Ce compromis lève un obstacle important dans les négociations en vue de la formation d’un gouvernement de coalition sous l’égide d’Angela Merkel.