C’est qu’elle avait déjà fait parler d’elle, cette madame Ramadji. Pour une affaire d’agression, au mois de mai.