Selon l’Ocde, la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, les revenus d’origine criminelle des quinze Etats d’Afrique de l’Ouest représenteraient 3,6 % de leur PIB.