Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

CHASSE À L’HOMME : APRÈS CÉLINE ET MAURRAS, AU TOUR DU RAPPEUR ORELSAN ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: CHASSE À L’HOMME : APRÈS CÉLINE ET MAURRAS, AU TOUR DU RAPPEUR ORELSAN ?   Jeu 15 Fév - 15:24

Ah ! des parents "enseignants" ... De gauche, sans doute ? ... Excusez mon acidité mais c'est la faute de mon arthrose ... Y'a des jours, comme ça, elle et moi, on ne connaît que l'union dans le grand frisson de la douleur : normal, la hanche atteinte et de gauche et celle qui ne l'est pas, de droite ...  

Citation :


Aurélien Cotentin n’est pourtant pas le seul à avoir une vision toute particulière de ces délicieux transports susceptibles d’unir l’homme et la femme en un grand frisson commun.


À quand une prime de risque pour le ministre de la Culture ? En effet, l’exercice paraît devenir de plus en plus complexe. Après Céline et Maurras, respectivement empêchés de réédition et de commémoration, c’est au tour d’un autre poète, d’un genre certes un peu différent, le rappeur Orelsan, d’être désormais victime de la vox populi.

Ce vendredi dernier, Orelsan, Aurélien Cotentin pour l’État-civil, emporte trois Victoires de la musique, dont celle du meilleur artiste masculin. Mais, son triomphe à peine savouré, voilà que les réseaux sociaux se mettent en branle. Et plus de vingt-cinq mille pétitionnaires d’exiger du ministre Françoise Nyssen qu’on le prive de ses trophées.

Motif de la vindicte ? Globalement le même qui lui a déjà valu d’affronter un long épisode judiciaire pour sa chanson Saint-Valentin, dont les paroles ne relevaient pas exactement du féminisme de combat : « Tu seras ma petite chienne et je serais ton petit maître. Mais ferme ta gueule ou tu vas te faire Marie-Trintignier ! » Une manière de déclarer sa flamme au sexe faible qui en vaut bien une autre, mais qui peut aussi se révéler hasardeuse sur le long terme ; à moins, bien sûr, de vouloir être enterré puceau. Bref, c’était en 2009, trois ans après que son premier tube, Sale pute, ait lui aussi un peu créé la polémique, pour les raisons qu’on imagine.

En mars 2016, Orelsan est finalement relaxé en appel, la cour estimant que « le rap permet des formes d’expression plus ou moins excessives. » Tiens donc, les rappeurs auraient des droits que les autres artistes n’auraient pas. Intéressant…

Dans ce genre musical, Aurélien Cotentin n’est pourtant pas le seul à avoir une vision toute particulière de ces délicieux transports susceptibles d’unir l’homme et la femme en un grand frisson commun. Mais, pour parler cru et aller court, il est surtout un des rares de la discipline à incarner le nouvel ennemi public numéro un : à savoir le mâle blanc, hétérosexuel et même pas né dans les « quartiers ». Alençon dans l’Orne, c’est loin du 9-3. Ajoutez une mère institutrice, un père directeur d’école et c’est la « street credibility » qui en prend un sacré coup sur le museau.

Difficile de s’inventer un profil de « victime », lequel n’a d’ailleurs rien d’une assurance-vie, à en croire les déboires d’un Bruno Beausire, rappeur plus connu sous le sobriquet de Doc Gynéco, et en son temps voué aux gémonies médiatiques pour sarkozysme militant. Tout comme un Faudel, chanteur de raï et non point de rap, dont l’appartenance à la « diversité » ne l’empêcha pas de subir la même punition pour les mêmes motifs.

Évidemment, Orelsan peut encore arborer le voile et chanter dans la langue d’Iznogoud, mais depuis les mésaventures survenues à Mennel Ibtissen, (voir les très finauds articles de Gabrielle Cluzel et de Nicolas Kirkitadze dans nos éditions précédentes), rien ne paraît joué d’avance, même pour qui pense maîtriser les élégances humanistes du moment.

Finalement, le seul qui s’en soit le mieux sorti, même post-mortem, c’est un autre mâle blanc, quoique modérément hétérosexuel, Pierre Bergé. Lui, les horreurs, il préférait les faire que les dire, à en croire les révélations d’un de ses anciens secrétaires qui, lui aussi, a été « Marie-Trintigné » plus d’une fois, mais pour de vrai.

Être chrétien ou musulman, Français de souche ou de branche, de gauche ou de droite ? Là n’est finalement pas la question pour qui veut comprendre qui sera stigmatisé ou pas. En France, et ce contrairement aux USA, l’affaire Harvey Weinstein en témoigne, il suffit parfois seulement d’appartenir à la caste dirigeante pour échapper au lynchage. Et là, Orelsan ne fait manifestement pas le poids. La question sociale n’explique peut-être pas tout. Mais un peu quand même.

(Nicolas Gauthier - Journaliste & écrivain - http://www.bvoltaire.fr/ - 15.02.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

CHASSE À L’HOMME : APRÈS CÉLINE ET MAURRAS, AU TOUR DU RAPPEUR ORELSAN ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -