Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Nadia Daam pratique l’échangisme : c’est une vanne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60624
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Nadia Daam pratique l’échangisme : c’est une vanne !   Ven 12 Jan - 13:41

Citation :



Comme l’explique Christine Tasin, dans le brillant article ci-dessous, Nadia Daam a calomnié de manière particulièrement dégueulasse Elisabeth Levy, la faisant passer dans la France entière pour une alcoolique, avant de dire que c’était une vanne. Le crime de la fondatrice de Causeur : avoir cosigné le texte du Monde sur le droit d’être importunée, initiative qui rend folles toutes les coincées du slip et autres de Haas, Autain et Fourest. Donc, tous les coups semblent permis, pour clouer au pilori Elisabeth Levy et ses copines.

D’où le titre que je vous propose : Nadia Daam pratique l’échangisme. C’est une vanne, bien sûr ! Je n’en sais rien de sa vie amoureuse, si elle est plus près de Brigitte Lahaie (signataire du texte sacrilège), de Fourest ou de la sémillante Caroline de Haas. Et ce n’est pas parce qu’elle a commencé à Libération, en 2000, dans les petites annonces du transport amoureux que peux tirer des conclusions hâtives. Et je m’en fous. Quand je parle d’échangisme, je parle bien sûr au niveau professionnel, puisqu’elle a collaboré successivement à Slate, Arte et Europe1.

Quand je parle « échangisme », je pense naturellement à l’intensité des échanges culturelles de la bougresse, qui, faut-il le rappeler, possède en tout et pour tout une licence d’art du spectacle.

Quand je parle « échangisme », je parle de la richesse du multicul-turalisme, qu’elle encense à longueur de chronique, nous montrant que l’ouverture, c’est mieux que la fermeture.

Quand je parle « échangisme », je parle naturellement, comme tous les bobos parisiens, du joint qu’on s’échange entre potes, dans une bonne soirée.

Le site I-Média accentuait le portrait…



Bon, assez rigolé avec « l’échangiste » Nadia Daam, place à Christine Tasin, qui nous dit tout, et même plus que cela, sur la bougresse !

Allez, comme dirait l’inimitable Pierre Perret, « Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la Nadia »…

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/11/pour-nadia-daam-elisabeth-levy-defend-le-droit-de-coller-des-mains-au-cul-et-est-alcoolique/

Martine Chapouton

[size=30]Pour Nadia Daam, Elisabeth Levy défend le droit de coller des mains au cul et est alcoolique…[/size]






11 Jan 2018CHRISTINE TASINDésinformationDhimmitudeLiberté d’expression,Manipulations médiatiques


La donzelle sent sans doute qu’elle est allée trop loin et qu’elle risque la poursuite en diffamation, alors un petit coup de retropédalage pour dire qu’elle aussi a un caviste…

Cela ne trompe personne, il suffit de voir le petit sourire pervers quand elle en parle sur la video, on entend aussi l’exclamation de l’autre journaliste dans la pièce  qui n’en croit pas ses oreilles  :

Lien Vers La Vidéo - NE LA MANQUEZ PAS

Le passage en entier :

Autre Lien A NE PAS MANQUER


Très fine, la donzelle oppose les Américains à la recherche d’improbables mâles blancs à pendre haut et court et les Français qui ont Elisabeth Lévy, défenseur inaliénable du droit à coller des mains au cul… Comme c’est élégant, comme c’est objectif ! 

Quant au parallèle avec la chasse… Aussi stupide que Nadia Daam.

Mais qui s’en étonnera ?

Nadia Daam a fait du chemin depuis 2013, où j’ai pour la première fois entendu parler d’elle puisqu’à une heure de grande écoute, sur Arte, elle m’a accusée et d’être d’extrême droite, d’être proche des Identitaires, et, carrément de vouloir faire tirer dans le tas des musulmans ! 

http://ripostelaique.com/arte-ose-accuser-christine-tasin-dappel-au-meurtre-contre-les-musulmans.html

Le procès a eu lieu, et j’ai été relaxée pour cette phrase, dont le tribunal a convenu qu’elle concernait uniquement les fanatiques qui, en cas d’interdiction de l’islam, prendraient les armes pour imposer l’islam en France.

pouvait déchiffrer dans l’article qui me valait comparution :

«         

http://resistancerepublicaine.eu/2014/11/20/les-etonnants-attendus-du-proces-de-christine-tasin-devant-la-17eme-chambre/

Mais il suffisait de savoir lire pour le comprendre.

Apparemment Nadia Daam ne sait pas lire, ne veut surtout pas savoir lire. Quand on est, à ses yeux, un ennemi politique, on a tort et elle, Nadia Daam, a tous les droits, y compris celui de la diffamation. J’espère que Elisabeth Levy ne laissera pas passer…

Et il se trouve que la Daam a une histoire compliquée avec le harcèlement… Elle insulte les gens, traités à nouveau de neo-nazis, de « poubelle à déchets non recyclables »… et s’étonne que ses proies se rebiffent :

Le 1er novembre 2017, Nadia Daam s’agace de la situation dans une chronique sur Europe 1, et s’attaque au forum 18-25, le qualifiant entre autres de « poubelle à déchets non recyclables »6. Elle subit en retour une campagne de harcèlement qui lui vaut un élan de solidarité de la part de la corporation médiatique7. Une tribune, signée par une centaine de journalistes8, abonde dans son sens désignant les membres du forum comme des « êtres lâches, minables et méprisables », appelant « la police et la communauté même du web » à mettre ces derniers « hors d’état de nuire »7. La secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa interpelle par ailleurs Twitter et Webedia, la société possédant jeuxvideo.com9. La radio Europe 1 indique avoir porté plainte pour menace de crime contre les personnes10. Le porte-parole de Webedia, société propriétaire du site, indique que « les topics évoquant cette Nadia Daam sont systématiquement effacés en prévention »11. Wikipedia

http://www.europe1.fr/emissions/le-coup-de-patte/pour-chaque-don-contre-le-harcelement-un-porte-de-dirty-dancing-3480119

Si on surfe encore un peu, on découvre que la Daam (qui ressemble plus à une Eva Braun qu’à une dame) milite activement pour la délation. Elle fait tout son possible pour que soient pointés du doigt, googlisés, mis à la porte, réduits au statut de SDF et SEF (Sans Emploi Fixe) ceux qu’elle appelle des neo-nazis.

Quand on sait qu’elle m’a mise, moi, la  femme de gauche militante anti-raciste parmi l’extrême-droite, on se méfie…

C’est dans ce contexte que la journaleuse, sûre d’elle, a commis l’article ci-dessous ( allez lire l’intégrale, c’est édifiant ), après les incidents de Charlottesville. Article truffé – comme l’émission ci-dessus – d’expressions américaines qu’elle est seule à comprendre, pour mieux paraître dans le coup. Comment de prétendus journaleux peuvent-ils prétendre « informer » le Français moyen sans en être compris ? Mais quand on ne veut pas informer mais manipuler la masse et envoyer des clins d’œil à ceux qui ont le pouvoir, c’est une technique. Technique qui réussit, puisque la journaleuse manipulatrice diffamatrice a sa chronique sur Europe 1…

Oui, il faut révéler les identités des néonazis

Nadia Daam — 14.08.2017 – 14 h 49, mis à jour le 16.08.2017 à 11 h 43


Après tout, ils assument de se montrer en public pour crier leur haine.


Extraits 

Rendre public le profil Facebook ou Twitter d’un mec qui participe à un rassemblement néonazi, ce n’est pas non plus l’outer. Car l’idéologie néonazie n’est pas une casserole ou un petit jardin secret qui mériterait d’être traité par autrui avec une neutralité bienveillante. Et que le militant pourrait choisir ou non d’exprimer selon les cas: néonazi braillard et décomplexé au milieu de ses pairs / employé modèle ou papa poule à la maison.Tu es néonazi, assume-le. Car ceux que tu hais –les Noirs, les juifs, les femmes, les militants anti-racistes–, eux, sont Noirs, juifs, femmes, militants anti-racistes TOUT LE TEMPS, ne peuvent/ne veulent le cacher et que c’est ainsi qu’ils se font insulter, violenter, ou rouler dessus par tes pairs. Ils ne se permettent pas le luxe d’avoir une espèce de double identité qui les préserverait de ceux qui les abhorrent.Évidemment, le but de ce «name and shame» est de nuire. Que le néonazi en question soit sanctionné par son employeur, ait à répondre publiquement de ses actes. Pour autant, il est sidérant de mettre sur le même plan, comme le font certains, le fait de révéler l’identité des militants et l’idéologie d’extrême droite, sur l’air de «si on fait ça on ne vaut pas mieux qu’eux». Ce type de raisonnement a pour conséquence d’annihiler toute tentative de combattre la haine avec vigueur.L’antiracisme, ce n’est pas que des pétitions, des slogans mignons et des tweets indignés. C’est aussi l’action, qui mérite parfois de se délester des atours de l’éthique, du pacifisme et de la supériorité morale. On a le droit de faire des choses qui, sur le papier, paraissent un peu moches, s’il s’agit de retirer aux fachos leur croissant sentiment d’impunité. Ils doivent savoir qu’il ne sera JAMAIS anodin de faire des saluts hitlériens dans les rues, et qu’ils devront en répondre. Devant la justice, mais aussi devant leurs concitoyens.

Assumer un peu de pots cassés




Bien entendu, il ne faut pas minimiser le risque de dérives. Il y a des ratés, et certaines personnes ont été accusées à tort d’avoir participé aux rassemblements. En étant, par exemple, confondues avec une autre à cause d’une forte ressemblance, comme Kyle Quinn, qui travaille dans un laboratoire à l’université d’Arkansas dans le centre de recherche d’ingénierie et qui a dû se réfugier chez un collègue.

Il y a aussi le cas de ce YouTubeur pris à partie à cause d’une photo de lui portant un brassard nazi alors qu’il l’arborait en réalité dans le cadre d’une expérience sociale. Il doit être insupportable d’être accusé à tort. Et de subir insultes, et menaces. Mais, et je conçois que cela puisse choquer, les personnes mises injustement en cause, auront toujours la possibilité de rétablir la vérité. Même si elles y auront laissé des plumes. Puisque tout le monde se plaît à niveller les choses et à décreter ce qui est grave ou pas: allons-y. C’est moins grave de devoir prouver qu’on est pas raciste que de tâcher de rester en vie quand on est juif, Noir, ou arabe.Ce qui reste très mystérieux, c’est comment le harcèlement en ligne est banalisé, peu questionné, rarement sanctionné. On s’est fait à l’idée que les réseaux sociaux étaient un champ de tir et que nous sommes tous les potentielles victimes d’une balle perdue –quand on est pas nous même le harceleur en commentant avec fiel une vidéo ou un tweet. On a fait avec. Mais quand il s’agit non pas de harceler mais de dire à un néonazi«hey, on t’a reconnu» et de le «shamer», cela suscite subitement toutes sortes de débats qui parasitent la seule chose dont on est sûrs: nous sommes en 2017 et des gens crient «heil hitler» dans la rue.



https://www.slate.fr/story/149925/faut-reveler-identites-des-neo-nazis

Qui peut se cotiser pour offrir une paire de lunettes à Daam ? Parce que des gens qui crient Heil Hitler dans la rue… en France, à part dans les quartiers islamisés qui chassent le juif, il n’y en a pas. Et j’ai cru comprendre que, pour la donzelle, un musulman, un Africain… ne peuvent être que des victimes des neo-nazis blancs.

A ce stade de bêtise crasse et de malveillance, il faudrait que Nadia Daam songe à léguer son cerveau à la science pour qu’on sache comment on peut rester en vie en étant aussi con 

Retour à l’envoyeur de l’une de ses chroniques, de novembre 2017.

http://www.europe1.fr/emissions/le-coup-de-patte/pour-chaque-don-contre-le-harcelement-un-porte-de-dirty-dancing-3480119

Il faut dire que, selon wikipedia, elle a un tout petit bagage, elle ne s’est pas tuée à des formations et con cours difficiles, elle…

« Originaire de Strasbourg, elle obtient un Bac L3 option théâtre en 1996 au lycée international des Pontonniers1. Un temps en hypokhâgne au lycée Victor-Hugo1 àParis, elle bifurque vers une licence d’art du spectacle, qu’elle obtient à La Sorbonne Nouvelle Paris 31. »

Une licence d’art du spectacle… Sans commentaires.

Alors il ne lui reste qu’à aller dans le sens du vent, à fréquenter ceux qui ont le pouvoir, et pour cela, il faut se faire remarquer en étant particulièrement servile, en étant particulièrement politiquement correcte, en étant un bon délateur, en crachant sur ceux qui ne vont pas dans le sens du vent… Et elle n’a pas peur d’en rajouter. Paris vaut bien une messe. C’est elle qui le dit :

Fière de la délation, elle insiste pour que chacun s’en mêle… avec un but, que la personne visée perde son boulot. Pas d’état d’âme, la perverse Daam.

Et tant pis pour les pots cassés, un individu confondu avec un autre, mis au ban de la société, perdant son boulot ? Pas grave, il n’aura qu’à dire que l’on s’est trompé. L’oeuvre sainte des Daam justifie et excuse toutes les erreurs. Et sa carrière avance, pendant ce temps.

La carrière de Daam mérite bien quelques délations… Son premier combat consiste à annihiler la liberté d’expression, son second à tuer symboliquement les mâles blancs… son troisième à tenter de détruire les icônes de talent comme Elisabeth Levy devant qui elle bave d’envie.

(CHRISTINE TASIN --http://ripostelaique.com/ 11.01.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Nadia Daam pratique l’échangisme : c’est une vanne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -