Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Las. Cet entretien montre que la Direction Générale de la police, elle, n'a visiblement pas évoluée depuis plus de 20 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Permettez-moi de rester humble ...
Permettez-moi de rester humble ...
avatar

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 15976
Age : 87
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Las. Cet entretien montre que la Direction Générale de la police, elle, n'a visiblement pas évoluée depuis plus de 20 ans.   Sam 16 Sep - 11:40

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/le-quotidien-des-policiers-s-est-ameliore-selon-eric-morvan-le-directeur-de-la-police-nationale_2373408.html

Direction de la Police : toujours la même rengaine depuis plus de vingt ans...

Je sors de ma "retraite" à la lecture de cet article de presse relatant l'interview du DGPN, tentant de minimiser les problèmes soulevés par les différentes associations de policiers qui appellent à manifester ce midi.

Je dis "retraite" car après près de quatorze ans à défendre plus qu'activement la parole libre des policiers, justement pour que les citoyens (contribuables), puissent juger de la réalité des politique de sécurité publique vue du terrain, il y a désormais des structures actives pour cela, et qui le font avec bien plus de pertinence sur la situation des unités diverses que je ne pourrai jamais le faire.

Las. Cet entretien montre que la Direction Générale de la police, elle, n'a visiblement pas évoluée depuis plus de 20 ans. Les policiers dénoncent des problèmes incontestables (voir inacceptables) ? Hop, une petite communication relayée par une presse qui elle aussi joue trop souvent la cécité et "on" (Ici Eric Morvan lui-même) s'empresse de minimiser la situation, de sortir quelques exemples minoritaires pour expliquer que tout va bien en réalité, voir de "noyer le poisson" en expliquant quelques avancées sociales (qui n'enlèvent rien à l'absurdité opérationnelle constatée trop souvent par les policiers actifs).

Avec, toujours, en final et comme une estocade, la "botte secrète" (lol) qui consiste à sortir du chapeau la nouvelle politique de sécurité du moment. Ici la police de sécurité quotidienne, qui est une sorte de police de proximité remise au goût du jour, autant dire un pléonasme - en matière de sécurité publique - que l'on nous ressert depuis la fin des années 90 en oubliant qu'elle fut une catastrophe à presque tous les niveaux...

Cette interview, finalement, démontre mieux que toutes les démonstrations, par la répétition de la méthode et des propos tenus, ce qui ne va pas dans la police : depuis bientôt trente ans, depuis la fin des années 90, ce sont les technocrates et les théoriciens de la sécurité, dont la plupart n'ont jamais mis les pied dans un service ni croisé un délinquant de leur vie, qui décident de la politique de sécurité publique, alors que les policiers de terrain sont tenus le plus éloignés possible de toutes les concertations sur leurs propres besoins, missions et adéquations avec la réalité du terrain.

Une raison peut-être de décider ceux qui hésitent encore à aller manifester ce midi : juste pour être enfin entendus par leur hiérarchie sommitale qui semblent totalement se moquer de leurs problèmes, et cela depuis des décennies, avec une constance qui ne peut que laisser amer.

Et avec des pouvoirs politiques, de toutes tendances, qui cherchent avant tout à les museler pour que rien ne sorte des rangs...



Marc Louboutin 16.09.2017

_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Las. Cet entretien montre que la Direction Générale de la police, elle, n'a visiblement pas évoluée depuis plus de 20 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -