Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

The Big Sky - Tome II : La Route de l'Ouest - A. B. Guthrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: The Big Sky - Tome II : La Route de l'Ouest - A. B. Guthrie   Lun 18 Sep - 11:37



Etoiles Notabénistes : ******

The Way West
Traduction (revue pour la présente édition) : Jacques Dilly
Postface : Bertrand Tavernier


ISBN : 9782330078843

Notre Opinion

Personnages


Citation :
[...] ... Evans avait beaucoup entendu parler de La Platte. Il s'en était fabriqué une image. Aussi s'attendait-il à voir ce qu'il avait imaginé. Mais maintenant que son cheval l'avait amené sur la hauteur, il n'en pouvait croire ses yeux. Jamais il n'aurait pu imaginer qu'un pays puisse être aussi plat, des étendues aussi vastes, un ciel aussi vertigineusement haut, un monde aussi vide. Il vit Rock poursuivre un blaireau dans son trou, il vit passer un groupe d'antilopes, il vit la rivière rouler ses eaux, les arbres se dresser sur ses îles et le sable s'amonceler en gros alluvions gris sur ses rives, mais il se dégageait de cette atmosphère quelque chose qu'il n'arrivait pas à définir et qui le captivait. Il éprouvait la sensation de n'avoir jamais vu le monde avant, de n'avoir jamais connu ce que c'était que l'espace. Il avait toujours vécu confiné, entre un rideau d'arbres et un mur de collines, croyant le monde fait pour des poupées, mesurant les distances à l'écho de sa voix, sous un ciel pas plus haut qu'une portée de fusil.

Tout ce qu'il trouva à dire fut : "Mon Dieu, Dick ! Mon Dieu !" Comprenant ce qu'il se passait en lui, Summers approuva d'un signe de tête et l'énorme silence étouffa l'exclamation de Lije qui en avait un instant troublé l'impressionnante majesté.

Evans retint son cheval. Dick était à sa droite et Patch à sa gauche, et Martin s'essoufflait à les rejoindre. Un sentiment bizarre envahissait le cerveau de Lije qui le faisait frissonner et lui donnait la chair de poule.

- "J'aurais jamais cru qu'c'était comme ça !" pensa-t-il tout haut.

Il était à la fois humble, écrasé et fier. Fier d'être un pionnier et d'avoir pris la route de l'Oregon. Ce ne serait pas une route facile, ce ne serait pas ce qu'on pourrait appeler une partie de plaisir ! Mais ce serait grand ... Oui, grand ! C'était le seul mot que Lije trouvait dans sa tête un peu chavirée, et qui convenait à cette épopée. Il sentit une sorte de grandeur le pénétrer comme une irradiation de la grandeur environnante, dont il essaya, mais en vain, de se défendre en songeant à Tadlock et à son outrecuidance.

D'un claquement de langue à son cheval, Dick donna le signal du départ. Ils descendirent tous les quatre la pente escarpée et Dick fixa un repère en bas, puis ils traversèrent la plaine et atteignirent la rivière. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: The Big Sky - Tome II : La Route de l'Ouest - A. B. Guthrie   Lun 18 Sep - 11:58

Citation :
[...] ... Jour après jour, nuit après nuit, des petits fragments du passé s'assemblaient dans son esprit, comme les cristaux multicolores d'un kaléidoscope et que suffisait à susciter la vue d'une colline, la rencontre d'un ruisseau, un geste qu'il avait fait jadis et qu'il refaisait aujourd'hui. Faisait-il sécher de la viande ... il se revoyait un hiver cassant la croûte avec Jim et Boone, après une longue course entre la Powder et les Winds, et parlant de leurs chasses du printemps. Arrivait-il en haut d'un col ... qu'il revivait une journée tiède et douce, tout emplie de la floraison rouge et jaune des cactus, et il s'entendait dire : "Ils sont bien jolis, maintenant !" et il voyait le vieil Etienne Provot cracher sa chique pour répondre : "Sont un peu trop piquants pour mon goût !" Apercevait-il les Winds ... et il se rappelait la première fois qu'il les avait escaladées, stupéfait de tant de grandeur et se demandant s'il ne chevauchait pas le toit du monde ! ... Rencontrait-il la Green River ... et c'était son premier contact avec elle, le pullulement des castors, si nombreux qu'on eût pu les attraper à la main, et la joie enfantine des trappeurs devant leur stupéfiant tableau de chasse.

Il vivait à la fois dans le présent et dans le passé, bavardant avec les gens comme le vieux Weatherby, guidant le convoi, donnant des conseils, chassant et plaisantant avec Brownie ou Lije, cependant que les jours et les amis disparus ne quittaient point son esprit. "Summers ! Oh, Summers ! Espèce de sacré vieux raton ! Ben, y a un bail qu'on ne t'avait pas vu ! Comment ça va ? T'as pris du ventre, dis donc ! ..." Des voix familières l'appelaient du fond des années, des rires sonnaient à ses oreilles, des mains lui frappaient dans le dos ... "Ca vaut une année de chasse, de te revoir, vieille crapule ! Si t'as le gosier à sec, tiens, voilà du whisky ! ..." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

The Big Sky - Tome II : La Route de l'Ouest - A. B. Guthrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -