14 suspects devaient être mis en examen vendredi pour s’être livrés, depuis environ un an dans la cité phocéenne, au proxénétisme et à la traite des êtres humains.