Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le blues est mort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Le blues est mort ?   Jeu 14 Fév - 18:51

Alors comme ça y'a P'tit Marcel qui dit que le blues serait un peu mort ?
Bon, j'y connais pas des masses, mais quand même, n'y aurait-il pas un soupçon de nostalgie ?

Allez, une proposition :

Karl Davis & the Milkmen (des ptits nantais), à voir absolument en concert, c'est un bol de vitamines !

https://www.youtube.com/watch?v=iOGY9uFHdkY

https://www.youtube.com/watch?v=Oq7XkNSJe_w&feature=related


La musique vit, grandit, évolue ! Courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Jeu 14 Fév - 19:08

Si je voulais être synthétique (et un peu provocateur ), je dirais que le blues n'est pas mort, mais les bluesmen si...
(je le dis, en plus, en tant que musicien de blues, tous les jeudis soirs dans les bars de Belleville... Dans le quartier, il reste, disons un proto-bluesman - s'il m'entendais, il me foutrait un pain!- le fameux Big Lulu... Avec qui je me suis déjà passablement engueulé sur le sujet!)
Si j'ai le courage et le temps, je reviendrai peut être un peu plus longtemps sur la question!
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
avatar

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 48
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Jeu 14 Fév - 19:15

Tu joues ?
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Jeu 14 Fév - 19:38

C'est quoi le prototype du bluesman ?
Oui oui, reviens sur le sujet !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Jeu 14 Fév - 20:41

Séraphine: oui, je joue (guitare, harmonica, chant et je vais craquer et m'acheter une mandoline, je pense), tous les jeudis soirs dans un bar de Belleville

Gemini: je vais essayer d'être concis (et donc manquer de nuances):
la figure de bluesman est liée à un contexte social économique et esthétique (et racial) précis; à savoir le sous prolétariat rural puis urbain, plutôt noir, dans les Etats-Unis du début du 20ème siècle. Elle est liée au souvenir récent de l'esclavage, à la réalité de la ségrégation (et surtout au souvenir du "paradis perdu" que constituent les quelques années de liberté séparant esclavage et ségrégation). C'est au tournant du 19 ème et 20 ème siècle qu'apparaît cette figure du musicien itinérant qui chante des chansons nouvelles, parlant à la première personne, mélant sonorités amérindiennes et européennes. Si cette figure évolue (et tend à disparaître... déjà!) après la seconde guerre mondiale, elle disparaît quasiment (reléguée dans les bouges des grands centres urbains ou du Sud) dans les années 60, où la musique noire se transforme radicalement quant à sa forme et surtout quant à ses thématiques... C'est alors que l'Amérique blanche intellectuelle (et les jeunes anglais des classes moyennes) s'intéresse au blues et se met à le jouer. Pour raccourcir, on pourrait dire que nous sommes "issus" de ce nouveau courant du blues, qui est une musique de répertoire, une musique morte, d'une certaine façon...

Bon, c'est un peu rapide et indigeste à lire, j'imagine, mais le temps qui m'était imparti s'est écoulé
Smile


p.s. Il est intéressant (j'imagine que cela a était fait) d'étudier comment des conditions socio-économiques similaires donnèrent naissance à des musiques ayant des points communs (je pense à la Country Music, bien sûr, mais aussi au fado portugais ou au rebetika grec)... Une sorte d'ethnomusicologie marxiste :rigoltourne:
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Jeu 14 Fév - 21:01

Ok je vois. Donc tu veux dire que les figures initiales du blues sont mortes, au sens premier ? Mais pour toi cela veut-il dire que le blues est mort, parce que ceux qui ont pris la suite ne sont plus ceux des débuts ? Est-ce à dire qu'une musique n'existe que par ses instigateurs (pour autant qu'il puisse réellement y avoir UN instigateur à une musique) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Ven 15 Fév - 8:37

P'tit Marcel a écrit:
Il est intéressant (j'imagine que cela a était fait) d'étudier comment des conditions socio-économiques similaires donnèrent naissance à des musiques ayant des points communs (je pense à la Country Music, bien sûr, mais aussi au fado portugais ou au rebetika grec)... Une sorte d'ethnomusicologie marxiste :rigoltourne:

Il faudrait écrire une "Histoire populaire de la musique" si ça n'a pas déjà été fait, à l'image de l'histoire populaire des Etats-Unis de Howard Zinn.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Ven 15 Fév - 8:41

gemini a écrit:
Ok je vois. Donc tu veux dire que les figures initiales du blues sont mortes, au sens premier ? Mais pour toi cela veut-il dire que le blues est mort, parce que ceux qui ont pris la suite ne sont plus ceux des débuts ? Est-ce à dire qu'une musique n'existe que par ses instigateurs (pour autant qu'il puisse réellement y avoir UN instigateur à une musique) ?

La manière dont je le ressens, c'est que le style, techniquement, perdure, mais qu'il n'est plus attaché à la même âme, puisque les conditions sociales ont radicalement changé (et que les musiciens qui le pratique ne sont plus issus des mêmes milieux que ceux qui l'ont inventé).

Il en va de même, par exemple, du séga à la Réunion, le blues local. Il existe toujours, mais son message n'est plus le même. C'est le même emballage mais le cadeau est différent.

Après, quant à savoir si dès que la raison qui a donné naissance à style disparaît, le style doit être considéré comme défunt, c'est une question de point de vue.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   Dim 17 Fév - 23:24

Comme je le disais au début, je ne pense pas que le blues soit mort, mais les bluesmen comme figures singulières que j'ai essayé de décrire plus haut. Et ceci n'enlève rien au plaisir que je peux avoir à l'écoute, par exemple, de Karl Davis (vu en concert, avec les Milkmen, au Passage d'Agen, où il y a tous les ans un super festival de blues)

Quant à une histoire populaire de la musique (en l'occurence, il s'agit d'une histoire de la musique populaire du Nord des Etats-Unis), loin de l'optique gauchiste américaine de Zinn (un peu lourdingue, à mon avis), je connais un livre récent, assez intéressant, d'un spécialiste français du blues et de la Country, Gérard Herzaft; le livre s'appelle Americana
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le blues est mort ?   

Revenir en haut Aller en bas

Le blues est mort ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: INTERMEDE ARTISTIQUE, MUSICAL ... SAUPOUDRE DE POESIE :: Jazz, Rock, Pop & Toute Cette Sorte de Choses ... -