Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Donatien-Alphonse-François de Sade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Donatien-Alphonse-François de Sade   Lun 2 Juin - 14:55

2 juin 1740, Paris (Royaume de France / France Actuelle) : naissance de Donatien-Alphonse-François, vicomte de Sade, connu à tort sous le titre de marquis de Sade, essayiste & romancier.  

Tant par sa mère que par son père, il appartenait à la haute aristocratie et comptait, parmi ses ancêtres, la fameuse Laure de Sade dont s'éprit Pétrarque.

Elevé par son oncle, abbé libertin, ami de Voltaire et des philosophes, le jeune Sade avait tout pour réussir dans cette société de l'Ancien régime qui ne savait pas encore que viendrait un jour la Révolution.

Mais ses débauches - nombreuses et toutes assaisonnées de ce que nous appellerions aujourd'hui la S.M - ainsi que le désir de contrôler sa fortune qui était celui de sa belle-famille, le conduisirent pour onze années dans les cachots royaux. Il avait alors trente-huit ans.

Derrière le libertinage outré qui lui était officiellement reproché, se dissimulaient des présomptions d'homosexualité dont il ne fut jamais fait état, sodomie et bougrerie étant alors punies de mort, même envers les aristocrates.

Mais le destin de Sade commence sous les verrous. Cet homme, qui souffrait sans aucun doute d'une pathologie assez violente, entreprit, faute de pouvoir la satisfaire, de la transcrire par écrit.

Son premier manuscrit est aussi le plus violent et le plus sanglant. Il s'agit des "Cent-vingt jours de Sodome", qu'il dissimulera dans les murs de sa cellule à la Bastille et qui disparaîtra lors de la prise de celle-ci avant de réapparaître chez un collectionneur après la mort de Sade.

Cet écrivain inattendu connut les affres terribles du créateur qui perd son enfant lorsqu'il se rendit compte de la disparition de son texte. Comme il le dit lui-même - et on peut le croire : "Je pleurai des larmes de sang."

Pourtant, sa vie durant, Sade, qui ne tenait pas à retourner en prison ou à échouer à l'asile, niera officiellement être l'auteur des "Cent-vingt ..." comme il reniera formellement la "Justine", l'"Histoire de Juliette" et la "Philosophie dans le boudoir."

Ce sont ces ouvrages qui vont assurer sa renommée, tant de son vivant qu'après son décès.

Pour ses contemporains, il est un monstre et/ou un fou. Bonaparte, alors Premier consul, le fera d'ailleurs enfermer à l'asile de Charenton, où il achèvera ses jours en 1814.

Les révolutionnaires eux-mêmes, tout émoustillés de voir ce grand seigneur renoncer de lui-même à sa particule et prêcher - avec un emportement qu'on imagine - l'athéisme le plus complet, avaient eu l'idée de lui confier la responsabilité de la Section des Piques. Ils espéraient bien que le citoyen Sade, désireux de se venger de la caste qui l'avait banni, s'empresserait d'envoyer un maximum de ses représentants à la guillotine.

Mais, ainsi qu'il l'avait écrit longtemps auparavant à son épouse, si Sade était un libertin échevelé, il n'était ni un criminel, ni un meurtrier. Aussi déçut-il profondément les attentes sanglantes des sans-culottes.

Si l'on met de côté un style qui s'alourdit considérablement lorsqu'il aborde les questions philosophiques et sociales, si l'on passe outre les descriptions, multiples et détaillées, des orgies et des meurtres dont il parsème ses textes (mais c'est souvent difficile), on découvre un homme en révolte contre les hypocrisies de la société dans laquelle il est né et qui hait particulièrement l'Eglise et ses représentants.

Mieux : Sade a une vision moderne du principe démocratique,
qui faisait défaut à bien des membres des assemblées révolutionnaires - et cette remarque vaut pour bien des hommes politiques actuels. Wink

En somme, son oeuvre peut se lire à plusieurs niveaux. Le plus dur est de dépasser le premier, chose qui reste faisable dans "Justine" mais qui devient extrêmement dur dans "Juliette" et carrément impossible dans les "Cent-vingt ..."

Enfin, sa correspondance privée et les milliers de lettres qu'il écrivit à ses familiers constituent une précieuse source pour mieux cerner le caractère de cet homme étrange, qui doit en partie à la magie de l'écriture de ne pas avoir sombré dans l'abîme.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 2 Juin - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Donatien-Alphonse-François de Sade   Lun 2 Juin - 15:01



Portrait du jeune vicomte de Sade, vers ses vingt ans, par Van Loos - Le seul document authentique qui ait été conservé sur son apparence physique.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 2 Juin - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Donatien-Alphonse-François de Sade   Ven 22 Aoû - 18:23

Sade en ligne. Attention : certains textes sont à réserver aux seuls lecteurs avertis.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 56752
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Donatien-Alphonse-François de Sade   Ven 22 Aoû - 18:30

Un très intéressant article sur "Salo ou les 120 jours de Sodome", adaptation personnelle de Pier Paolo Pasolini du premier roman de Sade. Là encore, un film à ne pas mettre entre toutes les main ni devant tous les yeux.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Donatien-Alphonse-François de Sade   

Revenir en haut Aller en bas

Donatien-Alphonse-François de Sade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -