Le président philippin, Rodrigo Duterte, a annoncé mercredi 14 mars le retrait de l’archipel du traité fondateur de la Cour pénale internationale (CPI). Depuis quelques semaines, la CPI se penche sur sa politique meurtrière contre la drogue.