Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

« Le Vrai Visage du Moyen Âge » déconstruit les préjugés sur la période médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 63904
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: « Le Vrai Visage du Moyen Âge » déconstruit les préjugés sur la période médiévale   Mar 13 Mar - 19:39

Citation :



Une vingtaine de spécialistes rendent ses couleurs au Moyen Âge au-delà des idées reçues, à la lumière des acquis de la recherche historique.

Le propos est double : débarbouiller le Moyen Âge des préjugés qui l’encombrent et présenter les acquis récents de la science. Autrefois, un seul auteur suffisait. La recherche est devenue si foisonnante, la période si étendue et si variée qu’une vingtaine de spécialistes, et non des moindres, participe à cet essai. Par un jeu de questions et de réponses, le point est fait sur vingt-cinq sujets très divers, l’exactitude historique rétablie, la genèse de ces fausses idées et la raison de leur persistance expliquées. Entre légende dorée et légende noire, le Moyen Âge retrouve ses couleurs.

Le Figaro

Contre la thèse présentant la France comme une idée anachronique au Moyen Âge, le professeur émérite Philippe Contamine (Paris-Sorbonne) montre qu’il ne fait pas de doute qu’un sentiment identitaire commun se retrouve au sein des populations vivant dans le royaume de France à la fin du Moyen Âge. Gabriel Martinez-Gros (Paris-Nanterre) enfonce un clou supplémentaire dans le cercueil du mythe d’Al-Andalus, rappelant notamment que ladite « tolérance » des chrétiens et des juifs n’était possible que par l’existence d’un statut juridique inégalitaire, la dhimma. […]

Au fil des contributions s’effondrent une à une les « fake news » les plus tenaces. Non, le droit de cuissage des seigneurs sur l’épouse de leurs sujets n’a jamais existé. Non, l’Église médiévale n’a jamais formulé l’idée que la femme n’avait pas d’âme. Non, il n’y a pas eu, à l’exception des années 1230-1240, de massacres commis à l’instigation de l’Inquisition, lesquels auront lieu à l’époque moderne lorsque l’Inquisition sera d’ailleurs prise en main par les pouvoirs publics. Non, il n’a pas fallu attendre les voyages de Christophe Collomb pour savoir que la Terre n’était pas plate, et l’Église, contrairement à ce qu’ont propagé les anticléricaux du XIXe siècle, ne s’est jamais opposée à la théorie de sa sphéricité.  […]

Citation :
Au terme de cette lecture, l’on comprend mieux comment le Moyen Âge est en fait « une construction idéologique à laquelle on a tenté de donner une consistance scientifique » (Boris Bove). Une construction idéologique qui nous invite à concevoir l’Histoire telle que les marches d’un escalier. […]

Par contrecoup, cette réévaluation du Moyen Âge depuis quelques années amène à porter un autre regard sur la période que l’on appelle la « Renaissance », laquelle aurait mis un terme à ce coma millénaire, faisant rayonner les arts et les sciences, inventant tous les attributs de la Modernité. Il serait trop long de rappeler tout ce que la Modernité doit au Moyen Âge, de la science économique à la construction étatique en passant par l’université, l’introduction du feu sur les champs de bataille, la navigation ou la bourse.

Citation :
Néanmoins, avec Une autre histoire de la Renaissance (Perrin, 2018) l’historien Didier le Fur fait la lumière sur cette autre construction idéologique qu’est la Renaissance, présentée à tort comme une rupture historique. […]

Suite de l’article sur La Camisole

(LaMouffe - http://www.fdesouche.com/ - 13.03.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

« Le Vrai Visage du Moyen Âge » déconstruit les préjugés sur la période médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -