Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Washington Square - Henry James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Washington Square - Henry James   Dim 20 Aoû - 12:08



Washington Square
Traduction : Camille Dutourd


ISBN : 9782253182962

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... Elle n'en jugea que plus indispensable, bien qu'elle se sentît pleine de gêne et de confusion, d'aller dire à son père que Mr Townsend lui avait fait une nouvelle visite. Elle le lui annonça à brûle-pourpoint, presque violemment, aussitôt qu'il fut rentré ; puis ceci fait - son devoir accompli, en somme - elle se dirigea en hâte vers la porte. Mais elle ne se hâta pas tant que son père ne lui eût lancé, juste comme elle tournait la poignée :

- "Eh bien, mon  petit, t'a-t-il demandé ta main aujourd'hui ?"

C'est justement ce qu'elle avait peur qu'il lui dise ; et cependant, elle n'avait pas de réponse prête. Evidemment, elle aurait voulu traiter la question comme une plaisanterie - comme son père lui-même l'entendait sûrement ; mais à côté de cela, elle aurait aimé aussi, en disant qu'il n'en était rien, prendre la chose d'un peu plus haut, avec quelque impatience ; cela l'empêcherait peut-être de lui poser encore la même question une autre fois. Ces questions lui déplaisaient, la rendaient malheureuse. Mais Catherine ne savait pas parler sèchement ; elle resta là, un moment, la main sur la poignée de la porte, ne répondant que par un petit rire à la question ironique de son père.

- "Décidément," se dit le docteur en lui-même, "cette pauvre enfant est complètement idiote."

Mais il n'avait pas plus tôt pensé cela que Catherine eut une idée ; elle venait de décider, résolument, de traiter la question comme une plaisanterie.

- "Ce sera sans doute pour la prochaine fois !" dit-elle en riant de nouveau. Et elle sortit rapidement de la pièce.

Le docteur n'en croyait pas ses oreilles ; il se demanda si Catherine avait parlé sérieusement. Quant à elle, elle se précipita aussitôt vers sa chambre, et n'y était pas plus tôt entrée qu'elle s'avisa d'une chose bien plus piquante qu'elle aurait pu répondre à son père. Elle souhaitait presque, maintenant, que son père lui posât encore une fois sa fameuse question, afin de pouvoir lui répondre : "Certainement, Mr Morris Townsend m'a demandé de l'épouser, et j'ai même dit non !" ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58295
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Washington Square - Henry James   Dim 20 Aoû - 12:37

Citation :
[...] ... - "Je n'ai pas l'impression," dit-il, "que tu te conduises envers moi avec beaucoup d'égards.

- Je ne vois pas ce que vous voulez dire," répondit Catherine sans quitter son ouvrage des yeux.

- "Tu sembles avoir complètement oublié la prière que je t'avais faite à Liverpool, avant que nous nous embarquions ; je t'avais demandé de me prévenir quelques jours d'avance lorsque tu devrais t'en aller de chez moi.

- Je ne suis pas partie de chez vous !" dit Catherine.

- "Mais tu es prête à en partir, et d'après ce que tu m'as laissé comprendre, ton départ serait imminent. En fait, bien que ta personne soit encore en ces lieux, ton esprit en est déjà absent. Tu t'es installée mentalement chez ton futur mari et tu ferais mieux de vivre complètement sous le toit conjugal ; pour tout le plaisir que nous tirons de ta présence ici !

- Je m'efforcerai d'être plus gaie," dit Catherine.

- "Tu as en effet toutes les raisons d'être gaie, ou alors tu es bien difficile. Non seulement tu vas avoir le plaisir d'épouser un beau jeune homme, mais tu auras fait ce que tu voulais ; il me semble qu'on ne peut demander davantage !"

Catherine se leva de sa chaise ; elle n'avait pas la force d'en entendre plus long. Puis elle se mit à plier son ouvrage, lentement et soigneusement, en s'en servant comme d'un écran pour masquer sa rougeur. Son père n'avait pas bougé d'un pas depuis qu'il était entré ; elle espérait qu'il allait s'en aller, mais il s'attardait à enfiler ses gants et à les boutonner, et finalement il mit ses deux mains sur ses hanches.

- "J'aimerais bien savoir quand je puis compter que la maison sera vide," poursuivit-il, "car à la minute même où tu partiras, ta tante filera également."

Elle le regarda enfin, d'un long regard silencieux qui, en dépit de toutes ses résolutions, était chargé un peu de cet appel au secours qu'elle avait essayé de ne pas lancer. Le regard gris et froid de son père scrutait le sien, et la question qui suivit était toujours la même :

- "Alors, c'est pour demain, pour la semaine prochaine ou pour la semaine suivante ?

- Je ne partirai pas !" dit Catherine.


Le docteur prit l'air étonné :

- "Aurait-il changé d'avis ?

- J'ai rompu nos fiançailles.

- Rompu ?

- Je l'ai prié de quitter New-York et il est parti pour longtemps."


Le docteur était surpris et déçu, puis il se consola en songeant que Catherine arrangeait certainement les choses à sa manière  - c'était bien naturel mais le fait n'en était pas moins certain - et il se consola de n'avoir pu obtenir le petit triomphe qu'il escomptait avec tant de plaisir en demandant finalement à Catherine :

- "Et comment prend-il son congé ?

- Je n'en sais rien !" dit Catherine qui se sentait perdre pied.

- "Tu veux dire que cela t'est bien égal ? Quelle fille sans cœur tu es après l'avoir encouragé comme tu l'as fait et joué tout ce temps avec son amour !"

Le docteur tenait sa vengeance, après tout. ... [..]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Washington Square - Henry James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -