Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les Fils de l'Homme, Alfonson Cuaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Les Fils de l'Homme, Alfonson Cuaron   Sam 26 Avr - 21:52

Dans un futur proche, l'humanité est stérile. En Angleterre, où les haines se déchainent entre parti au pouvoir, rebelles et clandestins de tous horizons qui viennent en flots incessants buter contre la repression de l'armée, un homme va soudain se trouver pris dans la tourmente, en voulant venir en aide à une jeune femme qui se révèle être la première femme enceinte depuis bien longtemps... mais cette jeune femme est une immigrante clandestine. Autour d'elle, les clans rivaux vont s'affronter violemment.

Autant vous prévenir : Cuaron ne s'embarrasse pas de présentations, pas la moindre introduction ni le moindre flash-back pour présenter le contexte. Le spectateur est balancé, comme le héros (Clive Owen) dans un monde glauque, où la stérilité de l'humanité exacerbe les pires instincts. Un chaton aperçu fugivement nous fait comprendre que la stérilité ne touche que les humains - à nous d'en déduire ce que nous voulons. Ca peut plaire. Des vaches en train de cramer ds un pré, idem, au spectateur de chercher à comprendre... ça peut déconcerter, voire même énerver...
La réalisation, un peu approximative par moments, est dynamique et tient en haleine jsq dénouement.

Au choix, on aime ou on déteste. Moi j'ai bcp aimé, non seulement car je suis fan d'anticipation, mais également parce que le parti-pris de Cuaron m'a agréablement titillé les neurones.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Les Fils de l'Homme, Alfonson Cuaron   Sam 26 Avr - 22:21

Ca a l'air intéressant. A priori, l'affiche ne m'avait pas donné envie de le voir.
Le film est tiré d'un roman de PD James.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Les Fils de l'Homme, Alfonson Cuaron   Dim 27 Avr - 17:46

Que je n'ai tj pas lu !

Au départ, je trainais un peu les pieds, je l'avais donc vu... à la toute dernière séance bordelaise !
Mais je viens de le revoir sur C+, et il tient décidemment bien la route.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Fils de l'Homme, Alfonson Cuaron   

Revenir en haut Aller en bas

Les Fils de l'Homme, Alfonson Cuaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -