Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Cinq-Mars & La Passion Ou La Fatalité - Philippe Erlanger (TM 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Cinq-Mars & La Passion Ou La Fatalité - Philippe Erlanger (TM 2017)   Mer 16 Aoû - 12:11



ISBN : 978262013691

Notre Opinion


Citation :
[...] ... A défaut de sainteté, Cinq-Mars avait sa propre "nature" qui ne l'attirait en aucune façon vers les "étrangetés" sur lesquelles les libertins lui avaient fourni quelques aperçus. Il ne s'en trouvait pas moins dans une situation inextricable. Le moyen de repousser un roi après l'avoir effectivement attiré ? D'ailleurs, repousse-t-on le Roi, l'Oint du Seigneur, le maître absolu des personnes et des biens ? N'est-il pas grisant, même pour un garçon furieusement épris des femmes, de voir à sa merci le personnage sacré auquel Dieu a remis la France ?

La question a soulevé d'âpres controverses. Beaucoup d'historiens modernes ont repoussé avec horreur la scandaleuse hypothèse. D'autres ont voulu laisser à Louis XIII le bénéfice du doute.

Les contemporains n'en éprouvaient aucun. Perrault écrivait au prince de Condé : "Votre Altesse se peut remémorer ce qu'elle a su de l'histoire de Henri Troisième quand il affectionnait Monsieur d'Epernon et de sa conduite quand il lui faisait des présents." Vittorio Siri partageait l'opinion ainsi sous-entendue. Et aussi le grave Henri Arnauld, futur évêque d'Angers, frère des célèbres Jansénistes, familier de l'Hôtel de Rambouillet, "qui savait de première main tout ce qui pouvait intéresser la Cour et la Ville." Il en informait régulièrement le président Barillon, alors en exil, auquel il ne laissait pas ignorer le moindre épisode de l'affaire Cinq-Mars. Quant à Tallemant des Réaux, il cite des faits précis, nomme ses informateurs qui en furent témoins. L'auteur des "Historiettes" fut longtemps tenu pour un amateur de scandale, un collecteur de ragots, une source extrêmement suspecte. Nous savons aujourd'hui que, s'il poussa très loin le non-conformisme, il mérite d'autant plus d'être pris en considération. Ses tableaux réalistes du XVIIème siècle doivent souvent être préférés à tant de peintures trop décoratives.

On ne saurait donc écarter absolument l'idée d'une liaison singulière où l'orgueil et la curiosité de l'un laissèrent le champ libre à la passion de l'autre. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Cinq-Mars & La Passion Ou La Fatalité - Philippe Erlanger (TM 2017)   Mer 16 Aoû - 12:30

Citation :
[...] ... Arrachant les ciseaux des mains du bourreau, il coupa une partie de ses boucles brunes et pria le Père de les brûler avec le portrait. Peut-être espérait-il que le religieux remettrait ces reliques à la princesse Marie. On ne sait ce qu'il en advint.

Selon ses vœux, l'assistant du Père Malavette lui coupa les cheveux et non le bourreau.

- "Ah ! Mon Dieu !" soupira-t-il pendant l'opération, "Qu'est-ce que ce monde !"

Ayant prié quelques moments, il se tourna soudain vers l'exécuteur :

- "Que fais-tu là ?" cria-t-il. "Qu'attends-tu ?"


L'homme sortit d'un sac un couperet "qui était comme celui des bouchers mais plus gros et plus carré."

- "Allons ! Il faut mourir," soupira Cinq-Mars. "Mon Dieu, ayez pitié de moi !"

On ne lui banda pas les yeux.


Monsieur le Grand, "d'une constance incroyable, ... posa fort proprement son col sur le poteau, tenant le visage droit tourné vers le devant de l'échafaud. Embrassant fortement le poteau, il ferma les yeux et la bouche et attendit le coup que l'exécuteur lui vint donner assez lentement et pesamment, s'étant mis à sa gauche et tenant son couperet des deux mains. En recevant le coup, il poussa d'une voix forte comme un : "Ah !" qui fut étouffé dans le sang. Il leva les genoux comme pour se lever et retomba dans la même assiette qu'il était. La tête ne s'étant pas entièrement séparée du corps par ce coup, l'exécuteur passa à sa droite par derrière et, prenant les cheveux de la main droite, de la gauche il scia avec son couperet une partie de la trachée artère et la peau du cou qui n'était pas coupée."

La tête charmante qui avait troublé tant de cœurs roula le long de l'échafaud et tomba sur le sol, au milieu de la foule, d'où s'éleva une immense clameur. "Les plaintes et les gémissements firent un bruit si horrible que l'on ne savait où l'on était."

Le corps, difficilement détaché du poteau tant le malheureux l'avait serré, fut enveloppé d'un drap sous lequel le bourreau plaça également la tête. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Cinq-Mars & La Passion Ou La Fatalité - Philippe Erlanger (TM 2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -