Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La Marie du Port - Georges Simenon (TM 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: La Marie du Port - Georges Simenon (TM 2017)   Jeu 10 Aoû - 12:35



Etoiles Notabénistes : ***

ISBN : 9782258093584

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Au Café de la Marine, Chatelard avait mangé sa sole près de la fenêtre puis, pour passer le temps, il avait joué tout seul au billard, car les autres étaient allés déjeuner. En fin de compte, il était entré dans la cuisine, où le patron mangeait avec la patronne et il s'était installé familièrement à califourchon sur une chaise à fond de paille.

- "Vous dérangez pas pour moi ! ... Dites donc ! Vous croyez que ça va durer longtemps, leur repas, là-haut ?

- Sûrement jusqu'à trois heures," affirma le patron qui n'aimait pas que les clients vinssent le regarder manger.

- "Qu'est-ce qu'elle va devenir, la petite ?

- La Marie ? Nous la prenons ici à partir de ce soir. C'est elle qui l'a demandé ...


- Combien que vous lui donnez ?

- Cent francs par mois, logée, nourrie et les pourboires ...

- Elle doit faire le nettoyage ?

- Le nettoyage et le reste ... L'autre fille de salle nous quitte parce que la voilà encore une fois enceinte ...

- Je la prendrais bien chez mois ...
" fit Chatelard.

- "Qui ?

- La Marie, bien sûr ! ... Pas l'autre ... Vous ne connaissez pas le café Chatelard, sur le quai, à Cherbourg ?

- C'est vous ?

- C'est moi ... Dites donc, ça marche un peu, ici ?"

Et maintenant, il était tout à fait comme chez lui, discutait métier, se servait de café à même la cafetière qui se trouvait sur le fourneau.

- "Je ne la connais pas ... Je l'ai vue juste passer tout à l'heure avec le cortège ... Elle ne ressemble pas à sa sœur, hein !"

Il en revenait à la Marie qui, en effet, était aussi différente d'Odile que possible. Odile était une boulotte à chair rose et tendre, à la peau fine, aux grands yeux d'enfant, à l'air soumis, docile. Elle rougissait ou pleurait pour un rien et ne savait que faire pour que tout le monde soit content.

L'autre, à peine formée, la poitrine presque plate, les hanches longues et le ventre bombé, les cheveux toujours mal peignés et raides, ne s'occupait pas des gens et encore moins de leur faire plaisir. Elle les regardait en dessous. Elle pensait sûrement quelque chose, mais elle le gardait pour elle. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: La Marie du Port - Georges Simenon (TM 2017)   Jeu 10 Aoû - 12:52

Citation :
[...] ... Ainsi une minute solennelle s'écoulait-elle sans solennité, dans une atmosphère de vie quotidienne et feutrée. Chatelard attendait sans impatience. Personne n'avait remarqué qu'il portait une casquette à ruban brodé comme les marins et les armateurs. On lui trouvait seulement quelque chose de changé, mais on ne savait pas quoi au juste.

Il fallait Odile pour animer un peu la scène. Elle arrivait, haletante, comme pour une catastrophe, la main sur le sein. Elle s'écriait, alarmée :

- "Qu'est-ce qu'il y a, Marie ?"

Marie était calme au milieu du café.

- "Il n'y a rien ... J'ai besoin que tu me remplaces ..."

Et elle retirait son tablier, cependant qu'Odile découvrait Chatelard, rougissait, ne savait que faire, que dire, regardait autour d'elle avec un œil de poule affolée.

Quant à Chatelard, il se levait, disait simplement :

- "Viens !"


Puis, tourné vers les autres, vers tout le café, il lançait :

- "A tout à l'heure ..."

Dehors, c'étaient le noir, le froid, le souffle de la mer, les lumières à leur place et des formes sombres qui traversaient parfois la rue, des ménagères qui allaient chercher le lait.

Chatelard marchait vers le pont tournant, les mains dans les poches et la Marie, d'un geste naturel, accrochait sa main droite à son bras. Ils avaient déjà franchi le pont qu'elle ouvrit seulement la bouche :

- "Je croyais que tu ne viendrais plus ..."

Alors, il s'arrêta sous un bec de gaz, le seul qu'il y eût dans un rayon de cent mètres. Il dit d'abord :

- "Tu mens ..." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

La Marie du Port - Georges Simenon (TM 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -