être humain isolé et la nature...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 43
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   Jeu 28 Fév - 15:40

oui... et cette différence est d'autant plus importante que cet être humain vit dans une société telle que la nôtre. Pour cumuler les handicaps, sur ce plan-là, il faut être occidental, relativement aisé et citadin !
On est foutu !!! :gorgedéployée: :rigoltourne:

Bon, faut faire avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Into the Wild-Sean Penn   

Revenir en haut Aller en bas

Into the Wild-Sean Penn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -