Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La fidélité n'est pas une vertu mais un choix que l'on fait ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7735
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: La fidélité n'est pas une vertu mais un choix que l'on fait ou non...    Sam 20 Jan - 17:04


“Il y a la sexualité des gens qui s’aiment et la sexualité des gens qui ne s’aiment pas”


[ Michel Houellebecq ]


… La sexualité des gens qui s’aiment sied à mon esprit et à ma culture, encore que, tout de même, j’ai une préférence marquée pour la sexualité de deux êtres qui s’aiment depuis leur première rencontre jusqu’à leur disparition… Cependant, je dis aussi que deux êtres qui s’aiment depuis leur première rencontre jusqu’à la fin de leurs jours, l’on ne voit guère souvent cela dans la vie, parce que cela tient de circonstances et de situations tout à fait particulières… Et que ma “préférence marquée” ne constitue pas pour moi un “modèle” (c’est juste une préférence)...

La vie des gens est “ce qu’elle est”, dans toute sa diversité de situations, selon “la manière dont ça se goupille” pour les uns et pour les autres… D’ailleurs les “parcours de vie” de chacun, bien souvent, sont chaotiques pour ne pas dire difficiles… Et ce ne sont jamais les “leçons de morale” pas plus que le “meilleur de soi” même non plus, que l’on peut donner de soi aux autres, qui va “changer quelque chose” (quoique parfois oui un peu tout de même)...

En revanche, la sexualité des gens qui ne s’aiment pas me heurte. Non point pour une question de “morale” (parce que je conçois et que je comprends pour quelles raisons des gens ne s’aimant pas puissent ensemble avoir une relation sexuelle) mais parce que ces gens qui ne s’aiment pas, éprouvant du plaisir entre eux dans une relation purement sexuelle, font le plus souvent souffrir des gens avec lesquels ils vivent et que cependant ils aiment…

Le déçu, le trompé, le “cocu”, c’est quand même celui (ou celle) qui souffre…

La fidélité dans le sens de la morale passe pour une vertu. Mais, à mon sens, indépendamment de toute question de morale, la fidélité est un choix que je qualifie de “délibéré et d’heureux” quand il l’est, vraiment heureux, ce choix… (mais de “délibéré et malheureux” quand il est un choix que l’on s’impose)...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

La fidélité n'est pas une vertu mais un choix que l'on fait ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -