Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Alphonse Daudet ( XIXème France) La mule du Pape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7355
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Alphonse Daudet ( XIXème France) La mule du Pape   Sam 4 Nov - 10:07

Alphonse Daudet La mule du Pape




[ Résumé extrait du très joli blog " Les amis d'Alphonse Daudet" ]



RÉSUMÉ

Le jeune Tistet Védène, fils du sculpteur d’or, entre dans la maîtrise du pape. Il est notamment chargé de s’occuper de la mule de ce dernier mais il la maltraite. L’animal lui en veut et rumine sa vengeance. Tistet est ensuite envoyé auprès de la reine Jeanne à Naples en tant que diplomate. La mule doit donc remettre à plus tard son châtiment. Après sept ans, Tistet revient pour être moutardier du pape. Lors de la cérémonie, la mule trouve enfin le moment pour exercer sa vengeance en décochant à son ancien bourreau un coup de sabot mortel.


Ma critique

On ne présente plus Alphonse Daudet, et pire on hésite à le commenter.......
Les Lettres de mon moulin, oeuvre faussement naïve, lumineuse, tragique parfois, mais souvent d'une irrésistible drôlerie a enchanté des générations;
C'est une oeuvre qui a toujours suscité l'enthousiasme et l'adhésion de mes élèves; pour "faire avaler" le contrôle de lecture et de récitation, je mettais toujours ces contes au programme, et je peux assurer que j'ai entendu des interprétations dignes de récompenses des "Trois messes basses" ou de "l'elixir du révérend père Gaucher".......

Pétri de malice, adoptant un rythme volontairement ralenti ( celui d'un cadichon qui progresse doucement sous le dur soleil de Provence) ce conte est un peu en rupture avec ses voisins; Dame, ce n'est pas tous les jours qu'un conteur si talentueux soit-il est amené à raconter les aventures d'un Pape, fut-ce par l'intermédiaire de sa mule;
Voici donc le récit des démêlés de Tristet Vedène ( qui ne déparerait pas nos banlieues) et de la douce mule de sa Sainteté contrainte d'endurer les malfaisances et méchancetés de ce triste couillon......

C'est la mule qui gagnera, au bout de sept ( chiffre magique !!!) longues années de patience......

Morale exemplaire........Nous dit Alphonse Daudet =

" "De tous les jolis dictons, proverbes ou adages, dont nos paysans de Provence passementent leurs discours, je n’en sais pas un plus pittoresque ni plus singulier que celui-ci. À quinze lieues autour de mon moulin, quand on parle d’un homme rancunier, vindicatif, on dit : « Cet homme-là ! méfiez-vous !… il est comme la mule du pape, qui garde sept ans son coup de pied. »



envie de le lire ???





https://fr.wikisource.org/wiki/Lettres_de_mon_moulin/La_mule_du_Pape
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alphonse Daudet ( XIXème France) La mule du Pape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Feuille Par Feuille, La Nouvelle & Le Conte De Tous Les Horizons -