Pourquoi l’État n’a-t-il pas prépositionné à Saint-Martin, avant le cyclone, des hommes du 33e RIMA stationnés en Guadeloupe et Martinique ?