Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Boris Faure témoigne : «M’jid El Guerrab aurait pu tuer, il reste député»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 57564
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Boris Faure témoigne : «M’jid El Guerrab aurait pu tuer, il reste député»   Mer 13 Sep - 17:52

Il a démissionné du LREM mais, de fait, il continuera à siéger parmi les non-inscrits ...

Citation :


À peine rétabli de son agression à coups de casque, le cadre PS a tenu à dénoncer le «roman de gare» auquel se prête selon lui le député ex-LREM. Il dénonce une «deuxième agression» encore «plus violente» : celle de la «diffamation».




This photo taken on July 5, 2017 at the French National Assembly in Paris shows French La Republique en Marche (LREM) party member of Parliament, M’jid El Guerrab attending a session of questions to the Government.

French La Republique en Marche (REM) party MP M’jid El Guerrab was placed in custody on September 1, 2017, two days after his violent altercation with Socialist politician Boris Faure, who has been hospitalized since, police sources confirmed on September 1, 2017. / AFP PHOTO / Martin BUREAU

Invité de France Inter, le socialiste a livré sa version des faits sur la rencontre «fortuite» qu’il a eue le 30 août dernier avec le député ex-LREM M’jid El Guerrab. Suspecté d’avoir traité le parlementaire de «sale arabe» et de «communautariste de merde», Boris Faure a d’abord nié en bloc. «Je vous le dis très nettement et solennellement: il n’y a eu dans ma bouche aucune insulte raciste (ni) aucune insulte tout court. L’insulte raciste ne fait pas partie de mon ADN, moi qui, depuis 18 ans, me mobilise d’abord dans la région Paca comme militant antiraciste, et puis maintenant dans mes fonctions (…)», s’est défendu le premier secrétaire de la fédération PS des Français de l’étranger.

De même, Boris Faure a affirmé qu’il n’avait pas tordu le poignet de son contradicteur. «Tout ça c’est du roman de gare, tout ça c’est ce que j’appelle la “deuxième agression”. Il y a la première agression, qu’il ne nie pas: l’agression physique – il cherche évidemment à la justifier. Et il y a la deuxième agression, qui est certainement encore plus violente, c’est l’agression de la diffamation. Pourquoi elle est violente? Parce que quand M’jid El Guerrab, mon agresseur, commence à parler à la presse, je suis sur mon lit d’hôpital, dans l’incapacité de me défendre. Et moi je découvre tout ça, ces moncereaux de boue, à la sortie de l’hôpital. C’est moi qui suis atteint, c’est ma famille, et je trouve qu’il aurait pu s’abstenir, très franchement», a-t-il déploré.

«On voit là que, sur le plan juridique, il y a un no man’s land institutionnel. Pourquoi? Ben un député pris en flagrant délit reste député. Il aurait pu tuer, il reste député. Là il y a un no man’s land, il y a quelque chose à régler», a-t-il martelé.

Le Figaro

Merci à Lilib (François - FdeSouche - 13.09.2017)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Boris Faure témoigne : «M’jid El Guerrab aurait pu tuer, il reste député»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Les Petits Mondes des Nota Bénistes :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -