Les classes favorisées, elles, seront gagnantes. L’assurance-vie ne sera pratiquement pas touchée.