Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Un appel au secours d’un collectif d’habitants d’Aubervilliers, qui, dans le contexte actuel, préfèrent rester anonymes, nous est parvenu. Nous rappelons qu’une association, l’OMJA, a déposé plainte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 63899
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Un appel au secours d’un collectif d’habitants d’Aubervilliers, qui, dans le contexte actuel, préfèrent rester anonymes, nous est parvenu. Nous rappelons qu’une association, l’OMJA, a déposé plainte    Dim 28 Jan - 13:39

Citation :



Un appel au secours d’un collectif d’habitants d’Aubervilliers, qui, dans le contexte actuel, préfèrent rester anonymes, nous est parvenu. Nous rappelons qu’une association, l’OMJA, a déposé plainte contre notre site, et contre une association locale, pour avoir révélé l’ampleur de leurs subventions, et surtout ce qu’ils en faisaient.

https://ripostelaique.com/riposte-laique-a-montre-les-pratiques-de-lomja-daubervilliers-50e-plainte-contre-nous.html

Ce qu’on y lit sur les pratiques qui ont lieu à Aubervilliers est tout simplement ahurissant !

C’est donc avec plaisir que nous relayons cet appel, même si nous demeurons sceptiques quant à la volonté de Macron, élu par 92 % des voix musulmanes, d’aider ces habitants.
http://unicivi.org/index.php/2017/12/03/lettre-ouverte-au-president-de-la-rf/

[size=36]LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE[/size]

Monsieur Le Président,

La subversion édifiée au niveau d’une municipalité

A 100 m de Paris, les effets des porosités qui se sont établies entre des courants religieux intégristes et les organisations au sein des syndicats et du parti communiste, sont clairement visibles. Nous sommes en territoire dé-francisé. Les lois de la République ne s’y appliquent pas ; la politique de la ville est clairement subversive, en rupture avec l’état. Une portion non négligeable du personnel et des élus est sécessionniste, radicale et cultive la détestation de la France. Arrogance de ceux qui se croient tout permis, puisque les autorités au-dessus d’eux ne bougent pas. L’islam politique s’installe et les pouvoirs publics reculent… 

1) La maire M. Derkaoui, prend fait et cause pour la Palestine, organise des voyages pour visiter les camps de réfugiés et s’entête à vouloir faire de Marouane Barghouti et Salah Hamouri, terroristes en prison, citoyens d’honneur de la ville. (2.)

2) Le DGA et directeur du CCAS, était le bras droit du maire Everbecq, lorsque la sombre affaire de trafic d’armes et de drogue éclata à Bagnolet en 2013. On avait découvert pistolet-mitrailleur, fusil Kalachnikov, fusil à pompe, pistolet Glock 9 mm, plusieurs centaines de munitions, plus de 40.000 € et 11 kg de cocaïne. Revenu à Aubervilliers et n’ayant pas pu obtenir, pour raison de qualification, le poste de DGS, il s’est « contenté » d’être DGA et directeur du CCAS. (3.)

3) L’élu à la jeunesse porte les deux écharpes, celle de la République et celle de la Palestine. Il ne cache pas ses sympathies pour tout ce qui est radical palestinien. Récemment, ce fut pour Sonia Nour (qui a dit que le meurtrier de Marseille était un martyr). Il se permet de narguer l’autorité policière, et capitalise sur le penchant rebelle naturel de la jeunesse, alors que c’est un élu de la République ! En plein conseil communal de septembre 2017, il compare les détentions préventives que faisait Hitler dans les années 30, à ce que l’État Israël exercerait à l’encontre de Sala Hamouri… On se demande ce que cette question vient faire dans un conseil de mairie ? De plus, l’élu à la jeunesse n’est ni historien ni ministre des Affaires étrangères ! Quant au Président de la République, M. Macron, il est comparé publiquement à Laval, et représentant des bourreaux nazi ??? (4.) (5.) (6.)

4) L’élu au sport ne se gêne pas pour proposer des attestations ou des certificats inexacts ou falsifiés. Un de ses amis-frères, employé à la mairie, et blessé en jouant au foot, s’est vu proposé de falsifier un document (caméra cachée) disant qu’il avait eu son accident lors de son travail en mairie. L’élu au sport lui confirmait qu’en tant qu’élu, sa signature sur l’arrêt de travail ne serait pas remise en cause. (10.)

5) L’instabilité des chefs de services est troublante. C’est le défilé… Dès qu’ils n’obéissent pas à l’idéologie «islamo-gauchiste», ils se voient dirigés vers la sortie et remplacés par des amis-frères.

6) Certaines associations municipalisées sont directement mises au service du parti communiste et du communautarisme (notamment celle de la jeunesse l’OMJA, où les effets de la porosité entre les ados et les dealers est de plus en plus manifeste), les stages sont obligatoirement accompagnés d’un “débrief” idéologique, l’humiliation des populations qui désapprouvent cette politique est permanente… Ils se font sortir les uns après les autres de toutes les organismes de gestion de la commune et de toutes les associations. Les « acteurs » de la mairie confisquent sous nos yeux la plupart des leviers pour échouer le navire. 

7) Aubervilliers est délibérément laissée aux caïds en échange du pouvoir politique. On assiste à un compromis territorial avec les dealers, soit la « danse du ventre » de la maire et ses élus, pour et avec les loups. Les racailles ont pu privatiser des pans entiers du territoire au profit de la très rémunératrice économie parallèle, sans être vraiment dérangés par la police. Du fait de cette quasi-immunité, ils sont autorisés à semer la terreur sociale dans l’espace public : tapages nocturnes, intimidations, insultes, menaces, violences physiques, très peu sanctionnés par la loi ou la société. Et lorsqu’une racaille est traduite devant la justice, elle n’est frappée que par des peines réduites, qui ne sont pas intégralement exécutées. Les Français culturels auraient aimé bénéficier de telles mansuétudes… Ce privilège accordé aux racailles, est le fait des élus cupides, veules et acculturés, qui ne cherchent que leurs réélections, et n’hésitent pas à dire que c’est la faute des « siounistes », prenant fait et cause pour la Palestine et Marouane Barghouti…

Cool La police municipale est inepte. Très récemment, M.Derkaoui a parlé de réglementer l’incivisme en mettant des contraventions à ceux qui jettent papiers et gravats par terre, crachent, ou laissent leur pit-bull déféquer sur les trottoirs. Comme d’habitude, la maire dit des choses qu’en réalité elle ne veut surtout pas faire appliquer. Et d’ailleurs les agents de sa PM seront-ils assermentés pour le faire ? De plus, sa PM, divisée en deux groupes, est trop occupée par son dysfonctionnement interne : d’une part les agents communautaires qui agissent ouvertement au service de leur communauté et contre les autres ; d’autre part les agents autochtones en souffrance et impuissants, très affairés à déjouer les petits arrangements des agents communautaires. Et c’est comme ça, dans tous les services de la mairie (urbanisme, OPHLM, etc.) !

9) L’insécurité est permanente et la mise en place des caméras de surveillance promises, traine sans raisons valables. La mort d’un commerçant chinois l’été dernier, suite à un arrachage de sac qui a mal tourné, n’a pas fait accélérer leur installation. La maire n’a même pas jugé bon de se déplacer lors de la commémoration de la mort de cet homme ! (11.) La police est épuisée, le Tribunal de Bobigny débordé.

Pillage des fonds publics

1) Mme Derkaoui s’est inscrite dans la continuité politique PCF/PS, une orientation qui a clairement dégénéré en islamo-gauchisme. La ville est livrée au banditisme et à un communautarisme effrénés. La maire règne par la compromission et les « petits arrangements » entre frères, ferme les yeux sur les arrangements de celles et ceux de sa communauté qui rackettent les fonds publics et font main basse sur la ville. Cette politique de charognes se maintient envers et contre tous, grâce au parti, aux syndicats et à un tissu tricoté serré de plus de 500 associations ; soit des électeurs captifs dont certains, inscrits sur les listes électorales d’Aubervilliers n’habitent même pas la ville. Ces électeurs « hors sol » se moquent bien que la municipalité maintienne la ville dans la misère ; une misère qui est le fonds de commerce d’Aubervilliers puisque, comme tant de villes dans le 93, c’est la misère qui lui garantit les aides généreuses de l’Etat, aides pour lesquelles elle est dispensée de rendre des comptes… 

2) Aucune transparence dans la gestion de la ville. Les Albertivillariens sont tenus à l’écart ou maintenus dans l’illusion. Lorsque des collectifs s’organisent (11.) pour demander des comptes, ils sont « détournés » voire « trompés » par les interlocuteurs que la mairie met en place. Ces interlocuteurs sont des associations qui semblent tout droit sorties d’un chapeau. Elles apparaissent puis disparaissent, ou réapparaissent alors qu’elles n’avaient plus vraiment d’activités. Des réunions sont faites autour de discours mensongers qui détournent l’attention et embrouillent les auditeurs ! Les comptes-rendus des réunions sont publiés, la maire en profite pour faire sa propagande, ses courriers aux habitants et ses discours victimaires (manque d’argent, gouvernement, «siounistes», etc.). Années après années tout reste au point mort. Et si par hasard un interlocuteur ne fait plus son affaire (pour d’obscures raisons), la mairie en change ! C’est le cas, par exemple, de l’interlocuteur qui s’occupe de la question de la mise en place des caméras de surveillance sur la ville, ou de tout ce qui touche à l’arrivée de la ligne 15 à Aubervilliers (projet du Grand Paris), pour lequel un collectif s’est créé (association du 3 Fergusson), etc. L’opacité reste totale !

3) Dans les OPHLM, la gestion est calamiteuse voire « mafieuse ». Les locataires n’en peuvent plus de leur quotidien oppressant et écoeurant. Ils vivent dans la peur, l’insécurité et la saleté. Les pauvres sont dépouillés et personne ne s’intéresse aux malheureux habitants de ces cités. Une désertion totale… trafic de sous-location des appartements, dealers au pied et dans les tours, gardiens toujours absents, dégradation des immeubles, entretien inexistant, parc laissé à l’abandon, pas de rénovation depuis 20 ans… C’est le quart monde à 100m de Paris. Ces cités maudites sont uniques en Europe. Ici aussi, la loi du silence pèse sur des habitants martyrisés au quotidien. Les responsables politiques de la ville ne bougent pas. Un comportement honteux qui dure dans le temps par la grâce du clientélisme. Un clientélisme crasseux qui appauvrit la ville, empêche tout changement de situation et concentre la misère notamment dans les cités. Les riverains sont tellement abandonnés et laissés à eux-mêmes que des mamies de quatre-vingt ans en sont réduites à s’asseoir par groupe de trois ou quatre aux pieds des tours, histoire d’occuper le terrain ! 

4) Sur le plan immobilier, la ville est en plein essor mais la maire et les élus veulent maintenir le prix au m2 le plus bas possible. Tout est fait pour développer la précarité, laisser la ville dans la crasse et l’insécurité afin qu’elle reste peu attractive, et que la population ne se renouvelle pas. On se demande à qui profite le crime et à quelle communauté ? Pour ce faire, Mme Derkaoui a recours aux préemptions abusives. Elle refuse aussi d’exercer son pouvoir de police, résiste à mettre en place des mesures sécuritaires, que ce soit sous formes préventive (caméras de surveillance) et/ou répressive pour les délinquants de 9 à 79 ans qui occupent les quartiers et les trottoirs pour s’adonner aux trafics, cassent les voitures, commettent des vols à l’arraché, des cambriolages, etc. Cette façon de faire, tout en prétendant le contraire, semble fonctionner puisque plus de la moitié du parc immobilier reste invendu ou non loué. Il y a aussi le problème de l’école. Aucun parent soucieux d’une éducation française ne veut y mettre son enfant, d’où l’impossibilité aux familles de venir s’installer à Aubervilliers. Même les communistes glorifiant le multiculturalisme contournent la carte scolaire pour mettre leurs juniors ailleurs. Plus de 46% des primo-acquérants ont déjà revendus leur bien dans les 2 ans qui ont suivi l’achat. Les quelques Albertivillariens pris en otage (qui n’ont pas la possibilité de partir) vous diront ce qu’ils endurent : guerre des yeux, insultes, menaces et nuisances de toute sorte. Ils sont les premiers à se faire inconsciemment le porte-parole de la maire en déconseillant d’acheter ici. Par ailleurs, dans ce cas précis d’une ville en difficulté, nous sommes étonnés que les membres des hiérarchies supérieures des administrations ne soient pas tenus d’habiter sur la ville. Cela devrait être une condition absolue. source : (7)

5) L’opposition est muselée et inexistante. On se croirait dans une secte. La collusion entre la mairie, les collectivités locales et les dealers est telle qu’une véritable omerta s’est installée. Le despotisme est patent, aucun respect de la pluralité des opinions ! Les contestataires se font intimider par les braqueurs du parti communiste, attaqués en justice pour diffamation (avec les fonds publics). Toute contestation sur les réseaux sociaux de la ville est censurée, les sites contestataires subissant des pressions judiciaires, menaces et atteintes à la dignité, à la réputation et à l’intégrité physique. Les courriers envoyés restent sans réponse (dans notre cas, plus de 300 sur 7 ans). Quant à l’opposition politique, insignifiante, elle laisse le champ libre au communisme communautaire. La ville est offerte, donnée en pâture aux dealers et à certaines communautés qui prennent le terrain et imposent leurs lois. Une ville sacrifiée, immolée, permettant sans doute aux beaux quartiers de la capitale de maintenir leur tranquillité … 

Aubervilliers est une ville ghetto où se concentrent toutes les difficultés. Elle est le mètre-étalon, la mesure de toutes les défaillances d’une démocratie en déliquescence. Nous avons volontairement réduit ce courrier à 5 pages, renonçant à faire état de tous les problèmes de la ville (urbanisme, marchands de sommeil – plus de 400 dossiers connus sur la ville – maltraitance du personnel de la mairie et absentéisme record, etc.). Nous demandons votre aide et votre soutien pour mener à bien notre entreprise de vigilance, conduire les enquêtes et faire condamner les élus-voyous qui dirigent la ville. Nous espérons que vous nous lirez avec bienveillance et saurez prendre toute la mesure de la situation, d’une grande gravité. Nous pensons qu’en remettant la ville sur ses rails, Aubervilliers pourrait devenir une sorte d’exemple dont l’ensemble du 93 bénéficiera. Tous nos efforts vont dans ce sens.

Cependant, l’expérience de dix années de courriers nombreux et divers envoyés en recommandé et par courriels aux administrations françaises (préfecture, sénatrice, mairie, etc.) nous a démontré que nos courriers restaient sans réponse et sans suite dans les faits. Ils ne parvenaient parfois même pas aux mains du destinataire. Il se pourrait qu’il en soit ainsi pour vous, Monsieur Le Président de la République. C’est la raison pour laquelle nous vous informons que, sans réponse de votre part d’ici le 30 novembre 2017, ce courrier sera mis sur les réseaux sociaux sous forme de lettre ouverte.

Veuillez agréer, Monsieur Le Président, l’expression de nos respectueuses salutations.

Aubervilliers le 2 novembre 2017

 
La réponse du Président de la République :

REPLAY – Le discours d’Emmanuel Macron à Tourcoing

 
liste des liens

(1.) : http://unicivi.org/index.php/lasso/

(2.) : https://www.facebook.com/Mériem-Derkaoui-839705259454864/

(3) : https://esocyclic.rssing.com/chan-1306940/all_p134.html

http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-annulation-de-l-arrete-de-nomination-d-hassen-allouache-la-cgt-communique-119262421.html

http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/depart-precipite-du-directeur-general-des-services-04-02-2015-4504055.php

http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-retour-seme-d-embuches-du-sulfureux-hassen-allouache-a-aubervilliers-124010835.html

(4.) : https://www.facebook.com/fethi.chouder

(5.) : https://www.facebook.com/fethi.chouder/videos/1395819747178735/

(6.) : https://www.facebook.com/fethi.chouder/posts/1467519833342059

(7.) : https://www.causeur.fr/seine-saint-denis-logement-classes-moyennes-143989#

(8.): https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/EzPublish/Aubervilliers_IFR_2017-14_r–ponse.pdf

(9.) : https://www.youtube.com/watch?v=rFbomaLahlI

(10.) : https://www.youtube.com/watch?v=Dpi08CnxZmc

(11.) : https://www.change.org/p/agression-anti-asiatique-lettre-au-président-de-la-république

(12.) : https://www.change.org/p/les-autorités-politiques-et-policières-nous-demandons-le-retour-à-un-état-de-droit-dans-nos-quartiers-à-aubervilliers

(Lucette Jeanpierre - Pharmacienne - http://ripostelaique.com/ - 27.01.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Un appel au secours d’un collectif d’habitants d’Aubervilliers, qui, dans le contexte actuel, préfèrent rester anonymes, nous est parvenu. Nous rappelons qu’une association, l’OMJA, a déposé plainte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -