Les divisions que connaît aujourd’hui la droite proviennent de la monumentale erreur commise par la chiraquie avec la création de l’UMP.