Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Elles avaient toutes vu le docteur Jivago et la cathédrale de Strasbourg...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7725
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Elles avaient toutes vu le docteur Jivago et la cathédrale de Strasbourg...    Ven 23 Fév - 8:26

... Ah, ces filles et jeunes femmes des années soixante-dix, elles avaient toutes, vu “Le docteur Jivago”, visité la cathédrale de Strasbourg, elles étaient pour bon nombre d'entre elles, catholiques pratiquantes, souvent timides, aimant la lecture et le tricot, les promenades en forêt... Elles avaient toutes “une peur bleue du grand méchant loup”, elles préparaient un trousseau pour “quand elles se marieraient”, avaient un “coquet livret d'épargne” ; elles étaient “mademoiselle joliment arrangée dans un petit studio”, rêvaient d'une belle maison, d'un bon mari gagnant bien sa vie, voulaient des enfants, un grand chien ou peut-être même un cheval ; ne se rendaient jamais aux manifestations et ne faisaient pas grève, aspiraient à une meilleure promotion dans leur travail...
Et pourtant leurs tartinettes battaient comme des castagnettes sous de beaux rêves tendres si joliment guirlandés de petits dessous...
... En 2018 elles sont septuagénaires, leur taille de guêpe s'est barriquée, elles s'habillent Jacqueline Riu et Scottage, elles se dandinent dans les thés dansants... Et elles ont bien raison à vrai dire, de voltournoyer dans les bras de quelque vieux pépère encore vert, surtout si elles ont eu une vie chaotique ; les beaux rêves tendres de bon mari de belle maison de gentils enfants de travail valorisant... bien vite escagassés...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7725
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Elles avaient toutes vu le docteur Jivago et la cathédrale de Strasbourg...    Dim 25 Fév - 7:14

... Il est certain que ces filles et jeunes femmes des années 70, n'étaient point toutes, loin de là, telles que celles que je décris :
J'avais en 1970, 22 ans, et si je les voyais ainsi, ces filles et ces jeunes femmes, c'est parce que celles que je rencontrais alors et avec lesquelles je passais un moment, une journée... Etaient ainsi (quelque peu dans le sens de ce que je caricature)...
... Il est tout aussi certain, que les délurées, que les "dans le vent de mai 68", les "peu farouches et n'ayant pas peur du grand méchant loup", à la vue d'un type dans mon genre question "ce qu'il a dans la tête"... "Partaient en courant" (et d'ailleurs je ne cherchais point à les aborder, celles là)...
... Il est certain aussi, que les "fleurs bleues-jolis-rêves tendres -et qui avaient vu le docteur Jivago et la cathédrale de Strasbourg"... "Arrivaient en courant à la vue d'un type dans mon genre question "ce qu'il avait dans la tête et dans son coeur"... mais repartaient tout aussi vite quand elles voyaient que le type n'avait qu'un vélo, s'habillait aux Puces et pourfendait la société de consommation...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Elles avaient toutes vu le docteur Jivago et la cathédrale de Strasbourg...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -