Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

IL EST URGENT DE CONSTRUIRE DE NOUVEAUX DÉBEURDINOIRS (Luc Sommeyre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65430
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: IL EST URGENT DE CONSTRUIRE DE NOUVEAUX DÉBEURDINOIRS (Luc Sommeyre)   Dim 28 Jan - 14:24

Citation :


Le débeurdinoir



Ce mot, a priori, ne vous dit pas grand chose… Vous êtes excusé ! Il s’agit là d’un bien curieux endroit. Le premier des débeurdinoirs – « l’authentique » – fut le sarcophage mérovingien en forme d’autel de pierre érigé dans une église romane de l’Allier, où fut inhumé Saint Menulphe, moine irlandais du VIème siècle qui s’en revenait d’Italie, sur la route de son pays natal où il souhaitait finir ses jours.

La légende de Saint Menulphe


Saint Menulphe et Blaise-le-Beurdin

Au VIème siècle, sous le règne de Childebert (511-558), Saint Menulphe, anachorète reconnu fait évêque de Quimper par la grâce de Saint Corentin – information non authentifiée – épuisé par les fatigues de son voyage, fit halte au petit village de Mailly-sur-Rose aujourd’hui connu sous le nom de Saint-Menoux, non loin de Moulins, en Bourbonnais. C’est là qu’il mourut sans jamais avoir pu rejoindre l’Irlande. Pendant sa maladie, Saint Menulphe avait pris sous sa protection un simple d’esprit, Blaise, souffre-douleur des villageois, dont il fit son serviteur. À sa mort, le corps du saint-homme fut déposé dans un cénotaphe comme on en trouve encore dans certaines églises romanes primitives. On pratiquait souvent en ces lieux le désenvoûtement comme un pré-exorcisme. Le nom de « Saint Menoux », emprunté au vocable de Blaise qui ne parvenait pas à prononcer correctement le nom du Saint, fut donné au village. Une abbaye de bénédictines fut créée au Xème siècle pour accueillir les pèlerins.

Terrassé par la mort de son protecteur auquel il vouait une piété filiale absolue, notre pauvre serviteur (appelé « beurdin » par les gens du village, nom signifiant « l’idiot du village » en patois bourbonnais) pratiqua une excavation dans le sarcophage où était inhumé Saint Menulphe pour le voir une dernière fois. Notre « beurdin » donc, entra sa tête dans le trou, sanglota d’abondance et pria avec ferveur. Mais… quand il se dégagea du sarcophage, il s’en trouva fort ostensiblement « débeurdiné », devant les villageois médusés qui se rendirent à l’évidence. Blaise n’était plus un beurdin !

Un miracle de plus au crédit de Saint Menulphe !

De l’utilité extrême du débeurdinoir



Les débeurdinoirs n’ont pas été fabriqués à la chaîne. À ma connaissance, il en existe un autre cependant, en l’église de Saint-Germain-en-Brionnais, village de Saône-et-Loire. De l’avis d’experts (auquel je me range humblement) ce sont là les seuls débeurdinoirs au monde. Pour le moment…

Mais réfléchissons un instant… Quelle sublime fonction auraient-ils aujourd’hui ! Rien de plus simple : pour débeurdiner le beurdin, il faut et il suffit de faire s’agenouiller le drôle et le contraindre à passer la tête dans l’orifice ad hoc pour le « débeurdiner ». Sitôt le rituel accompli, le beurdin recouvre miraculeusement des facultés mentales à peu près acceptables, au moins dignes de celles dont font preuve aujourd’hui les dirigeants de notre pays.

Le saviez-vous ? – Il est encore aujourd’hui de fort nombreux beurdins !


D’ailleurs, le nom de « beurdin » si bien porté, s’est transformé en patronyme, et il n’est pas rare de croiser en société Madame et Monsieur Berdin ou autre Bourdin. Une affaire de mode me direz-vous.


Dites-moi si je fais une « bourde » !

Mais cette mode fort populaire fait aujourd’hui la coquetterie d’hommes politiques, généralement des énarques, qui vont vous « apprendre à vivre ». Voire même, qui vont vous « apprendre à penser » comme de célèbres journalistes, ceux qui font l’opinion.

Gageons que si tous les beurdins de France se rendaient ensemble aux débeurdinoirs connus, les routes de l’Allier et de Saône-et-Loire seraient vite encombrées.

Attention ! De source confidentielle et protégée, il a été permis d’apprendre que les nouveaux locataires de l’Assemblée Nationale seraient « en marche » vers Saint-Menoux. L’affaire sera suivie par RMC. Et… devinez qui sera le commentateur…

Remarque importante : la débeurdinothérapie est aussi vivement conseillée à tous ceux qui avalent (et digèrent) le Journal de 20 Heures.
 
Luc Sommeyre
28/01/2018


(Posté par CHRYSIPPE -  http://www.minurne.org - 28.01.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

IL EST URGENT DE CONSTRUIRE DE NOUVEAUX DÉBEURDINOIRS (Luc Sommeyre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -