Une délégation composée de sept élus français extrémistes, dont quatre députés d’extrême gauche du Parti communiste et de La France Insoumise, a reçu l’interdiction d’entrer en Israël.