Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Maugham - Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham Vide
MessageSujet: Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham   Maugham - Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham Icon_minitimeLun 27 Nov - 17:14

Maugham - Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham Beachc10

Etoiles Notabénistes : ******


The Vessel Of Wrath (parfois "The Beachcomber : The Vessel Of Wrath")
Traduction : Joseph Dobrinsky pour Omnibus


ISBN : Inconnu pour la jaquette indiquée mais 9782258055834 pour "Nouvelles Complètes" chez Omnibus

Notre Opinion
Personnages



Citation :
[...] ... Mais Mr Jones n'avait cure des menus propos et n'avait pas le goût des idées générales.

- "Hier soir, une querelle ignoble a éclaté dans un magasin tenu par des Chinois.

- Je suppose qu'il avait encore trop bu ? " demanda le gouverneur sans s'émouvoir.

- Bien sûr. L'avez-vous jamais vu à jeun ? Quand les propriétaires ont appelé la police, il s'est jeté sur le brigadier. Il a fallu six hommes pour le traîner jusqu'à la prison.

- C'est un costaud !
" commenta le gouverneur.

- "Je suppose que vous allez l'envoyer à Macassar ?"

Devant l'indignation peinte sur les traits du missionnaire, un éclair de malice s'alluma dans le regard de Gruyter. C'était un fin renard et il voyait venir son interlocuteur. Mais il jubilait de pouvoir l'asticoter un peu.

- "Heureusement, les pouvoirs dont je dispose sont assez étendus pour me permettre de régler cette affaire par moi-même.

- Vous pouvez expulser qui bon vous semble et je suis sûr que vous vous épargnerez bien des ennuis en vous débarrassant une fois pour toutes de cet individu !

- J'ai, en effet, le pouvoir de le faire mais je suis convaincu que vous seriez la dernière personne à souhaiter à ce que j'en abuse ?

- Mynheer Gruyter, la présence de cet homme est un sujet de scandale. Il ne dessoûle pas du matin au soir et personne n'ignore qu'il séduit les femmes indigènes l'une après l'autre.

- Vous soulevez là un point qui m'intéresse. J'avais toujours entendu dire que l'excès d'alcool stimulait les désirs sexuels mais entravait leur accomplissement. Ce que vous m'apprenez de Ted le Rouquin semble aller à l'encontre de cette théorie." ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Maugham - Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham Vide
MessageSujet: Re: Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham   Maugham - Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham Icon_minitimeLun 27 Nov - 17:38

Citation :
[...] ... Il mit son hôte au courant des nouvelles. Peu de choses s'étaient passées dans les six derniers mois. Pour les habitants des îles Hélas, le temps ne comptait guère et le reste du monde encore moins.

- "Y a une guerre quelque part ?" demanda Ted.

- Non. A moins que ça m'ait échappé. Harry Jarvis a trouvé une assez grosse perle. Il compte en demander mille livres.

- Pourvu que ça marche !


- Et Charlie McComarck s'est marié.

- Il a toujours été un peu ballot."


Le boy fit, alors, irruption dans la pièce pour demander au gouverneur s'il pouvait recevoir le révérend Jones. Avant même que son maître eût pu lui répondre, le pasteur entra.

- "Je ne vous dérangerai qu'un instant. Depuis ce matin, je suis à la recherche de cet homme de bien et, quand j'ai su qu'il était ici, j'ai pensé que vous ne verriez aucun inconvénient à ma visite.

- Comment va miss Jones ?" lui demanda poliment le gouverneur. "J'espère qu'elle ne se ressent pas trop de sa nuit à la belle étoile.

- Ça l'a un peu secouée, bien sûr. Elle avait la fièvre et je lui ai prescrit un repos au lit ; mais je ne crois pas que ce soit bien grave."

Les deux hommes s'étaient levés à l'entrée du missionnaire. Ce dernier s'avança vers Ted, la main tendue.

- "Je tiens à vous dire ma gratitude. Vous vous êtes montré noble et généreux. Ma sœur a raison : nous devrions toujours chercher le bien chez autrui. Je dois avouer que je m'étais, autrefois, trompé sur votre compte : je vous en demande pardon."

Il parlait d'un ton solennel, sous le regard ébahi de Ted le Rouquin. Contre sa volonté, le missionnaire lui avait pris la main et ne la lâchait plus.

- "J'pige vraiment pas.


- Ma sœur était à votre merci et vous l'avez épargnée. J'ai honte de n'avoir vu que le Mal en vous. Elle était sans défense et en votre pouvoir, mais vous avez eu pitié d'elle. Je vous rends grâce du fond du cœur. Ni ma sœur, ni moi-même n'oublierons jamais notre dette envers vous. Que le Seigneur vous bénisse et vous tienne en Sa garde !"

Sa voix tremblait un peu. Il détourna la tête pour cacher son émoi, lâcha la main de Ted et sortit rapidement. Ted le suivit des yeux d'un air éberlué.

- "Tu y entraves quelque chose ?"
demanda-t-il. ... [...]

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le Fléu de Dieu - William Somerset Maugham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Incitation A La Lecture & Morceaux Choisis -