Depuis deux jours, il est presque écœurant de voir l’abnégation ultime du Lieutenant-Colonel servir de faire-valoir à l’action d’un Etat semi-failli, comme si
l’héroïsme d’un geste individuel devait permettre de camoufler la culpabilité grandissante de la France en matière de sécurité intérieure.