L’accueil des migrants pour rentabiliser une mauvaise opération immobilière ?