Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Ossements - Kawabata Yasunari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Ossements - Kawabata Yasunari   Sam 7 Oct - 10:36



Kotsu-hiroi
Traduction : Bunkichi Fujimori
Première publication : 1949
Extrait de : "Romans & Nouvelles" - Edition La Pochothèque - Albin Michel


ISBN : 9782253132189

Notre Opinion
Personnages


Citation :
[...] ... Le matin qui a suivi le jour des obsèques de mon grand-père, nous étions venus là pour récupérer ses ossements ; et alors que nous étions en train de remuer la cendre calcinée encore chaude, je m'étais mis à saigner abondamment du nez : pour que personne ne s'en aperçût, je m'étais pincé les narines avec ma ceinture en tissu et, m'échappant du crématoire, m'étais réfugié sur cette colline.

Ayant entendu qu'on m'appelait, je dévalai la pente sans perdre de temps. L'étang aux reflets d'argent se mit à pencher, à s'ébranler, puis disparut. Je dérapai sur les feuilles mortes qui restaient de l'année précédente.

- "Vraiment, que vous êtes insouciant, mon petit Monsieur ! Mais où donc étiez-vous passé ? On a fini de ramasser les restes de votre grand-père. Venez voir," me dit la vieille femme qui venait chez nous assumer en quelque sorte une tâche de gouvernante.

Me frayant le passage entre les dernières touffes de bambous nains, je répondis :

-"Ah ? Où donc ?"


Je m'approchai d'elle tout en m'inquiétant de la mine que je pouvais avoir après une telle hémorragie et aussi de ma ceinture toute souillée de sang.

Elle tenait dans sa paume une feuille de papier blanc qui paraissait avoir été froissée, sur lequel un petit bout de calcaire d'un pouce environ attirait l'attention de quelques convives.

Ce devait être la pomme d'Adam. Avec un peu d'imagination, on pouvait y voir quelque chose d'humain.


- "On a eu beaucoup de peine pour la trouver ! Voilà ce qu'il est devenu, votre grand-papa ... Vous devriez mettre son reste dans l'urne." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]


Dernière édition par Masques de Venise le Sam 7 Oct - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 58380
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Ossements - Kawabata Yasunari   Sam 7 Oct - 10:44

Citation :
[...] ... Trahissant ce que je t'avais promis et juré si ferme, j'ai accepté l'autre jour chez mon oncle de vendre notre propriété.

Auparavant, tu as dû voir les coffres et les armoires de la famille passer entre les mains d'un marchand.

Après notre séparation, j'ai appris que la maison était devenu le gîte d'un étranger miséreux qui a perdu sa femme affectée de rhumatismes et que, depuis, cette maison sert d'asile pour emprisonner un fou de la famille voisine.

Tout ce qui restait de nos biens doit avoir été pillé petit à petit, la colline abritant nos tombes ancestrales envahie peu à peu par des propriétés voisines pour être engloutie dans les plantations de pêchers, et la plaquette en laque commémorant le nom de mon grand-père en lettres dorées livrée aux urines des souris, alors qu'approche seulement le troisième anniversaire de sa mort. [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Ossements - Kawabata Yasunari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -