Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré   Mer 30 Avr - 14:25



Pêcheurs à Islande




"Pêcheurs à Islande", telle était l'expression dont se servaient ceux-là mêmes qui y participaient pour désigner la pêche morutière à Terre-Neuve et en Islande. Rude, très rude métier, accompli dans des conditions tout aussi, sinon plus rudes encore, que tentent de nous présenter dans ses grands points Philippe Leribaux, médecin généraliste passionné par la pêche en haute mer, et Christian Querré, enseignant pour malentendants.

En raison de leurs racines personnelles, les deux hommes ne s'attachent ici qu'à la pêche morutière qui partait de la Bretagne-nord, notamment de St-Brieuc, St-Malo, Lorient et, bien sûr, Binic. Mais, pour les marins normands qui la pratiquèrent eux aussi, durant le XIXème siècle et le début du XXème, les conditions étaient les mêmes.

Pour ce faire, ils nous présentent un grand, un "beau" livre, superbement illustré et scindé en huit parties.

La première nous présente très succintement l'Islande, cette terre de glace et de feu qui fut le berceau de Läxness, l'auteur de "La Cloche d'Islande", lequel choisit, quand il se convertit au catholicisme, le deuxième prénom de "Kevin", en raison des origines celtes de ses propres ancêtres.

La seconde fait un retour sur la France et nous expose les fondements de la pêche morutière, spécialement dans la région bretonne.

Puis la troisième partie nous parle des chalutiers utilisés pour ce type de pêche particulièrement difficile parce que se déroulant dans des contrées très froides et exposées à des tempêtes glacées. Tout nous y est dit sur leur construction et sur les rapports ainsi tissés entre la côte et l'arrière-pays bretons. Attention ! C'est là que vous trouverez le plus grand nombre de chiffres et de statistiques, ce qui risque de vous rebuter quelque peu si vous n'êtes pas un véritable aficionado de la pêche morutière et de son histoire.

La quatrième partie raconte le départ des pêcheurs, le plus souvent pour une campagne de six mois, vers la mi-février. On ne manquait jamais de le faire précéder d'un "pardon" où, sous les cantiques dédiés à ces saints bretons qui n'ont jamais reçu l'estampille vaticane, transparaissaient, dans toute leur gloire, les croyances animistes des anciens Celtes. Ceux-ci prêtaient une âme à toute chose, à tout objet, alors la Mer, vous pensez ...

Dans la cinquième partie, nous sommes à bord, avec les pêcheurs et nous vivons dans des conditions absolument indignes : pas de toilettes (on se soulageait sur le pont), un peu d'eau sur le visage pour commencer la journée, à 5 heures du matin, trois repas tous arrosés d'alcool mais maigres en protéines, des réserves d'eau douce qui devenaient vite nauséabondes, une promiscuité harassante et, pour les jours où la tempête rendait la pêche impossible, très peu de distractions hormis les cartes et les dominos.

La sixième partie détaille les maladies et accidents qui guettaient les morutiers. Il y en avait un paquet : tuberculose, fièvre typhoïde, toutes sortes d'affections pulmonaires, scorbut (on s'en doute) mais aussi maladies de la peau et maladies articulaires sans oublier les méfaits de l'alcoolisme. Notons aussi les panaris et les engelures : ces dernières, mal soignées, se soldaient souvent par une amputation. Des hôpitaux de fortune étaient dressés en Islande et on finit par affréter des navires-hôpitaux sur lesquels plus d'un pêcheur mourut avant d'avoir revu sa Bretagne ou sa Normandie natale.

La septième partie nous rappelle que les armateurs s'occupaient des marins débarqués, leur assurant de petits travaux entre les périodes de pêche. Enfin, la dernière partie nous conte le déclin de la grande pêche, à la fin des années vingt.

Un livre passionnant et qui vous donne les bases de la pêche morutière telle qu'elle fut pratiquée. A ne réserver cependant qu'aux amateurs.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré   Mer 30 Avr - 14:31

Je me demande s'il existerait un ouvrage de ce type, qui traiterait de la pêche morutière au départ des ports du Nord de la France (comme Dunkerque) ?
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré   Mer 30 Avr - 15:37

Alors, Tom, en fouinant, j'ai trouvé :

- un journal de bord d'un capitaine fécampois sur la pêche à la morue ;

- les pêcheurs français en Islande vu par les Islandais - il m'a l'air pas mal

- et des livres sur la région du Nord et des Flandres à la Librairie de la Mer.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré   Mer 30 Avr - 15:50

Le second a l'air très intéressant, c'est vrai ! Quant à la page de la librairie de la mer, elle va sans doute me permettre de dénicher des cadeaux pour nordistes amoureux de la mer ! J'irai leur rendre visite un de ces jours, tiens !



Evidemment, tout ceci me donne envie de relire Pierre Loti ! Jelisavecplaisir
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré   

Revenir en haut Aller en bas

Pêcheurs à Islande - Leribaux & Querré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: HISTOIRE & LITTERATURE :: Document ou biographie inclassable ? C'est ici ... -