Sous de belles paroles, le gouvernement dissimule son impuissance et son impéritie.