Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Gogol "le nez" in "Nouvelles de Pétersbourg"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 7380
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Gogol "le nez" in "Nouvelles de Pétersbourg"    Sam 4 Nov - 15:20

GOGOL Nouvelles de Petersbourg "le nez"



" Le nez"

Résumé
Cette nouvelle aussi étrange que réaliste rappelle un cauchemar et La métamorphose de Kafka, où soudainement, l'absurde inquiétant rompt la monotonie d'une vie banale;
Si le héros de La métamorphose se réveille un matin changé en cloporte et prisonnier de ce corps d'insecte, le héros du Nez, lui, trouve un matin un nez dans le petit pain qu'il s'apprête à manger au déjeuner;
De ce début glaçant d'incongruité, Nicolas Gogol va tisser une toile savamment réaliste, crue et étrange jusqu'à la suffocation = pris dans la logique implacable de l'absurde, ses personnages se débattent en proie à un trouble fantastique, sans cause, sans explication et qui semble sans fin;

Un matin, le barbier Ivan Yakovlevitch découvre un nez coupé dans le pain de son petit déjeuné.

Au même instant, le Major Kovaliov se réveille et découvre avec stupeur que son nez a disparu de son visage.
Plus tard il rencontre son Nez en uniforme dans la rue. Mais ce dernier le méprise ouvertement et refuse de lui adresser la parole. Kovaliov, dont la vie sociale et affective s'avère difficile sans son nez, hésite à publier un avis de recherche. Mais trouvant l'idée ridicule, il renonce. Il préfère solliciter l'aide du commissaire. Une fois chez lui, on lui ramène son Nez. Il a été arrêté alors qu'il tentait de fuir la ville.
Mais le Nez refuse toujours de rejoindre sa place. Il sollicite l'aide d'un médecin en vain, puis accuse sa voisine de sorcellerie.
Très vite, Koliakov devient une curiosité.
Un jour, le Nez rejoint sa place aussi mystérieusement qu'il l'avait laissée.

Malgré l'invraisemblance du récit, l'auteur assure son authenticité.


La lecture distille un malaise grandissant, entre le rire et l'inquiétude = rire de ce grotesque imperturbable, et inquiétude devant les conséquences tout aussi dangereuses qu'implacables;






envie de lire??



https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Nez_(trad._Henri_Mongault)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Gogol "le nez" in "Nouvelles de Pétersbourg"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Feuille Par Feuille, La Nouvelle & Le Conte De Tous Les Horizons -